Personne n’est parfait.

personne-nest-parfait

Personne n’est parfait. À la suite de notre article sur le manque de diversité dans le palmarès de Canada’s 100 best — où nous parlions d’une initiative prise par des chefs de chez nous, généreux et en phase avec l’actualité — nous avons reçu une foule de commentaires ; négatifs pour la plupart. Les gens ont crié que c’était inutile. Que ce qui était évalué était la cuisine et non l’ethnie des propriétaires.

Nous sommes bien entendu d’accord avec le fait qu’un palmarès sur les meilleurs restaurants doit évaluer la qualité du service, du décor, de la cuisine, etc. Cependant, cela souligne quelque chose de plus grand. Pourquoi n’y a-t-il pas plus de chefs de différentes ethnies dans les finalistes ? Peut-on tenter d’en découvrir plus ? Peut-on tenter de mettre de l’avant plus de diversité culturelle, plus de femmes, plus de minorités ? Peut-on essayer de s’améliorer ?

On ne moralise personne — on est tous humains et nous aussi on fait des erreurs, des faux pas et des oublis ! Et on va sans doute continuer d’en faire. Mais le but est d’apprendre de tout et de s’améliorer. On pose la question : comment pouvons-nous mettre de l’avant la multi-ethnicité qui influence notre gastronomie canadienne dans les finalistes des meilleurs restaurants ? On n’a pas la solution parfaite, mais on croit qu’il faut en parler. Surtout dans cette belle journée de la fête Nationale Québécoise et bientôt canadienne. Le peuple québécois/canadien est un peuple ouvert, qui par sa créativité et son inclusion attire des gens de partout ! C’est ce qui fait que notre pays, c’est le « plus meilleur au monde ». Mais il y a toujours place à l’amélioration. Alors travaillons-y ensemble.

En 2016, au lendemain des élections chez nos voisins du Sud, nous publiions  un texte de célébration de la diversité gastronomique de Montréal. Cette diversité est pour nous ce qui rend notre gastronomie unique et si merveilleuse. Alors essayons de changer les choses pour le mieux, ensemble. Sans juger les autres, les erreurs des autres, les faux pas ou oublis, mais juste en tentant de devenir une meilleure version de nous-même.

Personne n’est parfait. Et c’est ensemble que nous deviendrons meilleurs! Ça, on en est convaincus.


À emporter

Lunch

Restos pas chers

Du magazine

Isabelle Legeron : Une histoire de vin, de femme et de convictions

Le monde vinicole est fascinant. Il regorge d’histoires inspirantes dont le vin est le moteur. Parmi elles, celle d’une grande passionnée, d’une femme qui a su se démarquer grâce à son authenticité, sa simplicité et ses convictions inébranlables. Isabelle Legeron est non seulement la fondatrice du RAW WINE, qui regroupe des passionnés de vin nature de partout sur la planète, mais surtout la première et unique française à avoir obtenu le titre de Master of Wine.

Présenté par