Repenser nos espaces publics pour profiter de l’été

Repenser nos espaces publics – Plus le confinement s’allonge, plus le profil de l’été qui s’en vient se dessine avec des points d’interrogation. En effet, alors que le déconfinement est sur toutes les lèvres, peu de gens semblent avoir une idée claire de la forme que ce processus prendra : quand ? Où ? Et surtout comment ? Dans le journal La Presse, Jérôme Glad, co-fondateur de La Pépinière – un organisme sans but lucratif qui a comme mission de recréer des espaces publics rassembleurs dans nos villes, a proposé quelques innovations que la ville de Montréal pourrait explorer pour dynamiser l’été qui s’en vient.

Voici quatre idées pour repenser nos espaces publics afin de profiter de l’été

  • Transformer les parcs en terrasses

Inspiré par la formule « panier pique-nique » de la Dinette Triple Crown, Jérôme propose de déguiser nos parcs en grandes terrasses publiques. Alors que le service aux tables n’est pas une option viable et sécuritaire pour les restaurateurs, ils devraient se tourner vers un service de commandes à emporter dans les parcs, panier à pique-nique inclus. Pour faciliter l’implantation de cette initiative, Jérôme aimerait voir les halles des marchés servir de point de service aux restaurateurs.

  • Des marchés publics dans les parcs

Pendant le déconfinement, les parcs pourraient accueillir des marchés publics regroupant fruiteries, boulangeries, boucheries, fromagers, fleuristes, épiciers et autres. Ces nouveaux points de rencontre permettraient aux commerçants de quartier d’étendre leur portée en s’unissant avec les commerces voisins. Plus largement, cette initiative positionnerait l’achat local comme solution économique, mais aussi sociale à la crise.

  • La culture s’invite dans nos parcs

Quoi de mieux pour remplacer nos salles de spectacles fermés que nos très accueillants parcs ? À l’image des ciné-parcs, qui devraient aussi faire un retour selon Jérôme, les espaces publics sont des endroits idéaux pour permettre à la culture de continuer à rayonner, et ce à ciel ouvert. Jérôme suggère que le théâtre, la littérature et la musique sortent pour s’installer sur les parvis, dans les parcs et sur les terrains de baseball/football/basketball abandonnés.

  • Des espaces publics « pop-up »

Si on s’en fie aux dires du Premier Ministre M. Legault et de son fidèle acolyte le Dr. Harruda, la consigne du deux mètres de distance sera de mise pendant tout l’été. Les Québécoises et les Québécois auront donc besoin d’espaces publics où profiter du soleil estival en toute sécurité. Jérôme propose d’être créatif et de créer des « pop-up » parcs, places, plages dans les cours d’écoles, les terrains de sports, les terrains abandonnés et dans les grands stationnements.

Pour lire l’article original de Jérome Glad dans La Presse, c’est ici !


Les meilleurs croissants

Les meilleurs sandwichs déjeuner

Ouvert le lundi

Élice

3637 Rue Sainte-Catherine Est
Montréal

Omnivore

4306 Boulevard Saint-Laurent
Montréal

Du magazine