Fleurs & Cadeaux : nouveau snack bar décontracté dans le Quartier Chinois

Publié le 27 octobre 2020   |   83 partages

Fleurs & Cadeaux, le nouveau snack-bar aux accents japonais du Quartier Chinois, a eu peine à ouvrir ses portes à la mi-septembre qu’il devait les refermer à peine deux semaines plus tard. Ce petit restaurant, niché dans un immeuble centenaire rose rue Saint-Urbain, est une expérience multisensorielle comme nulle autre dans le quartier.

Anciennement boutique de cadeaux et fleuriste, Fleurs & Cadeaux rend hommage à sa prédécesseure en préservant son nom et son extérieur charismatique, envisageant même d’y vendre de beaux bouquets de fleurs comme le faisaient M. et Mme Wong, les anciens occupants. C’est entre deux stationnements que cette relique du passé s’est transformée en snack-bar au look à la fois rétro et intemporel. Ici tout est bien pensé, de la sélection de vinyles qu’y animent les lieux jusqu’à la disposition de la salle. L’attention aux détails, dans les assiettes jusqu’au système de son, ne peut que vous transporter ailleurs le temps d’une soirée.

Fleurs & Cadeaux est un lieu où la démocratie règne et la hiérarchie est horizontale. Le restaurant regroupe une dizaine de partenaires, dont David Schmidt du Mal Nécessaire et du Datcha et le chef Tetsuya Shimizu du Marusan, qui participent à parts égales à ce projet depuis l’hiver dernier. Avant la fermeture annoncée suite à la deuxième vague de COVID 19, cette philosophie se faisait sentir dans l’ambiance décontractée, festive et invitante.

Si l’on prend place au bar, une des 80 places du restaurant, on peut observer les cuisiniers à l’œuvre, tout en leur piquant une jasette. Avec la cuisine à aire ouverte, les assiettes, créatives et colorées avec le goût délicat du Japon, prennent forme sous les yeux des clients. Le chef Shimizu, est bien connu à Montréal et Toronto pour sa cuisine traditionnelle japonaise aux influences françaises. Il va sans dire que son travail chez Fleurs & Cadeaux lui mérite des éloges. Bien qu’assez court, le menu propose des petits plats débordant de saveurs. Assurez-vous de ne pas manquer les temakis (des sushis roulés à la main), un incontournable, lorsque vous serez de passage. De plus, gardez l’œil ouvert pour les currys japonais, les sashimis sur riz, les mochis frits et, bien sûr, la boîte bento, apogée de la créativité. La présentation est minutieuse et le service très amical et personnel.

Les cocktails repoussent eux aussi les limites du conventionnel, saisonniers avec un petit accent japonais. Fleurs & Cadeaux offre aussi une impressionnante diversité de vins et de sakés nature, la plupart disponibles au verre ou à la bouteille. Il propose des sakés d’artisans brassés selon les techniques ancestrales, parmi ceux-ci vous pourrez trouver ceux d’Akishika, Terada Honke, et Tamagawa. De plus, on peut également savourer une bière conçue spécialement à leur image, en collaboration avec des brasseurs locaux. C’est Sébastien D. Langlois de l’Agence Bacchus 76, qui se trouve derrière cette sélection.

Bien que la COVID19 ait mis des bâtons dans les roues de celui-ci, Fleurs & Cadeaux n’a pas fini de dévoiler son jeu. Le sous-sol du snack-bar est en effet sur le point de se transformer en quelque chose de magique. Imaginez votre amour le saké et votre passion pour les vinyles, sous un même toit. Comme s’il n’y en avait pas assez, voilà une raison de plus d’avoir hâte au déconfinement.

Tout récemment, Fleurs & Cadeaux et Marusan ont pris la décision de fusionner ensemble ; un powerhouse en devenir. Une fois rouvert, les clients pourront profiter du meilleur de deux mondes ; un endroit où il fait bon vivre à tous les moments de la journée que soit pour prendre un café en après-midi ou pour un 5 à 7 en soirée. Ceci dit, vous devrez déguster leurs plats délicieux en formule take-out, playlist incluse, jusqu’à nouvel ordre.

© Photos Fleurs et Cadeaux

J’aimerais proposer une amélioration à cet article