Un mois de février sans alcool au Bar Les Cousins

Présenté par
Bar Les Cousins Bar Les Cousins Bar Les Cousins Bar Les Cousins

Pour souligner le mois sans alcool, le bar Les Cousins de l’Hôtel Escad Quartier DIX30, à Brossard, a décidé d’ajouter une nouvelle offre de cocktails et bières sans alcool à sa carte habituelle.

Tout au long du mois de février, vous pourrez déguster les délicieuses créations sans alcool de la gérante de bar Adaina Smyth et de son équipe. 

«La demande pour les cocktails sans alcool ou à faible taux d’alcool est de plus en plus forte, en particulier chez les générations plus jeunes», nous confie Adaina. «L’équipe du bar a eu envie de revisiter la tendance», poursuit-elle.

Adaina Smyth, gérante du bar Les Cousins

La même qualité d’expérience, avec ou sans alcool

Avec l’abondance et la qualité des produits sans alcool disponibles aujourd’hui sur le marché, on est bien loin de l’époque où les seules alternatives offertes par les bars lorsqu’on ne souhaitait pas boire d’alcool étaient un Shirley Temple ou une eau pétillante.

«On devrait avoir la même qualité d’expérience, qu’on consomme de l’alcool ou non», soutient Adaina. Au Bar Les Cousins, elle souhaite offrir à chacun de ses client.e.s une expérience unique et inclusive, peu importe leurs envies ou leurs besoins. 

Comme c’est déjà le cas sur la carte régulière, qui compte près de 150 gins locaux, la carte de cocktails sans alcool fait une belle place aux artisans d’ici: on y retrouve plusieurs spiritueux sans alcool de la distillerie québécoise Noroi, comme l’Esprit-des-Caraïbes et Esprit-du-Mexique, un rhum et une tequila sans alcool, en plus de bières sans alcool de microbrasseries locales. On pourra aussi y découvrir quelques produits d’ailleurs, comme l’amaretto et la liqueur amère Lyre’s, importés d’Australie par Alambika, et un apéritif français à base de verjus, OSCO.

Les règles plus souples pour les produits sans alcool ont aussi certains avantages: on peut par exemple faire des infusions ou des clarifications, ce qui n’est pas permis avec l’alcool. 

Quelques-unes des créations d’Adaina Smyth pour le mois sans alcool

Adaina et son équipe ont d’ailleurs utilisé plusieurs de ces techniques pour reproduire le goût et la texture des cocktails alcoolisés. Le negroni que tu connaissais est un bel exemple: «C’est un negroni fumé fait avec du gin Noroi sans alcool, qu’on a infusé au romarin et à la baie de genièvre pour en amplifier les parfums et la texture», nous explique la mixologue. Elle ajoute ensuite du vermouth sans alcool de Lyre’s et un sirop de Chinotto [un soda italien au goût doux-amer] maison, avant de fumer le verre au bois de cerisier. 

On peut aussi goûter le Pimentez votre vie!, un espresso martini épicé à la tequila sans alcool infusée au chili, ou encore L’inauguration du printemps, un cocktail au gin sans alcool de Noroi et au vermouth de verjus d’OSCO surmonté d’une onctueuse mousse pamplemousse et romarin, entre autres délicieuses créations.

Une équipe solidaire

Plusieurs membres de l’équipe du bar, dont Adaina, participent aussi au Défi 28 jours sans alcool de la Fondation Jean Lapointe pour sensibiliser leurs collègues de l’industrie à l’importance de maintenir de saines habitudes de vie, particulièrement dans un milieu où on est souvent en contact avec l’alcool et où la tentation peut parfois être forte.

«Je pense que c’est une belle opportunité de rappeler à notre communauté qu’il existe des alternatives à l’alcool», souligne Adaina. «Ce que je trouve passionnant de ce projet, c’est que ça va aussi me permettre de reprogrammer mes propres habitudes», ajoute-t-elle.

Bref, si vous participez vous aussi au Défi 28 jours, ou que vous avez simplement envie de découvrir de délicieuses alternatives aux boissons alcoolisées, passez faire un tour au Bar Les Cousins en février et fêtez en toute modération!

Santé!


Photographié par Mikael Lebleu

À emporter

Bars à vin

Du magazine