5 façons simples d’aider nos restaurateurs pendant ces 28 jours

Mis à jour le 15 octobre 2020   |   Publié le 8 octobre 2020   |   901 partages
5 façons

5 façons simples d’aider nos restaurateurs pendant ces 28 jours

Une fois de plus (la fois de trop pour certains restaurateurs), le monde de la restauration est confronté à un confinement. Le 1eroctobre, on a vu s’éteindre les lumières de nos restaurants et bars préférés en ville pour laisser place au brouhaha dans les foyers pour une durée minimale de 28 jours.

Vous souhaitez aider les restaurants, cafés et bars mais vous ne savez tout simplement pas par où commencer ? Voici cinq idées qui peuvent sembler anodines mais qui (croyez-le ou non) font une grande différence.

  1. Favoriser les commandes à emporter
    Aussitôt l’annonce des 28 jours de fermeture publiée, de nombreuses adresses se sont tournées vers le service de commandes à emporter, aussi connu sous le joli nom de take-out. Il y en a pour tous les goûts ; nul besoin de chercher très loin pour trouver notre bonheur.
  2. Passer directement votre commande à emporter ou en livraison avec le restaurant
    Le soutien le plus significatif que vous puissiez offrir à vos restaurants préférés et à leurs employés en ce moment est de laisser de côté les applications et de vous procurer vos plats à emporter directement à l’adresse choisie si vous êtes en mesure de le faire. Si vous ne pouvez pas, envisagez d’opter pour un restaurant qui propose son propre service de livraison.
  3. Ne pas oublier le pourboire
    Alors oui, certes, le service n’est pas le même mais il n’y aurait pas meilleur moment pour être un peu plus généreux sur le montant versé que d’habitude. De nombreux employés vous remercieront.
  4. Acheter sa bouteille de vin au restaurant
    On a vu, depuis le mois de mars, fleurir de belles caves à vin dans les divers établissements gourmands à travers la ville. Vous pouvez maintenant acheter à l’unité et emporter les bouteilles sélectionnées en importation privée. Plus besoin de faire la file à la SAQ.
  5. Investir dans les cartes cadeaux et produits connexes
    La carte-cadeau est un très bon moyen d’investir dans une soirée épicurienne dans le futur tout en aidant nos restaurateurs dans le présent.
    De nombreuses adresses en ville proposent également à la vente de beaux accessoires tels que tee-shirt, tasses, verres de vin, limonadiers (et on en passe…) à leur effigie.

© Photo Alison Slattery — Instagram

Le contenu de cette page doit être mis à jour