H4C par Dany Bolduc : fermeture de l’adresse gastronomique de Saint-Henri

H4C Dany Bolduc restaurant St Henri

Le restaurant H4C, qui était une adresse exceptionnelle du quartier Saint-Henri, est maintenant fermé. Ce restaurant coup de cœur, faisant partie des meilleurs restaurants chics de Montréal a annoncé en 2021 sa fermeture définitive. Le chef Dany Bolduc n’a pas pris la décision de fermer son restaurant de gaieté de cœur. Ce sont les travaux majeurs de réfection de la station de métro Saint-Henri qui ont mis des bâtons dans les roues du restaurateur.

H4C s’était récemment refait une beauté ; après quelques mois d’absence, l’établissement très apprécié promettait de revenir avec une nouvelle formule, un changement de décor, mais un menu toujours à la hauteur de la qualité que l’on connait et que l’on aime.

L’aventure H4C avait débuté avec l’idée de combiner l’architecture responsable et durable à la gastronomie. Ce retour en force était orchestré par Dany Bolduc, chef propriétaire présent depuis les débuts de l’aventure en 2013, Renaud-Philip Méthot, sous-chef, Jonathan Benchetrit, sommelier et Alexandra Dubreuil-Gagnon, directrice et maître d’hôtel.

Le restaurant se trouvait dans un ancien bureau de poste de Saint-Henri ; le bâtiment date de 1893 et avait été intelligemment restauré dès les débuts afin de maintenir le cachet et l’élégance de ce bâtiment patrimonial ! H4C fait référence au début du code postal du quartier et devient le nom du restaurant qui se situe sur la Place St-Henri.

H4C avait ouvert ses portes le 21 août 2013 et offrait un restaurant unique en son genre. En mars 2019, le restaurant a annoncé sa fermeture temporaire et s’est refait une beauté. C’est à la fin juin de la même année que sa réouverture avait eu lieu, faisant le bonheur de beaucoup d’adeptes de l’endroit.

Le décor et l’espace avaient été rénovés afin d’offrir un lieu qui optimise l’expérience du client. Le résultat était très réussi. La salle, précédemment d’un peu plus d’une soixantaine de places, avait été réduite à 36 couverts. Les banquettes avaient été retirées afin de laisser place à de jolies tables permettant de profiter pleinement de l’ambiance feutrée. De plus, afin de limiter le bruit lorsque le restaurant est à pleine capacité, on avait nettement amélioré l’insonorisation. Le restaurant offrait également une salle privée de 22 places au sous-sol ainsi qu’une jolie terrasse, elle aussi réduite afin de favoriser davantage l’apéro à l’extérieur. L’équipe s’engageait aussi à ne faire qu’un service par soir. Les invités pouvaient alors prendre leur temps pour pleinement profiter de l’expérience.

Le chef Dany Bolduc, son sous-chef Renaud-Philip Méthot et sa brigade proposaient un superbe menu qui laissait toute la place aux meilleurs produits et à la créativité. En format court ou long, respectivement de cinq ou (autour de) 10 services, l’équipe vous proposait également un menu dégustation — avec des choix pour le menu court. Ce menu était fidèle à ce que l’on connaît de la cuisine de Bolduc : saisonnier, très créatif et moderne, avec une touche d’inspiration de la cuisine française, mais pas traditionnelle. L’utilisation de produits frais et locaux faisait plus que jamais partie des priorités du H4C. Le restaurant faisait donc affaire avec des fermes des alentours et la carte était appelée à évoluer au fil des saisons.

C’est Jonathan Benchetrit qui s’occupait de la carte des vins où les bouteilles commencent à 47 $. Le restaurant était reconnu pour sa formule « accords mets et vins » — offerte à 80 $ de plus par personne pour l’accord du grand menu.

« Je suis très fier d’où on est partis et où l’on est maintenant. Je sens qu’on a amené le restaurant où l’on souhaite, et là il faut juste continuer. Le travail, l’équipe, les vins, les accords mets et vins, la symbiose entre la salle et la cuisine, l’unité… Notre approche avec les clients est unique, je pense qu’au H4C, on est là pour bien s’occuper de nos clients, pour leur faire passer une soirée agréable et mémorable. », nous disait le chef.

H4C nous manquera pour son accueil et le service de la maison, le superbe décor, la nourriture exceptionnelle et la belle terrasse en été.


Photographié par H4C

Les meilleures pancakes

Les meilleurs croissants

Les meilleurs sandwichs déjeuner

Meilleurs brunchs

Du magazine

Isabelle Legeron : Une histoire de vin, de femme et de convictions

Le monde vinicole est fascinant. Il regorge d’histoires inspirantes dont le vin est le moteur. Parmi elles, celle d’une grande passionnée, d’une femme qui a su se démarquer grâce à son authenticité, sa simplicité et ses convictions inébranlables. Isabelle Legeron est non seulement la fondatrice du RAW WINE, qui regroupe des passionnés de vin nature de partout sur la planète, mais surtout la première et unique française à avoir obtenu le titre de Master of Wine.

Présenté par