Restaurant Joon : savoureuse cuisine évocatrice de l’Iran et du Caucase dans la Petite Italie

Mis à jour le 16 octobre 2020   |   Publié le 23 septembre 2020   |   246 partages

Le restaurant Joon était l’une des ouvertures des plus attendues de l’année 2020. Pandémie l’oblige, l’ouverture officielle du restaurant a constamment été repoussée pour finalement ouvrir cette semaine sur le boulevard Saint-Laurent en plein cœur de la Petite-Italie.

On retrouve derrière ce nouveau restaurant, la cheffe Erin Mahoney que l’on connait de ses années notamment au restaurants Saint-Urbain, Impasto ou La Bête à Pain, et dont on est toujours très heureux de déguster la cuisine. Elle est accompagnée dans ce superbe projet de son mari, Ilya Daftari et de Stefano Faita et Michele Forgione (Impasto, Gema, Chez Tousignant, Vesta).
La cuisine du restaurant Joon se définit comme un voyage en mer Caspienne et dans le Caucase ; une véritable épopée de saveurs. Au fil des années, Erin a découvert et est tombée en amour avec la cuisine iranienne et arménienne à travers ses rencontres, ses voyages et son expérience à Londres dans un restaurant arménien. À travers Joon elle rend hommage à cette délicieuse cuisine — débordante de saveurs, parfums et épices — encore peu exploitée à Montréal.

« Joon » signifie “bien-aimé” en farsi et le restaurant s’inscrit ainsi comme le projet bien-aimé de l’équipe, aboutissement de la carrière professionnelle de la cheffe.  Joon a d’ailleurs vu le jour il y a plus d’un an sous la forme de soirées éphémères, le temps qu’Erin prenne des cours en affaires et peaufine le concept.

La cheffe a donc créé un délicieux menu d’assiettes à partager, plus savoureuses les unes que les autres. Le menu est appelé à évoluer au fil des saisons profitant de la proximité du restaurant avec le Marché Jean-Talon. Le menu est la rencontre parfaite entre produits d’ici et recettes de là-bas.  On se régale de beignets de courgette, de safran, de baies d’épine vinettes, de yogourt, de betteraves rôties, de prunes rouges et d’épices géorgiennes ou encore d’un agneau du Québec braisé dans une sauce d’herbes fraîches, haricots à œil noir et lime.

En desserts, la subtilité dans l’explosion de saveurs est toujours au rendez-vous avec le gâteau noisette et miel, yogourt pressé, baies d’argousier ou bien la panna cotta, yogourt de bufflonne de la Ferme Maciocia, mahleb et crumble de cardamome.

On continue notre périple avec la carte des vins qui met en valeur de beaux produits géorgiens, grecs et slovaques. Erin a rassemblé au cours de ses voyages des petits bijoux qu’elle fait découvrir aux Montréalaises et aux Montréalais dans son restaurant. Côté cocktails, la maison se concentre pour l’instant sur une offre classique avec un cocktail signature à la carte.

Une superbe nouvelle adresse qui invite au voyage !

© Photos Alison Slattery — Instagram

J’aimerais proposer une amélioration à cet article