Le 9e du Centre Eaton: une grande réouverture en mai

Le 9e - La Grande Salle 9e 9e 9e 9e

Le mythique 9e du Centre Eaton de Montréal, un trésor d’architecture Art déco à l’élégance intemporelle, rouvrira officiellement ses portes à la mi-mai. L’espace comptera un restaurant, une salle de spectacles, des salles privées et plus encore. 

Dans quelques semaines, le restaurant du 9e étage du Centre Eaton rouvrira officiellement ses portes au public. Dès le mois de mai, les Montréalais et les visiteurs des quatre coins du monde pourront replonger dans la folie du début du siècle dernier en visitant ce lieu intemporel d’une grande élégance, comme la métropole en a rarement connu.

Abandonnés depuis la faillite des magasins Eaton en 1999, le 9e étage du Centre Eaton et sont restaurant, Île de France, ont été classés au patrimoine immobilier l’année suivante en raison de leur magnifique architecture de style Art déco, œuvre de l’architecte français Jacques Carlu, reconnu comme l’un des maîtres du genre. Sur le site de Patrimoine culturel du Québec, on peut d’ailleurs lire: «Aujourd’hui, le restaurant de l’ancien magasin Eaton est considéré comme l’un des exemples les mieux réussis du style Art déco à Montréal et au Québec. En outre, il présente encore l’aspect qu’il avait lors de son ouverture en 1931. La plupart des matériaux d’origine ont été conservés, notamment le plancher du foyer en marqueterie de chêne et de noyer ainsi que les marbres des piliers et des murs.»

9e au Centre Eaton
La Grande Salle du 9e, en 1931

Pour les fanas d’histoires, on raconte aussi que le 9e comptait parmi les rares «lieux publics de sociabilité féminine» au milieu du 20e siècle. À cette époque, les grands magasins se dotaient souvent de restaurants, de salles de spectacles et d’aires de repos pour attirer la clientèle. Après avoir terminé leur magasinage au Centre Eaton, les clientes pouvaient se restaurer au 9e et assister à des défilés de mode dans le foyer-promenoir.

Une expérience culinaire hors du temps

Le magnifique restaurant de 120 places reverra le jour sous son nom d’origine, Île-de-France. Digne d’un décor de cinéma, l’élégant intérieur a été minutieusement restauré dans l’esprit d’origine par EVOQ Architecture, une firme qui se spécialise dans la conservation de bâtiments historiques. Le 9e comptera également deux salles à manger privées, un bar à cocktail ainsi qu’une salle d’événements et de spectacles, La Grande Salle.

Le 9e a fait appel à une équipe chevronnée pour s’assurer que l’expérience culinaire reflète le raffinement et l’élégance des lieux. Liam Hopkins (Hopkins, McKiernan, Park) agira à titre de chef exécutif du restaurant Île-de-France, sous la direction culinaire de Derek Daman, qui a fermé l’an dernier son restaurant Maison Publique et cédé ses parts du McKiernan pour se consacrer entièrement à ce nouveau projet. Le trio de choc est complété par le maître d’hôtel Marco Gucciardi (Bar George, Burgundy Lion, Milos), qui prend le rôle de directeur des opérations. Le menu proposera des versions modernisées des plats du restaurant original. Petit clin d’œil nostalgique, les chariots de desserts et de cocktails serpenteront à nouveau entre les tables, comme à l’époque. Les réservations pour le repas du soir débuteront au mois de mai; les lunchs suivront par la suite. La Grande Salle accueillera quant à elle divers événements, expositions, performances, célébrations et réunions d’affaires.

 « Nous sommes les gardiens de cette salle, mais la salle appartient aux Montréalais. Le 9e est une lettre d’amour à la ville de Montréal », a confié le copropriétaire du groupe Joe Beef, Jeff Baikowitz, l’homme d’affaires derrière la résurrection du 9e, qui s’est également entouré d’Andy Nulman, cofondateur de Just For Laughs, de la designer d’événements Madeleine Kojakian et du collectif Les 7 Doigts.

Le 9e du Centre Eaton en bref

  • Le salon original abritera un restaurant intime entouré de magnifiques salles à manger privées Or et Argent. Ces salles ornées de plafonds et de murs décorés de feuilles dorées et argentées pourront chacune accueillir jusqu’à 20 personnes. 
  • Le restaurant pourra recevoir 120 personnes et portera son nom d’origine, Île-de-France
  • Une salle d’événements et de spectacles d’une capacité de 250 à 400 personnes, La Grande Salle sera disponible à la location pour des événements, expositions, performances et réunions d’affaires.
  • Un bar à cocktails sophistiqué complètera l’espace patrimonial rénové.


Photographié par Le 9e

À emporter

Bars à vin

Du magazine

Fleurimont: café, vins et sandwichs sur Rosemont

Du bon café, des bon sandwichs, du bon vin et des sourires à revendre, voilà en quelques mots ce qui vous attend chez Fleurimont, micro-café-caviste logé dans un tout petit local sur le boulevard Rosemont, entre les rues Saint-André et Boyer.