Le Mal Nécessaire : des “boozy beignes” à l’image de ses cocktails tropicaux

Mal Necessaire Beignes

Le Mal Nécessaire : des “boozy beignes” à l’image de ses cocktails tropicaux

Comme tous les bars de l’île, Le Mal Nécessaire a dû fermer ses portes pour une période indéterminée, sans savoir quand ils pourront réouvrir au grand public. Cela dit, une idée de génie change le cap pour ce bar du Quartier Chinois ; des beignes alcoolisés à l’image de ses cocktails tropicaux.

Evan Cowie, gérant et barman au Mal Nécessaire, a trouvé une manière gourmande et très créative, de s’adapter aux lois mises en place par le gouvernement interdisant la vente d’alcool fort pour emporter ; une restriction qui a été dévastatrice pour la vie nocturne montréalaise. En effet, rien n’empêchant la vente de desserts infusés de spiritueux, ces “boozy beignes” offrent la possibilité de flirter avec cette restriction en toute légalité. À défaut de préparer des cocktails pour ses clients, Evan s’est donc mis les mains à la pâte pour les transformer en beignes ; une recette visiblement gagnante ! « Pendant que tout le monde faisait du pain l’an dernier, je me suis dit que j’essayerais de faire des beignes à la place pour voir ce que ça donnerait », dit Evan, «C’est quand je me suis mis à décorer et faire le glaçage que l’idée de refaire nos cocktails m’est venue ».

Depuis le mois de mars dernier, les “boozy beignes” sont en vente — du mercredi au vendredi jusqu’à épuisement des stocks — au Fleurs & Cadeaux, situé à quelques portes du Mal Nécessaire,. Ils sont vendus en demi-douzaines, six beignes avec des personnalités bien distinctes. On peut ainsi déguster le beigne signature Mal nécessaire (bourbon, Fernet-Branca, ananas et cannelle), le Baojengyu (rhum brun, cinq-épices, gingembre et lime), le Jalapinanche (mescal, chili ancho, jalapeño et ananas), le célèbre Piña Colada (rhum vieilli, noix de coco et ananas), le Siesta (tequila, Campari, pamplemousse et lime), et le Singapore Sling (gin, chicha morada et lime). Toutes ces propositions alléchantes nous rendent nostalgiques des soirées passées à veiller au bar à siroter leurs cocktails. Les beignes sont surprenamment très fidèles aux consommations dont ils sont inspirés.

« Ce projet est aussi une manière de rester connecter à notre clientèle », dit Evan, soulignant que la situation actuelle est loin d’être facile pour les bars. Dans cette même optique, Evan travaille présentement sur une boîte de beignes alcoolisés qui regroupera plusieurs autres bars, question de pousser le concept un peu plus loin et d’en faire profiter les autres bars de la communauté. On a bien hâte au dévoilement de ce projet  !

De plus, Le Mal Nécessaire collabore présentement avec le Bar Pamplemousse sur des mélanges à cocktails pour emporter. Dans l’esprit tropical, ils offrent deux cocktails dl’inspiration tiki  : le Karakandjiji et le Pina Colada, tous deux disponibles du mercredi au dimanche.


5 à 7

Knox

1871 Rue Centre
Montréal

Birra

7129 Boulevard Saint-Laurent
Montréal

À emporter

Succeda

283 Chemin de la Grande-Côte
Rosemère

Omnivore

4306 Boulevard Saint-Laurent
Montréal

Incontournables

Du magazine