Chargement

Astuces : planifier ses semis pour le potager maison

Mis à jour le 12 février 2021   |   26 partages
Planifier semis

Le printemps arrive à grands pas et il est temps de planifier ses semis pour le potager. Suite au succès de l’article sur les légumes à faire repousser à la maison, on s’est dit qu’il serait intéressant de faire un petit suivi et de parler de la saison des semis! S’il s’agit d’une première aventure potagère, il peut être un peu difficile de s’y retrouver. Heureusement, on a des conseils pour vous et quelques recherches vous montreront que les passionné(e)s qui partagent leur savoir et leur savoir-faire ne manquent pas au Québec. Voici donc quelque conseils de Tastet pour entamer la saison des semis du bon pied.

Planifier un espace éclairé pour les semis

Avant de transplanter vos semis dehors, dans un jardin ou sur votre balcon, ils devront passer un certain temps à l’intérieur si vous voulez les planter assez tôt. Les semis ont besoin de lumière et comme elle se fait plutôt rare en mars, un petit système d’éclairage sera peut-être nécessaire.

Éviter de planter trop de choses

Il est important de planifier ses semis en fonction du temps et de l’espace dont on dispose. Et ne pas oublier une chose : petits semis deviendront grands ! Lors de l’achat de graines, la distance nécessaire entre les plants pour assurer leur bon développement est souvent indiquée ; on peut alors tenir compte de l’espace dont on dispose pour bien planifier ses semis. Il est inutile de planter toutes sortes de bons légumes qui ne grandiront pas.

Être créatif  pour un potager vert

Une astuce pour faire plaisir à la planète : recycler des contenants de plastique jetables pour y planter vos semis. On aime particulièrement les casseaux de champignons vides! Récupérer des contenants de take-out de vos restos préférés est aussi très pratique ; les plats à couvercles transparents sont idéaux pour garantir chaleur et humidité à vos semis lorsqu’ils grandiront près de vos fenêtres.

Planter ses semis au bon moment et dans le bon terreau

Planifier ses semis demande de bien se renseigner pour savoir quand planter quoi. On veut profiter au maximum de ses légumes et si les tomates n’ont pas encore mûri en juillet, c’est probablement parce qu’on les a plantées trop tard. Il faut aussi s’assurer d’utiliser un terreau adéquat pour planter ses graines et également lorsque l’on transplante les semis.

Se procurer des semis auprès de producteurs d’ici

Plusieurs ressources pour trouver des fournisseurs et producteurs d’ici sont disponibles en ligne. Acheter ses graines en ligne est simple et efficace et on peut y trouver une tonne d’informations fournies par les passionné(e)s d’ici pour planifier ses semis sans accrocs. On en a trouvé deux listes très bien faites. La première a été dressée par Marie-Pier Dumas, horticultrice amateure. La deuxième apparaît sous forme de carte sur le portail Cultiver Montréal.

Pour de plus amples renseignements et conseils, on vous invite à participer à la Fête des semences de Montréal, événement gratuit qui se déroule en ligne du 3 au 7 février. Planifier vos semis n’aura plus de secret pour vous !

Cet article a été rédigé en s’appuyant sur des informations provenant de l’excellent article de Catherine Lefebvre paru dans Le Devoir le 23 janvier 2021, ainsi qu’à l’aide de renseignements trouvés sur le site d’Un jardin pour la vie.

© Photos Alison Slattery — Instagram

J’aimerais proposer une amélioration à cet article