• 5 j’aime

Sora 45: sushi et cocktails au sommet de la ville

Sora 45 Sora 45 Sora 45 Sora 45 Sora 45 Sora 45 Sora 45 Sora 45 Sora 45
  • Sora 45

  • 1 Place Ville-Marie Montréal H3B 4E8
  • Lundi: Fermé
    Mardi: 11:30 AM – 2:30 PM
    Mercredi: 11:30 AM – 2:30 PM, 5:00 PM – 12:00 AM
    Jeudi: 11:30 AM – 2:30 PM, 5:00 PM – 12:00 AM
    Vendredi: 11:30 AM – 2:30 PM, 5:00 PM – 12:00 AM
    Samedi: 5:00 PM – 12:00 AM
    Dimanche: Fermé
  • Restaurant Bar Bar à cocktail

Admirer le coucher de soleil, 45 étages au-dessus du brouhaha du centre-ville, un cocktail à la main et un plateau de délicieux sushis sur la table, voilà ce que nous propose Sora 45, le chic nouveau bar à sushi du groupe A5 Hospitality.

Le magnifique espace du 45e étage de la Place Ville-Marie devait à l’origine être la partie café-lounge du restaurant gastronomique Hiatus, ouvert à l’été 2023 un étage plus haut, au 46e. Afin de clarifier la vocation des deux espaces, le groupe A5 (Jatoba, Cathcart, Nomi) a finalement décidé de créer une nouvelle identité distincte pour l’étage inférieur: Sora 45.

«L’identité du Hiatus est forte, il y a une signature culinaire distinctive. On a une clientèle différente au 45e, c’est plus grand public. On vient pour manger des sushis, prendre un verre et profiter de la vue», explique Stéphane Pilon, directeur marketing du groupe.

Sora veut dire «ciel» en japonais. Ce qui est très à propos, puisqu’on se retrouve littéralement la tête dans les nuages lorsqu’on sort de l’ascenseur: le lounge occupe tout l’étage, offrant un panorama à 360 degrés sur Montréal, avec le fleuve et le pont Jacques-Quartier d’un côté et le Mont-Royal de l’autre. Le vaste espace est divisé par un grand corridor central en forme de croix, qui permet de naviguer du bar à une extrémité à l’escalier qui mène au Hiatus de l’autre côté. Les quelques 115 sièges, divisés en coquettes banquettes pour deux, en longs bars avec tabourets et en petites niches pouvant accueillir jusqu’à 10 personnes, sont disposés sur les pourtours de l’étage, ce qui permet à tout le monde de profiter du coup d’oeil.

Sid Lee Architecture, qui signe le design d’intérieur, a dessiné le mobilier sur mesure tout en chêne rouge, moderne et minimaliste, qui se marie harmonieusement aux parements des murs et des plafonds, conçus dans les mêmes matériaux. Le midi, l’espace ouvert est baigné dans la lumière du jour. Le soir, l’éclairage chaud et tamisé crée une ambiance feutrée et sensuelle, avec les lumières scintillantes de la ville en filigrane.

Deux grands chefs pour le prix d’un

C’est le chef Gary Durand, un vétéran de grandes maisons étoilées françaises (Troisgros, Atelier Joel Robuchon Étoile, Flocon de sel, en plus de Maison Boulud et Park à Montréal), qui signe le menu, avec la participation du chef du Hiatus, Yoann Therer (Mousso, L’Abattoir), dont le parcours ne laisse pas non plus à désirer. Bien que le menu soit plus simple et plus accessibles que chez son grand frère, on ne lésine pas sur la qualité ni sur les présentations chez Sora 45. La courte carte est principalement articulée autour des sushis: makis, nigiris, sashimis, etc.

Le midi, ajoutez à cela un choix de chirashi (bols de riz avec poisson cru) au thon et shishito ou saumon teriyaki; on suggère d’ailleurs les plateaux 9 morceaux, présentés avec un petit bol de chirashi et une sélection de makis et nigiris, une belle façon de goûter à tout à un prix tout à fait raisonnable, vu la qualité de ce qui nous est offert.

Le soir, on nous propose aussi quelques bouchées chaudes pour accompagner nos cocktails: porc chasu braisé, tsukune (boulette de poulet sauce yakitori) ou unagi (une boule de riz farcie d’anguille fumée). L’une des stars du menu est sans conteste le nigiri au saumon Ora King, laqué de sauce teriyaki et flambé à la torche. Un plaisir tant pour les yeux que pour la bouche.

Vins, sakés, cocktails

La carte des boissons est aussi l’un des principaux attraits de Sora 45, souligne avec enthousiasme Stéphane Pilon: «La carte est 100% distincte du Hiatus. Pour vrai, elle est malade!» Ce sont les mixologues Carl Charette-Kelada (ex-Atwater Cocktail Club) et Tim Robertson (Nomi, Flyjin) qui signent les cocktails, classiques revisités et créations originales. Les sommeliers Claude Laporte et Olivier Butcher sont quant à eux responsables de la carte des vins et sakés, qui comporte plusieurs jolies trouvailles importées par l’agence Monsieur Saké.

M. Pilon précise qu’il est également possible de privatiser l’espace, en partie ou en entier, pour des événements privés ou corporatifs, avec menu sushi et bouchées japonaises.

En résumé, on aime Sora 45 pour les excellents sushis, pour les superbes cocktails et, surtout, pour la vue incomparable sur Montréal. Parions que les 5 à 7 risquent d’être fort populaires ici – et qu’ils s’étireront bien au-delà du coucher du soleil.

Bonne découverte!


Photographié par Scott Usheroff (Craving Curator)





On en parle dans

Du magazine

Découvrez les vins de Bolla

La Maison Bolla incarne la passion de la viticulture et propose des vins authentiques qui reflètent un lien profond avec le terroir.

Présenté par