5 conseils de Marc-André Royal pour garder le cap !

5-conseils-de-marc-andre-royal-pour-garder-le-cap

5 conseils de Marc-André Royal pour garder le cap : on le sait, la situation actuelle est terrible pour le milieu de la restauration. En plus, l’hiver approche et avec le manque de lumière, il est difficile de garder notre bonne humeur des beaux jours. Pourtant, plusieurs restaurateurs gardent le moral et se battent tous les jours pour survivre ou vivre. Pour pouvoir s’inspirer de ces histoires à succès, on s’est entretenu avec plusieurs d’entre eux en leur demandant quelques conseils.

Crédit photo Facebook de Marc-André.

Voici donc 5 conseils pour garder le cap donnés par Marc-André Royal, copropriétaire de la Bête à Pain Ahuntsic, Bête à Pain Laval, Bête à Pain Griffintown et restaurant St-Urbain.

1. S’entourer de gens positifs

« On s’est toujours bien entouré, mais là c’est vital. On attache plus d’importance aux personnes positives, qui réussissent bien. C’est important d’être dans cet état d’esprit et de trouver des façons de s’en sortir, trouver des trucs pour arriver à nos fins malgré les circonstances. On se concentre sur le positif non-stop, jamais sur le négatif. J’ai même supprimé tous les gens tristes et pleurnicheurs sur mes réseaux sociaux, ça ne m’amène rien, ça ne m’apporte rien. Pour rester positif, il faut s’entourer de positif »!

2. Ne jamais se comparer 

Se comparer c’est mourir. « Tout le monde vit des situations différentes donc c’est impossible de se comparer aux autres, ça rend juste triste. C’est super important de ne pas faire ça. Il faut se concentrer sur ses propres défis et ses propres objectifs pour pouvoir rester sain ».

3. Être transparents avec son équipe et fixer des objectifs atteignables 

« Motiver l’équipe, c’est sûr que c’est difficile. On est chanceux parce qu’on a été très occupés, mais on donne des objectifs clairs, on est comme un livre ouvert, les équipes voient nos chiffres, comprennent la réalité et on se bat ensemble pour un défi commun, un but commun. Tout le monde travaille dans le même sens ».

4. Faire beaucoup d’activité physique dans la nature 

Marc-André a un chalet et passe beaucoup de temps en pleine nature : « Le plein air, ça me sauve. Être sur pause le temps d’une activité de plein air, faire du sport, la nature, ça change les idées. La nature, ça remet les priorités à la bonne place, ça aide à relativiser. Je conseille à tout le monde d’essayer d’en profiter le plus possible, surtout dans les périodes difficiles ».

5. Passer du temps en famille et entre amis

« Je fais beaucoup d’activités familiales, ça permet de  se recentrer sur les choses importantes, de garder le moral.  Ça va finir un jour, mais c’est une game mentale, un marathon mental et donc il faut tout faire pour garder sa tête saine. Les amis et la famille, loin des nouvelles et des réseaux sociaux, ça te permet de garder les pieds sur terre. C’est dur ce qu’on vit, mais on n’a pas le choix en ce moment. On ne peut rien faire d’autre qu’être dans cet état d’esprit là. Faut faire attention de ne pas chialer et de célébrer les petites victoires ».

5 conseils de Marc-André Royal : merci beaucoup et surtout merci d’être si motivant dans le quotidien. On lâche pas !


Incontournables

Restos pas chers

Cafeden

6576 Boulevard Saint-Laurent
Montréal

243 Avenue du Mont-Royal Ouest
Montréal

Souper

Foxy

1638 Rue Notre-Dame Ouest
Montréal

Gokudo

630 Rue Cathcart
Montréal

600 Rue William
Montréal

Barroco

312 Rue Saint-Paul Ouest
Montréal

LOV

464 Rue McGill
Montréal

Bottega

65 Rue Saint-Zotique Est
Montréal

Foiegwa

3001 Rue Notre-Dame Ouest
Montréal

Cafeden

6576 Boulevard Saint-Laurent
Montréal

Leméac

1045 Avenue Laurier Ouest
Montréal

243 Avenue du Mont-Royal Ouest
Montréal

Liste

L’art du « mixed takeout »

L'équipe de scientifiques a noté une corrélation directe entre les facultés cognitives d’un individu et sa familiarité avec le « mixed takeout ».

La symphonie de Jason DeJordy-Morris

Au restaurant Marcus, le chef exécutif Jason DeJordy-Morris dirige une brigade de 36 cuisiniers. Rencontre avec un chef d'orchestre qui n'a pas peur d'improviser.

Présenté par

Vanessa Pilon tombe sous le charme de la Capitale Nationale et de la Côte-Nord

Tout au long de la belle saison, nous sommes allés à la rencontre des producteurs du Bas-Saint-Laurent, de la Montérégie et de Lanaudière dans le cadre de la tournée Mangeons local de l’Union des producteurs agricoles (UPA). À temps pour les dernières récoltes, c’est maintenant au tour de la région de la Capitale-Nationale-Côte-Nord d’être à l’honneur

Présenté par