• 3 j’aime

Sekoya : Très beau et très bon nouveau restaurant à Laval

Sekoya Sekoya Sekoya Sekoya Sekoya Sekoya Sekoya Sekoya Sekoya
  • Sekoya

  • 3421 Boulevard le Carrefour Laval H7T 1V5
    (450) 239-0488
  • Lundi: Fermé
    Mardi: 11:30 AM – 10:00 PM
    Mercredi: 11:30 AM – 10:00 PM
    Jeudi: 11:30 AM – 10:00 PM
    Vendredi: 11:30 AM – 10:00 PM
    Samedi: 10:00 AM – 3:00 PM
    Dimanche: 10:00 AM – 3:00 PM
    • Propriétaire(s) Phat Nguyen, Mickael Ly, Kevin Bates Breault
    • Chef(s) Kevin Bates Breault
    • Hôte Phat Nguyen
    • Date d’ouverture 2022-11-01
    • Accepte mastercard, visa, amex, cash, debit
    • 70 Places assises
    • Accepte les groupes
    • Offre une salle privée
    • Est accessible
  • Restaurant

Sekoya est une des belles nouveautés de Laval en matière de gastronomie. Tastet vous a déjà parlé de Torii Sushi, autre restaurant du même propriétaire de Sekoya, Phat Nguyen.

Sekoya : le petit frère de Torii Sushi

Les belles qualités du premier se retrouvent dans le second et ce dès le seuil du restaurant franchi. Déjà de l’extérieur, Sekoya impressionne par toutes ses longues vitrines donnant sur le boulevard le Carrefour. Une fois la porte poussée, le décor planté par la firme Gauvreau Design crée une belle ambiance invitante et chaleureuse. La qualité du service confirmera plus tard l’impression donnée à l’accueil.

Avec le chef Kevin Bates Breault, Phat Nguyen a trouvé un partenaire parfait pour s’occuper de la cuisine du Sekoya. Ce jeune lavallois formé à l’École hôtelière de Laval et passé par de très bonnes maisons — dont l’excellente maison lavalloise Le Mitoyen du chef Richard Bastien — avant de s’établir ici. Il offre une cuisine alléchante, riche de techniques bien maîtrisées et étonnantes d’originalité, une sorte de gastronomie néoquébécoise extrêmement intéressante. On sent le talent, le travail et le soin constant.

Le talent dans les assiettes également

Du côté des assiettes sur le menu du midi, on est également heureux de voir la même félicité à notre table et aux tables environnantes. C’est en effet toujours agréable de voir qu’un vrai chef est capable d’impressionner avec des plats vus et goûtés mille fois comme la «Soupe de courge, crème à la sauge» ou, en plat principal, «Agneau, carotte, romarin». 

Le soir, par exemple, un plat intitulé modestement «Pétoncles, chou-fleur, sauce marinière» est tout sauf modeste et procure un bonheur semblable à ceux éprouvés à midi. Textures, cuisson, fond de sauce richissime, accompagnements, tout est irréprochable et un pur délice.

La maison offre de somptueux brunchs le samedi et le dimanche.

On est aussi ému de voir que la maison ne gaspille pas et tente de sensibiliser la clientèle aux nouvelles réalités éco-environnementales avec des petits détails comme ce «Pain & Beurre» gentiment facturé 4 $. Comme on devrait le faire partout, chez nous comme au restaurant, on consomme intelligemment et si on prend quelque chose on sait que ce n’est pas gratuit et on veille à ne pas jeter.

Sekoya offre du bonheur partout

Pour conclure sur une touche artistique, manger dans un beau décor, rendu encore plus magnifique comme ici par une grande toile de l’artiste québécoise Carol Bernier, est un bonheur complémentaire non-négligeable.


Photographié par Alison Slattery





On en parle dans

Du magazine

5 des meilleurs plats santé du moment à Montréal

Il est temps de se régaler avec un top 5 des meilleurs plats de Montréal sélectionnés avec WADJU, un guide sur application mobile où les meilleurs plats de votre ville sont réunis en un seul endroit. Maintenant que l'année 2023 est en marche, nous souhaitons opter pour de bonnes résolutions avec les meilleurs plats santé de Montréal.

Présenté par

La mathématique du sandwich

Nous essaierons ici, humblement, de couler dans le béton les règles universelles du sandwich, ou du moins celles que l’on connaît.