Chargement

Livraison Arc-en-ciel : un autre bel exemple de #VerdunLuv

Mis à jour le 26 mai 2020   |   Publié le 11 avril 2020   |   20 partages
livraison arc-en-ciel

Livraison Arc-en-ciel – À Verdun, la Promenade Wellington offre un service de livraison à vélo qui permet de recevoir le meilleur de la rue Wellington directement à la maison tout en encourageant l’économie locale.

Tout le monde le sait, la crise de la COVID-19 et le confinement qu’elle impose sont particulièrement difficiles pour les petits commerçant locaux. En ces temps difficiles, il est important de continuer à encourager l’économie locale. Plusieurs initiatives ont récemment été mises en place pour venir en aide aux entreprises québécoises : Ma Zone Québec et Le Panier Bleu en sont les plus récents exemples.

Plus localement, le Promenade Wellington a décidé de mettre la main à la pâte pour aider les commerces locaux du quartier en créant le service de livraison Arc-en-ciel. L’initiative offre la livraison à vélo gratuitement aux commerçants du quartier. Grâce au service de livraison Arc-en-ciel, il est possible de commander des délices véganes de la pâtisserie Audacieuse Vanille, des gourmandises du café zéro déchet Le 5ième, les délicieux fromages de chez Copette et Cie, ainsi que les douceurs chocolatées de Choco Passion. Livraison Arc-en-ciel travaille aussi avec la Boutique Brock-art qui propose des cadeaux locaux et faits maison. Pour consulter la liste des commerces partenaires, cliquez ici (ce sont ceux avec un emoji arc-en-ciel).

Le service de livraison Arc-en-ciel ne coûte que 5 $ au consommateur et les commandes sont traitées le jour même si transmises en avant-midi. Pour celles passées en après-midi, vous recevrez vos colis le lendemain. À noter que les messagers de livraison Arc-en-ciel desservent Verdun, L’Île-des-Sœurs, Côte-Saint-Luc, Ville-Émard et Pointe-Sainte-Charles (H4G, H4H, H3E, H4E et H3K).

Le projet de livraison arc-en-ciel est assuré par Livraison Vélo Montréal en association avec Courant Plus et Jalon mtl. 

On espère vraiment que cette belle initiative en inspirera plusieurs, car – on le répète – c’est important de continuer à encourager l’économie locale. On vous laisse sur quelques mots d’Isabelle Chevalier, co-fondatrice de la plateforme Ma Zone Québec : « Acheter à l’étranger est une dépense, consommer un produit local est un investissement. »

© Illustration Sax La Bagarre

J’aimerais proposer une amélioration à cet article