Trois Québécois dans le Top 10 des meilleurs nouveaux restos au Canada

Espace Old Mill Restaurant Le Molière Par Mousso Bonheur d'occasion Menus pas chers

Comme tous les ans depuis plus d’une vingtaine d’années, Air Canada publie via son magazine enRoute diverses séries de «meilleurs» : Les «Meilleurs nouveaux restos canadiens» et, la dernière en date «Le Top 10» de ces meilleurs nouveaux.

Dans la première liste, une trentaine de restaurants répartis d’un océan à l’autre. Une très intéressante répartition géographique, dans les grandes villes du pays, mais également dans des endroits plus modestes, démontrant l’intérêt du magazine pour offrir à ses lectrices et lecteurs un portrait assez juste de ce qui se passe sur la scène gastronomique canadienne et notamment des plus récents premiers de classe.

Cette première liste de 30 restos, répartis dans 14 villes et communautés, de Terre–Neuve à l’île de Vancouver, est constituée suite aux recommandations d’une quarantaine d’experts et d’observateurs d’un bout à l’autre du pays.

La deuxième liste, «Le Top 10», est préparée par la journaliste gastronomique Amy Rosen qui aura préalablement goûté, sous le couvert de l’anonymat, ce que les 30 avaient à proposer.

Le restaurant torontois Kappo Sato et son chef Takeshi Sato remportent les grands honneurs (photo: Virginie Gosselin, Magazine EnRoute)

Trois québécois parmi les finalistes

Hier soir avait lieu le dévoilement tant attendu à Toronto, une soirée très chic au Riccarda’s, animée avec émotion et élégance par Chuck Hugues. Kappo Soto de Toronto finit en première place. La grande ville est suivie par la petite et vibrante municipalité de Whistler avec Wild Blue, un établissement gastronomique distingué qui se consacre à la cuisine du nord-ouest du Pacifique.

Trois établissements québécois figurent dans la liste : dans le minuscule village de Stanbridge East dans les Cantons de l’Est, l’équipe de l’Espace Old Mill (en couverture), mérite les honneurs ; Bonheur d’occasion, petit établissement qui sert des plats allumés et chaleureux dans le bouillonnant quartier Saint-Henri et Le Molière par Mousso, une belle brasserie où cuisinent trois pointures de chez nous, les chefs Antonin Mousseau–Rivard, Daniel Vézina et Samuel Sauvé–Lamothe.

On a un peu sourcillé en ne retrouvant pas parmi ces top 10 d’excellentes maisons de chez nous comme Melba à Québec ou Cabaret l’Enfer à Montréal, ni aucun établissements de chez nous parmi les trois premiers, mais on a applaudi les 10 finalistes avec toute l’admiration qui leur est due.

Le Top 10

  1. Kappo Sato (Toronto, Ontario)
  2. Wild Blue (Whistler, Colombie-Britannique)
  3. Marilena Café & Raw Bar (Victoria, Colombie-Britannique)
  4. Rizzo’s House of Parm (Crystal Beach, Ontario)
  5. Petit Socco (Winnipeg, Manitoba)
  6. Bonheur d’occasion (Montréal, Québec)
  7. Folke (Vancouver, Colombie-Britannique)
  8. Le Molière par Mousso (Montréal, Québec)
  9. Espace Old Mill (Stanbridge East, Québec)
  10. Darlings (Bloomfield, Ontario)


Photographié par Alison Slattery et Mikael Lebleu

À emporter

Cafés

Du magazine