Chargement

Pleins feux sur la gastronomie engagée avec les balados de MONTRÉAL EN LUMIÈRE

Publié le 15 mars 2021
Montréal en Lumière 22e édition gastronomie

La 22e édition du festival MONTRÉAL EN LUMIÈRE est en cours. Rien ne pouvait empêcher la tenue de ce très beau festival qui, cette année encore, affiche une programmation aussi passionnante que diversifiée. Parfaitement adaptées au contexte actuel, la programmation gastronomique et les webséries gourmandes qui ont déjà été annoncées ont tout pour plaire aux curieuses et curieux qui aiment en apprendre sur le monde de la gastronomie québécoise. Comme c’est un univers que l’on pourrait explorer sans fin, MONTRÉAL EN LUMIÈRE vient bonifier son offre avec des balados disponibles dès aujourd’hui, et ce, jusqu’au 30 avril ! Les huit épisodes mettent de l’avant la diversité gastronomique d’ici et l’apport important de la scène culinaire locale à la communauté.

Du monde en cuisine : Quatre histoires fascinantes

Cette série de quatre balados, présentés par MONTRÉAL EN LUMIÈRE, est animée par Marianne Lefebvre. Cette nutritionniste spécialisée en nutrition internationale facilite l’inclusion des nouveaux arrivants grâce à la nourriture et au caractère universel de la gastronomie. Elle s’entretient avec quatre personnalités du monde culinaire d’ici et issues de la diversité afin d’en apprendre sur leur parcours et leur rapport à la nourriture. Voici les invité.e.s que l’on aura la chance d’entendre au micro de Marianne Lefebvre.

  1. La cheffe d’origine turque Fisun Ercan est installée au Québec depuis de nombreuses années. Fisun Ercan possède sa propre ferme, Bika, où elle fait pousser des légumes et prépare de savoureux plats pour les visiteurs. Fisun donne vie aux aliments d’ici avec sa cuisine inspirée ; c’est une grande dame de la gastronomie québécoise.
  2. Adelle Tarzibachi, cofondatrice des Filles Fattoush, est une entrepreneure bien établie. Sa compagnie met de l’avant des produits typiques de sa Syrie natale en plus d’offrir un service de traiteur. Les Filles Fattoush offrent également des opportunités d’emploi aux nouvelles arrivantes syriennes afin de faciliter leur inclusion dans la communauté.
  3. Le chef-propriétaire de La belle Tonki, Michel Lim, nourrit des intérêts pour la danse et la cuisine et ses passions lui ont ouvert de nombreuses portes. Michel a grandi dans le quartier Saint-Michel de Montréal, un véritable carrefour multiculturel, ce qui se reflète dans ses influences. 
  4. La pâtissière montréalaise d’origine haïtienne Lindsay Brun est la fondatrice de l’entreprise Sucre Brun. Lindsay valorise la cuisine qui s’inspire de ses racines haïtiennes ainsi que les recettes qui ont traversé l’épreuve du temps en passant d’une personne à l’autre. Elle a remporté la compétition Wall of Chefs, diffusée par Food Network Canada. 

La gastronomie sociale X La Tablée des Chefs

Le partenariat de longue date entre La Tablée des Chefs et MONTRÉAL EN LUMIÈRE est souligné différemment cette année en raison de la pandémie. La Tablée des Chefs est un organisme qui a pour mission de fournir des repas aux gens dans le besoin tout en offrant la possibilité aux jeunes de suivre une formation culinaire. En temps normal, les jeunes des Brigades culinaires La Tablée des Chefs vivent une immersion dans une cuisine professionnelle en visitant les cuisines des établissements participant aux Bonnes Tables Air France. Si cette merveilleuse initiative ne peut être concrétisée cette année, ce n’est que partie remise. En attendant, MONTRÉAL EN LUMIÈRE propose d’en apprendre davantage sur la La Tablée des Chefs à travers une série de balados où des gens, œuvrant au sein de l’organisme s’entretiennent avec Christine Plante, fondatrice des Lauriers de la gastronomie québécoise, au sujet de la mission de l’organisme.
 

  1. Discussion avec Jean-François Archambault
    L’invité du premier épisode est le directeur et fondateur de La Tablée des Chefs, Jean-François Archambault. Depuis 2002, monsieur Archambault fait des cuisines un espace pour changer le monde. Son idée de récupérer les surplus alimentaires pour nourrir les plus démunis l’a mené à fonder l’organisme tel que nous le connaissons aujourd’hui.
  2. Le volet Éduquer : L’éducation alimentaire selon La Tablée des Chefs
    Le deuxième épisode donne la parole à trois personnes qui travaillent au développement des programmes Cuisine ton avenir et Brigades culinaires du volet Éduquer de La Tablée des Chefs. La responsable de ce volet, Geneviève Massé, conjugue ses passions pour la cuisine et pour l’éducation dans son travail au sein de l’organisme. Claudia St-Jacques est quant à elle cheffe des Brigades culinaires et s’implique auprès des jeunes pour partager avec eux ses connaissances culinaires. David Giroux, ancien participant des Brigades culinaires, est devenu ambassadeur jeunesse pour l’organisme et son parcours illustre bien l’impact concret de La Tablée des Chefs sur la communauté.
  3. Nourrir le monde en pandémie : L’éducation culinaire selon La Tablée des Chefs
    Cet épisode est consacré au projet Cuisines solidaires, mis sur pied pendant la pandémie, ainsi que des autres activités du volet Nourrir de La Tablée des Chefs. Les invité.e.s de Christine Plante sont la responsable et la coordonnatrice du volet Nourrir, Florence Roy et Sophie Kaminski, ainsi que le chef exécutif du Fairmont Le Reine Elizabeth, Baptiste Peupion. Ce dernier a donné temps et énergie aux Cuisines solidaires pendant la pandémie et partage son expérience avec les auditeurs.

MONTRÉAL EN LUMIÈRE propose également un épisode durant lequel Christine Plante s’entretient avec André Lamontagne, ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec pour discuter de la relance de l’industrie de la restauration.

Ne perdez pas de temps et découvrez dès maintenant les gens qui font de la scène gastronomique québécoise un espace multiculturel dont les acteurs s’impliquent auprès de la communauté. En ligne ici dès maintenant et jusqu’au 30 avril prochain.

J’aimerais proposer une amélioration à cet article