Clients et personnel des bars à Montréal fortement encouragés à se faire dépister

Mis à jour le 13 juillet 2020   |   Publié le 13 juillet 2020   |   33 partages
_

Clients et personnel des bars à Montréal fortement encouragés à se faire dépister

Suite à la flambée des cas de Covid-19 dans certains bars montréalais, la direction de la santé publique a lancé samedi un appel à quiconque aurait fréquenté ou travaillé dans un bar de la ville depuis le 1er juillet, de se faire dépister.

« Si vous avez été dans n’importe quel bar ou club à Montréal depuis le 1er juillet, allez vous faire tester, » a lancé le DDavid Kaiser, porte-parole de la Direction régionale de santé publique de Montréal.

À ce jour, il y aurait au moins cinq bars dans différents arrondissements de la métropole qui auraient été fréquentés par des personnes infectées, mettant à risque les autres clients, mais également le personnel de ces établissements. Huit nouveaux cas parmi la clientèle et le personnel de bars ont été reportés à ce jour. Selon les professionnels de la santé publique, cela laisse présager un nombre bien plus élevé des cas en raison des contacts émis par chacun d’entre eux.

Les débordements observés dans les bars depuis la réouverture ont été réprimandés par le gouvernement par des mesures plus fermes notamment l’obligation de tous les bars de la ville de fermer leur établissement à minuit. Cette décision n’est que le fruit d’un compromis entre les différentes associations de la ville militant pour les droits des bars et le gouvernement, laissant toujours la porte ouverte à une seconde fermeture.

Cette situation survient parallèlement à la hausse des cas dans la tranche d’âge des jeunes de 15 à 39 ans. En effet, ces derniers jours la moitié des personnes infectées enregistrées se trouvent dans cette tranche d’âge. La corrélation avec les débordements dans les bars n’a pas encore été établie à 100 %, mais semble une avenue fortement envisageable.

Durant cette fin de semaine, l’appel au dépistage semble avoir été entendu. Dans la journée de dimanche à elle seule, près de 800 personnes se sont faites dépister, soit entre 200 et 300 personnes de plus que d’habitude. Il a d’ailleurs été observé que ce sont principalement des jeunes qui ont répondu à cette demande de la direction de la santé publique.

Les professionnels de la santé publique espèrent qu’avec les mesures prises vis-à-vis des bars accompagnées d’un respect plus strict des règles, le nombre de nouveaux cas de COVID-19 cessera de monter. Si la situation des bars continue d’empirer, le gouvernement se verra obligé de prendre des mesures draconiennes qui impliqueront une seconde fermeture des bars.

Pour éviter cela, restons vigilants, soyons responsables, respectons les gestes barrières.

© Photo Alison Slattery — Instagram

Suggérer une amélioration à cet article
Partagez

Et aussi…

Article suivant

Et aussi et vice-versa :