_

Café Perrier : Article commandité

L’histoire de la Coupe Rogers à Montréal en fait l’un des plus anciens tournois de tennis en Amérique du Nord! Débutant à Toronto pour les hommes en 1881, puis pour les femmes en 1892, le tournoi se dédoublera éventuellement vers Montréal presque un siècle plus tard en 1980. Depuis, Toronto et Montréal se partagent la compétition chaque année, avec les tournois pour athlètes hommes et femmes alternants d’endroit d’une année à l’autre. Cette année, Montréal a vu la compétition féminine se dérouler au parc Jarry, avec Simona Halep ressortant victorieuse du tournoi et conservant sa position de numéro 1 mondiale.

Café Perrier Coupe Roger 2018

Pour la troisième année consécutive, Perrier est « Commandite Or » lors de la Coupe Rogers. La compagnie avait déjà par le passé participé à la promotion d’événements dans le monde du tennis, notamment lors des Internationaux de France pendant plus de 25 ans. Pour sa présence en 2018 à la Coupe Rogers, Perrier organisait le Café Perrier, où passants et spectateurs pouvaient s’arrêter le temps d’une partie de ping-pong, un verre de cocktail sans alcool à la main. Dans l’espace assigné, la distribution des boissons se faisait à deux comptoirs, cachés dans une fraise et une pêche géantes. Pour ajouter à l’esprit ludique, des arbitres Perrier supervisaient les matchs de ping-pong se déroulant sur l’une des quatre tables mises à la disposition de la foule. En attendant les matchs, les futurs spectateurs pouvaient donc passer de façon très agréable une bonne partie de la journée dans la zone.

Café Perrier Coupe Roger 2018

Le Café Perrier était constamment rempli de passants et de gens s’amusant sur l’une des installations. L’ambiance qui y régnait était très chaleureuse et détendue, constamment à la fête et au rire. Toute cette énergie était un contraste intéressant par rapport à à la tradition et au protocole entourant le tennis. Le tennis est en effet un sport extrêmement respectueux. Assister à un match ici est une expérience complètement différente de celle qui règne lors d’une partie, disons, de  hockey — pour parler de choses qui font partie de notre culture sportive. Ainsi, une partie de tennis se déroule dans un silence absolu, pour permettre un maximum de concentration aux joueuses ou aux joueurs. Même si l’on entend moins de cris de joie et d’encouragement, on ressent quand même un intérêt extraordinaire du public ainsi que l’incroyable passion des spectateurs. Cette énergie, tout aussi fébrile, est vraiment propre au tennis.

À l’extérieur du stade, il s’agit d’une autre histoire, où l’amusement et l’excitation des gens se manifestent librement. Dans des installations comme le Café Perrier, on croise les amateurs de tennis qui font ressentir toute l’énergie du sport, malgré la canicule. Entre deux cocktails — ou mocktails lorsque sans alcool —, des Perriers de toutes les saveurs étaient mis en vente, pour aider à combattre la chaleur qui a sévi pendant toute la durée de la coupe Rogers. Dans la canicule et l’humidité, le Café Perrier et les boissons qu’on y servait étaient plus que salutaires ; on aurait pu parler d’une aire de fraîcheur, comme on en voit de plus en plus en ville.

L’eau pétillante de Pérrier était bienvenue sur place, non seulement comme rafraîchissement, mais surtout parce que le Café Perrier venait ajouter à l’esprit des choses. La Coupe Rogers est devenue un événement qui fait aujourd’hui partie du profil sportif montréalais et dont la ville est particulièrement fière. Merci à Perrier de nous avoir permis d’en faire l’expérience !

© Photos Alison Slattery — Instagram


Café Perrier Coupe Roger 2018 Café Perrier : la station Perrier qui a accompagné la coupe Roger Café Perrier Coupe Roger 2018 Café Perrier Coupe Roger 2018 Café Perrier Coupe Roger Café Perrier Coupe Roger Café Perrier Coupe Roger 2018 Café Perrier Coupe Roger Café Perrier Coupe Roger Café Perrier Coupe Roger 2018 Café Perrier Coupe Roger Café Perrier Coupe Roger perrier-coupe-rogers-1 Café Perrier Coupe Roger 2018
Partagez


Et aussi …

Article suivant

Et aussi et vice-versa: