L’Académie culinaire de France au Canada : bâtir une communauté

Académie culinaire de France

L’Académie culinaire de France au Canada effectue un retour après avoir cessé ses activité en 2015. Cette association culinaire se veut rassembleuse et sa mission vise à dynamiser la scène culinaire locale en la mettant en contact avec des chef.fes à l’international. Le chef du restaurant Renoir de l’hôtel Sofitel, Olivier Perret, fait partie des six chefs du Québec à avoir été intronisés à l’Académie cette année : « Le but de l’association est de rassembler des chefs et artisans du métier, partager, organiser des événements culinaires ou caritatifs, créer des concours pour les jeunes et aider à structurer un peu plus notre métier ».

L’Académie est présente dans plusieurs pays, mais au Canada, elle n’était plus active depuis 2015. Le début de l’année 2021 marque son retour, malgré un contexte qui pourrait sembler défavorable : « En parlant avec les chefs du Québec, je me suis rendu compte que bien des chefs étaient intéressés à rejoindre une association. Comme l’Académie culinaire de France existait en Amérique du Nord, on s’est dit : pourquoi ne pas relancer ça ? ». Le volet canadien de l’Académie est en partenariat avec l’ACF USA basée à New York.

Si l’ACF privilégie la gastronomie française et ses techniques, notamment à travers certains concours, elle est ouverte à tous les horizons culinaires : « L’Académie se porte garante de la gastronomie et de la cuisine. L’idée est d’avoir un peu plus de liens avec les gens du milieu, que l’on puisse s’encourager, créer des événements, des levées de fonds, s’impliquer plus dans notre communauté. On aimerait beaucoup relancer certains concours auxquels les jeunes pourront avoir accès et c’est grâce à ces concours que l’on fera connaître nos gastronomies locales ».

Lors de la cérémonie virtuelle d’intronisation, Olivier Perret et Frédéric Cyr (Fairmont Le Château Frontenac) ont fait une présentation sur la cuisine boréale en parlant d’ingrédients locaux et en les utilisant pour préparer un menu. Des chefs américains ont pu en apprendre sur la cuisine d’ici. Ça illustre bien la philosophie de l’Académie culinaire de France. « Ma vision de cette association, c’est de rassembler des chef.fes pour s’asseoir autour de la table et que chacun apporte sa pierre à l’édifice. Je pense que c’est important pour passer au travers de la crise. On voit des chefs qui ont du talent se rediriger vers autre chose je trouve ça dommage. On s’appelle une fois par mois et on partage nos expériences, c’est super important. La pire des choses, c’est de se retrouver seul dans son restaurant. C’est important qu’on ait plus d’associations pour être capables de s’exprimer, de se sentir écoutés ».

Comme l’Académie veut créer des espaces de partage, Olivier Perret souhaite que plusieurs chef.fes joignent le mouvement : « On appelle les autres chef.fes à se joindre à nous. On recherche la diversité, on souhaite voir des femmes se joindre à l’association et que l’on puisse avancer ensemble ». L’invitation est lancée !


Les meilleures pancakes

Dandy

244 Rue Saint-Jacques
Montréal

Foiegwa

3001 Rue Notre-Dame Ouest
Montréal

Les meilleurs croissants

Les meilleurs pains dorés

Foiegwa

3001 Rue Notre-Dame Ouest
Montréal

Leméac

1045 Avenue Laurier Ouest
Montréal

Les meilleurs sandwichs déjeuner

Meilleurs brunchs

Dandy

244 Rue Saint-Jacques
Montréal

Foiegwa

3001 Rue Notre-Dame Ouest
Montréal

Leméac

1045 Avenue Laurier Ouest
Montréal

Ouvert le dimanche

Foxy

1638 Rue Notre-Dame Ouest
Montréal

Barroco

312 Rue Saint-Paul Ouest
Montréal

Bottega

65 Rue Saint-Zotique Est
Montréal

Biiru

1433 Rue City Councillors
Montréal

Foiegwa

3001 Rue Notre-Dame Ouest
Montréal

Leméac

1045 Avenue Laurier Ouest
Montréal

243 Avenue du Mont-Royal Ouest
Montréal

Liste

L’art du « mixed takeout »

L'équipe de scientifiques a noté une corrélation directe entre les facultés cognitives d’un individu et sa familiarité avec le « mixed takeout ».