Les adresses coup de coeur de Martin Juneau

Coup de coeur Martin Juneau

Le chef Martin Juneau était en plein montage de sa terrasse quand on s’est rendus à son restaurant Pastaga, sur St-Laurent, pour jaser de son nouveau livre de cuisine, Festif ! : 75 recettes colorées pour goûter l’été à l’année. Tant qu’à y être, on en a aussi profité pour discuter de ses adresses coups de cœur.

Six ans après son premier livre, Simplicité Culinaire, Martin Juneau avait envie d’aller ailleurs et d’explorer une cuisine plus accessible, plus simple.

«Je ne suis plus aux fourneaux [du restaurant] au quotidien, explique-t-il. L’endroit où je cuisine le plus, c’est à la maison, avec mes filles, avec ma blonde. C’est de la bouffe que je fais pour accueillir des invités à la maison, de la bouffe au quotidien.»

Publié aux Éditions de l’Homme, le livre coloré propose 75 recettes parfaites pour recevoir sans se casser la tête: pour un apéro improvisé entre amis, un dîner en famille, un souper de semaine qui sort de l’ordinaire. Le tout en mettant bien entendu de l’avant des produits locaux et de saison, le plus possible.

Un petit avant-goût de ce qu’on retrouvera dans le livre: des pogos maison au chorizo, une version revisitée du fameux melon-prosciutto et un chou-fleur piri-piri au air fryer (oui oui!), entre autres. 

Ça vous met en appétit? Festif! est disponible dès maintenant en ligne et en librairies – juste à temps pour la fête des Pères!

Martin Juneau lance son nouveau livre de cuisine, Festif!
Le chef Martin Juneau présente son nouveau livre de cuisine, Festif!.

Les adresses coup de coeur de Martin Juneau

On a aussi profité de l’heure qu’on a passée avec Martin pour discuter de ses coups de coeur en matière d’adresses gourmandes.

«Les places que j’aime, ça tourne toujours autour du vin. À la base, si la carte des vins est composée de vins nature, après je peux manger n’importe quoi», dit-il d’emblée.

Voici la liste de ses plus récents coups de coeur:

Satay Brothers / La Belle Tonki

Grand fan de brasseries «exotiques», Martin Juneau a un faible pour les Satay Brothers, à Saint-Henri. «Ce qu’ils font est toujours impeccable, la carte des vins est nice», précise-t-il.

Mais son plus récent coup de foudre, c’est sans conteste pour La Belle Tonki. «Ça a vraiment été mon coup de cœur de la dernière année, nous raconte-t-il. La poutine Kimcheesy, quand je l’ai essayé, j’ai fait: “Oh my god!”»

O’Thym

Pendant des années, Martin célébrait tous ses anniversaires au Mousso. Mais les aléas des dernières années l’ont forcé à revoir ses habitudes.

Cette année, c’est plutôt dans un resto apportez votre vin qu’il prévoit fêter avec ses amis: «Je joue au hockey avec des jeunes restaurateurs qui viennent de reprendre O’Thym. C’est un vieux apportez votre vin, ça existe depuis super longtemps, mais il y a eu ce changement de garde-là au cours de la dernière année. J’ai déjà commencé à booker ça avec mes amis.»

Bar Mamie / Beau Temps

Pour leur dernière bouffe avant la naissance de leur fille Lucie, qui aura bientôt un an, Martin Juneau et sa conjointe Valérie Roberts ont profité des premiers moments de la terrasse du Bar Mamie, l’été dernier. «Ça marche, leur affaire! Il y a tellement de monde sur leur terrasse! Et la Cave de Mamie, chaque fois que je passe devant, je leur dis: “Good job, les boys! C’est tellement beau!”»

Pour leur première sortie post-accouchement, ils ont opté pour Beau Temps, ouvert pendant la pandémie dans le local du feu Maïs par les mêmes proprios. «C’était un super beau moment. La carte des vins est super pointue, super le fun. C’était vraiment chouette», raconte-t-il. 

«Ce que j’aime, c’est de voir plusieurs petites places comme ça qui finissent par ouvrir. Salle climatisée, Lundis au soleil. Quand je vois des jeunes qui finissent par partir leur truc et qui ont l’air de bien faire leurs choses, je trouve ça très stimulant», ajoute-t-il.

L’Hamburger

«Avec Simone, ma plus vieille, on se faisait la quête de trouver les meilleurs burgers à Montréal», raconte Martin Juneau.

Sa dernière découverte: L’Hamburger, sur St-Zotique. «Ils ne servent rien d’autre que des hamburgers, avec des super bonnes frites et des milkshakes. La seule différence que tu peux faire c’est rajouter des boulettes et du fromage pour te ramasser avec des affaires pas possibles», nous raconte-t-il.

Est-ce que c’est eux qui remportent la palme? «La compétition est encore ouverte, mais le dernier bon qu’on a eu, c’était là!», répond-t-il.

Vino Rama / J’ai Feng / Pizza Bouquet

S’il a été bien peiné de devoir fermer Cul-sec, Monsieur Crémeux et l’épicerie Le petit coin, Martin Juneau est très heureux de voir aujourd’hui d’autres petits commerces prendre le relais.

Les locaux sont aujourd’hui occupés par le caviste Vino Rama, l’épicerie asiatique J’ai Feng et Pizza Bouquet, trois adresses qu’il affectionne particulièrement.

«Autant je suis déchiré, parce que ça nous appartenait, je suis fier de voir ce que c’est devenu», se réjouit-il.


Photographié par Mikael Lebleu

À emporter

Succeda

283 Chemin de la Grande-Côte
Rosemère

Omnivore

4306 Boulevard Saint-Laurent
Montréal

Lunch

Élice

3637 Rue Sainte-Catherine Est
Montréal

Nozy

3568 Rue Notre-Dame Ouest
Montréal

Bird Bar

1800 Rue Notre-Dame Ouest
Montréal

Omnivore

4306 Boulevard Saint-Laurent
Montréal

Ouvert le dimanche

Bird Bar

1800 Rue Notre-Dame Ouest
Montréal

Restos pas chers