Chargement

Du nouveau pendant la pandémie : six restaurants à découvrir

Mis à jour le 31 octobre 2020
restaurants à découvrir

Du nouveau pendant la pandémie : six restaurants à découvrir

Bien que 2020 nous donne plein de raisons d’être de mauvaise humeur, il y en a d’autres qui ne peuvent que nous mettre le sourire aux lèvres et réjouir notre estomac. Chez Tastet, une des choses qui nous remonte toujours le moral, c’est l’ouverture d’un nouveau restaurant que l’on peut vous faire découvrir.

Alors que certains restaurants ferment indéfiniment ou définitivement, d’autres tentent leur chance de se faire connaître sur la scène montréalaise. Ouvrir un restaurant en pleine pandémie, il faut être un peu fou, non ? On dirait plutôt qu’il faut être follement passionné et amoureux de la restauration pour se lancer dans une telle aventure. Peu importe les raisons respectives qui ont poussé ces nouveaux propriétaires à ouvrir leurs portes au public dans ces circonstances si incertaines, ces nouvelles adresses vous en mettront plein la vue.

Avec l’arrivée de l’automne, on a vu apparaître plusieurs nouveautés dans tous les quartiers de la ville, toutes prêtes à vous servir leurs spécialités. Évidemment, avec les mesures mises en place par le gouvernement, on ne pourra pas vivre l’ambiance de la salle à manger ou partager un repas entre amis, mais ça vous donne un petit avant-goût de ce qui sera possible après le confinement.

  • Saison des Pluies : Dans le charmant quartier de Villeray, on trouve un café qu’il l’est tout autant, sinon plus. À la mi-septembre, Saison des pluies à vu le jour ; un premier projet de la sorte pour Erika Lafleur et Antoine Lacroix-Vézina. Ce café très design offrent un menu simple mettant de l’avant les produits québécois. Comptez sur eux pour de bons sandwichs et salades, sans oublier le réconfort de leurs cafés.
  • Fleurs & Cadeaux : Le bijou en devenir du Quartier Chinois, Fleurs & Cadeaux a ouvert à peine semaine avant la fermeture des restaurants. Le nouveau snack-bar et café aux influences japonaise est un endroit intime à l’ambiance décontractée et festive. On compte une dizaine d’associés dont le chef Tetsuya Shimizu (Marusan), une association qui a donné naissance à un projet sensationnel. De la musique à la nourriture, le goût et la créativité sont au rendez-vous.
  • Knuckles : Villeray a accueilli, début octobre, le petit resto amical Knuckles, un endroit où l’on mange et boit très bien. Il s’agit du premier projet de Matthew Shefler accompagné de ses acolytes Vincent Lévesque-Lepage (Hoogan & Beaufort) et Charles-Anthony Ross (Clandestino). C’est une cantine de quartier aux influences italiennes qui propose une cuisine à la bonne franquette. Si vous avez envie d’un plat fait maison avec une bonne bouteille de vin, Knuckles est l’endroit à essayer.
  • Wren’s : Au lieu de s’apitoyer sur son sort, le restaurant 212 a décidé de mettre sur pied un nouveau projet, Wren’s, et tout ça en 48 heures. Celui-ci est un casse-croûte modeste avec un bagage de haute gastronomie. Brooke Walsh (École Privée), Trevor Coulton (Kampai, Apt. 200) et le chef Patrick Marion unissent leurs forces pour créer une des meilleurs burgers en ville ainsi que toute la nourriture de cantine classique avec une touche qui leur est propre. C’est le moment idéal pour se commander du comfort food de chez Wren’s.
  • Gentile Pizza Parlour : Une semaine après la fermeture des restaurants, la famille Gentile a décidé d’ouvrir une pizzeria de style new-yorkais dans Westmount. Les amateurs de pizza sicilienne “Brooklyn Style” seront servis chez Gentile Pizza Parlour puisque celle-ci apparaît sur le menu, parmi d’autres plats à découvrir. Cette adresse sera à mettre en tête de liste des établissements à visiter absolument lorsque sa salle à manger sera inaugurée, question de pouvoir également admirer le décor rétro et nostalgique signé Zébulon Perron.
  • Jones Café : Le 13 septembre, Sata Sushi a fermé ses portes pour se réincarner en Jones Café, un café à l’ambiance californienne. MJ Guértin, propriétaire du Mimi & Jones, a décidé de changer de cap de son Sata Sushi pour en faire quelque chose de plus personnel et à son image. On trouve encore des plats du Sata dans le menu, mais Jones Café met de l’avant d’autres plats qui représentent l’union parfaite entre santé et réconfort.

Si vous cherchez à pimenter vos soupers cette semaine ou que vous avez déjà fait le tour de tous vos restos préférés pour emporter, ceux-ci offrent tous l’option à emporter ou livraison. Encouragez-les maintenant pour pouvoir leur rendre visite plus tard !

© Photos Alison Slattery — Instagram

J’aimerais proposer une amélioration à cet article