Témoignage : si les travaux ont lieu, la Boucherie Bar à vin Provisions devra fermer définitivement

provisions travaux

Témoignage : si les travaux ont lieu, la Boucherie Bar à vin Provisions devra fermer définitivement

Cri de désespoir de l’équipe de la Boucherie Bar à vin Provisions sur les réseaux sociaux.

Voici leur témoignage :

« Nous ne croyions jamais que ce serait la Ville de Montréal et non pas la COVID qui nous achèverait.

Nous sommes à bout de ressources, et à bout de souffle. Si rien ne se passe, nous devrons fermer. Au début du mois de mai, nous avons reçu un mot sur la porte du Provisions Gilford : travaux d’aqueduc sur la rue du 11 juin au 27 août. Notre terrasse et les placotoires qui sont sur la rue devront être déconstruits et enlevés pour l’été.

Récapitulatif du manque de coordination de la ville de Montréal :
– Le local au 418 Gilford est grand comme un garde-robe. L’attrait de ce lieu, c’est la terrasse et la rue piétonne avec ses jolis placotoirs. L’été, c’est la saison qui fait survivre le local toute l’année.

– Été 2019 : la rue est fermée pour la construction des placotoirs et des terrasses. C’est prometteur pour l’année suivante, mais on met une croix sur 2019.

– Été 2020 : pandémie. Tout est fermé ou limité. On réussit de peine et de misère, en nous endettant, à garder les emplois et la compagnie en vie. On met une croix sur 2020.

– Été 2021 : la fameuse relance économique tant vantée par la mairesse ? Pas pour nous, parce qu’apparemment c’est le temps de creuser des trous pour rénover l’aqueduc. On met une croix sur 2021.

– Été 2022. Les placotoirs et les terrasses seront démolis à nouveau pour faire place à des structures permanentes. On met une croix sur 2022.

Trois années sur quatre qui sont sabotées, puis une autre année de pandémie dans le milieu, c’est 40 % de la durée d’un bail commercial. Le manque de coordination est sur le point d’avoir raison de notre commerce. Si les travaux ne sont pas repoussés à l’an prochain, nous ne nous en sortirons pas. Nous avons plusieurs commerces à Montréal et une quarantaine d’employés. Nous sommes impliqués dans nos communautés. Le Provisions existe depuis 7 ans et a déménagé dans ce local pour passer au travers de la crise. Nous n’avons jamais abandonné. Nous ne croyions jamais que ce serait la Ville de Montréal et non la COVID qui nous achèverait. Si ces travaux ont lieu, la compagnie devra fermer. Ce n’est pas la relance que nous vante la mairesse Plante dans tous les médias… À l’aide ! ».

Pour retrouver leur témoignage, cliquez juste ici.

Les opinions et faits exprimés dans la présente publication sont celles et ceux du restaurant.

© photo Alison Slattery — Instagram


Incontournables

Restos pas chers

Cafeden

6576 Boulevard Saint-Laurent
Montréal

243 Avenue du Mont-Royal Ouest
Montréal

Souper

Foxy

1638 Rue Notre-Dame Ouest
Montréal

Gokudo

630 Rue Cathcart
Montréal

600 Rue William
Montréal

Barroco

312 Rue Saint-Paul Ouest
Montréal

LOV

464 Rue McGill
Montréal

Bottega

65 Rue Saint-Zotique Est
Montréal

Foiegwa

3001 Rue Notre-Dame Ouest
Montréal

Cafeden

6576 Boulevard Saint-Laurent
Montréal

Leméac

1045 Avenue Laurier Ouest
Montréal

243 Avenue du Mont-Royal Ouest
Montréal

Liste

L’art du « mixed takeout »

L'équipe de scientifiques a noté une corrélation directe entre les facultés cognitives d’un individu et sa familiarité avec le « mixed takeout ».

La symphonie de Jason DeJordy-Morris

Au restaurant Marcus, le chef exécutif Jason DeJordy-Morris dirige une brigade de 36 cuisiniers. Rencontre avec un chef d'orchestre qui n'a pas peur d'improviser.

Présenté par

Vanessa Pilon tombe sous le charme de la Capitale Nationale et de la Côte-Nord

Tout au long de la belle saison, nous sommes allés à la rencontre des producteurs du Bas-Saint-Laurent, de la Montérégie et de Lanaudière dans le cadre de la tournée Mangeons local de l’Union des producteurs agricoles (UPA). À temps pour les dernières récoltes, c’est maintenant au tour de la région de la Capitale-Nationale-Côte-Nord d’être à l’honneur

Présenté par