Le restaurant Joon a annoncé sa fermeture définitive

joon

Le restaurant Joon était l’une des ouvertures des plus attendues de l’année 2020. Pandémie l’oblige, le restaurant a proposé une formule à emporter avant de pouvoir accueillir ses clients dans sa belle salle à manger. En février 2022, l’adresse a annoncé sa fermeture définitive. « C’est avec une grande tristesse que nous annonçons la fermeture définitive de notre restaurant. Nous avons eu beaucoup de beaux moments au cours de ces derniers mois et nous n’avons aucun regret. Il est maintenant temps de passer au prochain chapitre de notre histoire. Nous remercions tous ceux qui ont participé à notre rêve. Nous resterons éternellement reconnaissants pour tout l’amour et l’encouragement qu’on a reçu. »

On retrouvait derrière ce restaurant, la cheffe Erin Mahoney que l’on connait de ses années notamment aux restaurants Saint-Urbain, Impasto ou La Bête à Pain, et dont on est toujours très heureux de déguster la cuisine. Elle était accompagnée dans ce superbe projet de son mari, Ilya Daftari et de Stefano Faita et Michele Forgione (Impasto, Gema, Chez Tousignant, Vesta).

La cuisine du restaurant Joon se définissait comme un voyage en mer Caspienne et dans le Caucase ; une véritable épopée de saveurs. Au fil des années, Erin a découvert et est tombée en amour avec la cuisine iranienne et arménienne à travers ses rencontres, ses voyages et son expérience à Londres dans un restaurant arménien. À travers Joon, elle rendait hommage à cette délicieuse cuisine — débordante de saveurs, parfums et épices — encore peu exploitée à Montréal.

« Joon » signifie “bien-aimé” en farsi et le restaurant s’inscrit ainsi comme le projet bien-aimé de l’équipe. Joon avait d’ailleurs vu le jour sous la forme de soirées éphémères, le temps qu’Erin prenne des cours en affaires et peaufine le concept.

La cheffe avait donc créé un délicieux menu d’assiettes à partager, plus savoureuses les unes que les autres. Le menu était la rencontre parfaite entre produits d’ici et recettes de là-bas.

La carte des vins mettait en valeur de beaux produits géorgiens, grecs et slovaques. Erin a rassemblé au cours de ses voyages des petits bijoux qu’elle a fait découvrir aux Montréalaises et aux Montréalais dans son restaurant.


Photographié par Alison Slattery

Incontournables

Restos pas chers

Cafeden

6576 Boulevard Saint-Laurent
Montréal

243 Avenue du Mont-Royal Ouest
Montréal

Souper

Foxy

1638 Rue Notre-Dame Ouest
Montréal

Gokudo

630 Rue Cathcart
Montréal

600 Rue William
Montréal

Barroco

312 Rue Saint-Paul Ouest
Montréal

LOV

464 Rue McGill
Montréal

Bottega

65 Rue Saint-Zotique Est
Montréal

Foiegwa

3001 Rue Notre-Dame Ouest
Montréal

Cafeden

6576 Boulevard Saint-Laurent
Montréal

Leméac

1045 Avenue Laurier Ouest
Montréal

243 Avenue du Mont-Royal Ouest
Montréal

Liste

L’art du « mixed takeout »

L'équipe de scientifiques a noté une corrélation directe entre les facultés cognitives d’un individu et sa familiarité avec le « mixed takeout ».

La symphonie de Jason DeJordy-Morris

Au restaurant Marcus, le chef exécutif Jason DeJordy-Morris dirige une brigade de 36 cuisiniers. Rencontre avec un chef d'orchestre qui n'a pas peur d'improviser.

Présenté par

Vanessa Pilon tombe sous le charme de la Capitale Nationale et de la Côte-Nord

Tout au long de la belle saison, nous sommes allés à la rencontre des producteurs du Bas-Saint-Laurent, de la Montérégie et de Lanaudière dans le cadre de la tournée Mangeons local de l’Union des producteurs agricoles (UPA). À temps pour les dernières récoltes, c’est maintenant au tour de la région de la Capitale-Nationale-Côte-Nord d’être à l’honneur

Présenté par