NABQ : la nouvelle association des bars du Québec

Mis à jour le 26 mai 2020   |   Publié le 14 mai 2020   |   42 partages
_

Les bars, bistrots, clubs, pubs, tavernes et bars à vin du Québec s’unissent à travers la nouvelle association des bars du Québec afin de réclamer leurs droits de survie à cette crise sanitaire.

Comme vous le savez déjà, les bars ont été les premiers à devoir fermer leurs portes dès l’annonce des mesures prises par le gouvernement pour limiter la propagation du virus. Il est bon de noter qu’ils ont pourtant été les derniers à être admissibles au programme d’aide d’urgence des entreprises canadiennes. Suite à cette bataille durement gagnée, les programmes réguliers de ces deux instances gouvernementales demeurent toutefois hors de portée pour les bars.

Officiellement active depuis le 12 mai 2020 et mise sur pied en réaction à la crise sanitaire, la NABQ est le porte-parole des bars de la province et agit pour les aider à obtenir le droit de vendre de l’alcool aux particuliers dans une formule “à emporter”, tout comme celle autorisée pour les restaurants.

Leur but concret : « Promouvoir et défendre les intérêts professionnels et économiques des entrepreneurs du secteur de la restauration détenant un permis de bar se spécialisant dans la vente de boissons alcooliques pour consommation sur place. »

Dans le cadre du mouvement #unbarcestunePME, la NABQ souhaite faire reconnaître par le gouvernement l’importance sociale et économique de ces commerces qui détiennent un permis de bar dans le tissu social québécois. Les bars représentent également un acteur majeur du tourisme québécois et demandent simplement à être reconnus comme tel.

Avec une adhésion de près de 200 membres en 48 h, on peut comprendre qu’il y a une réelle urgence à agir ! Agissons ensemble afin que les bars acquièrent les droits qui leur sont dus. On retrouve parmi ces 200 adhérants des bars de partout au Québec mais aussi nos bars bien aimés à Montréal comme la Buvette Chez Simone, le Bar Furco, Loïc, le Rouge Gorge, Majestique, vinvinvin et tant d’autres…

Parce qu’on aimerait soutenir nos bars préférés pour avoir la chance de les revoir après la crise ; parce que, eux aussi, ont le droit de se réinventer !

Pour plus d’informations, consultez le site internet de la NABQ juste ici.

Pour devenir membre, c’est juste ici.

À lire également : « La lettre ouverte aux élus, un bar c’est une PME » et « Mais où sont les droits des bars là-dedans ?!?« .

© Photos Alison Slattery — Instagram

Suggérer une amélioration à cet article
Partagez

Et aussi…

Article suivant

Et aussi et vice-versa :