Plan d’urgence pour les restaurateurs et les bars : frais fixes remboursés en grande partie

Plan d’urgence pour les restaurateurs et les bars : frais fixes remboursés en grande partie

Tel que mentionné pendant la conférence de presse de lundi annonçant la fermeture des restaurants et des bars, le gouvernement Legault a révélé aujourd’hui son plan d’aide d’urgence aux restaurateurs et tenanciers de bars pendant tout le mois d’octobre.

François Legault, accompagné de son ministre de l’Économie, Pierre Fitzgibbon a donc annoncé un remboursement des frais fixes dans leur majeure partie avec des aides allant jusqu’à 15 000 $.

« 80 % des loyers, taxes, électricité et autres dépenses admissibles. Je pense que ça va permettre à ces personnes-là de passer à travers les 28 prochains jours, » a déclaré le Premier ministre.

Le plan d’urgence s’appliquera donc aux loyers commerciaux, aux taxes municipales et scolaires, aux intérêts sur les prêts hypothécaires, aux frais d’électricité, de gaz, aux coûts de télécommunication ainsi qu’aux permis et frais d’association.

Le Premier ministre a également mentionné que le Québec est la province ayant offert le plus d’aide aux entreprises depuis le début de la pandémie. « Je tiens à rappeler que nous suivons les recommandations de la Santé Publique, » a-t-il précisé pour justifier la fermeture des restaurants, bars et autres pôles culturels.

Ce programme est destiné aux régions en zone rouge qui comprend près de 5 millions de Québécoises et de Québécois et qui inclut à ce jour la grande région de Montréal, Québec et Chaudières-Appalaches.

Pour ce qui est des salaires, il existe des programmes mis en place pour couvrir ces derniers, mis en place par le gouvernement fédéral.

Soumis à une deuxième fermeture obligatoire, de nombreux établissements dans le milieu de la restauration ne pourront survivre. Le ministre de l’Économie estime qu’environ 12 000 restaurants et bars sont susceptibles d’annoncer une fermeture définitive avant la fin de l’année.

On espère de tout cœur que les bars et restaurants pourront rouvrir leurs portes dans 28 jours et nous accueillir à nouveau dans leur salle à manger en respectant les mesures nécessaires.

 


À emporter

Succeda

283 Chemin de la Grande-Côte
Rosemère

Omnivore

4306 Boulevard Saint-Laurent
Montréal

Tard le soir

Du magazine