Une incursion festive au coeur du Village

Présenté par

Pour ce premier épisode du balado La Plonge, nous vous proposons une incursion dans le Village, à travers l’histoire de ses bars et de sa vie nocturne.

Attablée au café Troisième Tasse,  l’animatrice Miss Butterfly reçoit Bruno Laprade, administrateur au conseil d’administration de la SDC Village Montréal, ainsi que Steve Grenier, copropriétaire du bar Minéral

Alors que cet été, des rues montréalaises seront fermées à la circulation automobile, comme Sainte-Catherine, qui est déjà piétonne entre St-Hubert et Papineau jusqu’au 30 octobre, l’occasion est idéale de découvrir (ou redécouvrir) le Village. Vous ne savez pas par où commencer? Laissez-vous guider par Miss Butterfly et ses deux invités, alors qu’ils échangent anecdotes et faits historiques sur différents lieux emblématiques du Village qui ont évolué au fil des ans et qui participent à la renommée du quartier. 

Un lieu de rassemblement et d’inclusion

La vie nocturne montréalaise est reconnue pour sa diversité et, en ce sens, le Village n’est pas en reste. C’est un quartier de prédilection pour toute une communauté qui souhaite se rassembler dans la joie et dans une ambiance festive. Le Village, c’est plus qu’un lieu où l’on trouve des bars où sortir et célébrer, c’est un endroit rassembleur, où il est possible d’être soi-même. Vous serez accueillis pour qui vous êtes, et vous pourrez vous émanciper de la façon que vous le souhaitez, comme le mentionnent nos deux invités. Selon Bruno Laprade et Steve Grenier, le Village est un écosystème social et économique très vivant et diversifié, où l’on peut trouver des activités pour tous les goûts.

Pour les découvrir, écoutez notre balado La Plonge! 

Le balado Tastet - La Plonge


Photographié par Raphael Thibodeau

À emporter

Bars à vin

Du magazine

Fleurimont: café, vins et sandwichs sur Rosemont

Du bon café, des bon sandwichs, du bon vin et des sourires à revendre, voilà en quelques mots ce qui vous attend chez Fleurimont, micro-café-caviste logé dans un tout petit local sur le boulevard Rosemont, entre les rues Saint-André et Boyer.