Les plus beaux restaurants de Montréal : où les trouver ?

Caffe Un Po Di Piu montreal

Quels sont les plus beaux restaurants de Montréal? On dit souvent que l’on mange avec les yeux autant qu’avec la bouche. On apprécie toujours un plat dans lequel les efforts de cuisine égalent le soin méticuleux associé à la présentation. Dans le cadre de la restauration, on admire non seulement l’assiette, mais bien souvent aussi le lieu dans lequel on se retrouve.

Tout comme pour son menu, le décor d’un restaurant est une manifestation physique des efforts des restaurateurs comme des propriétaires. Avec le bon éclairage, le mobilier de choix, l’arrangement savant et soigné d’un local, on fait vivre à chacun une expérience plus immersive encore d’un restaurant. Après tout l’ambiance dans laquelle on se plonge lors d’une sortie au restaurant peut jouer énormément sur notre appréciation de l’expérience.

Que ce soit du luminaire aux mobiliers, du local même à son organisation, ces restaurants sont tous beaux pour des raisons uniques et savent nous faire apprécier le moment, voyager dans l’espace et le temps. On dévore des yeux les assiettes comme les restaurants eux-mêmes. Quelle que soit l’occasion, grande ou petite, consultez notre liste des plus beaux restaurants de Montréal et profitez d’un repas succulent dans un décor inoubliable lors de votre prochaine sortie.

Pour passer une soirée en beauté, voici notre liste des plus beaux bars de Montréal ! Pour les chaudes journées d’été, consultez les plus belles terrasses de restaurants de Montréal ainsi que les plus belles terrasses de bars. Finalement, pourquoi ne pas prendre un café dans les plus beaux cafés de Montréal !

Gentile Pizza Parlour

Gentile Pizza Parlour est la pizzeria où se précipite le Tout-Westmount. Côté décor, c’est le New York des années 80 avec juste ce qu’il faut de rétro et beaucoup d’élégance. Ce superbe tableau est le résultat d’un travail collaboratif ; Anthony avait une vision, Zébulon en a fait une réalité. « C’est un peu un trip de nostalgie, un exercice de mémoire, » explique le designer.

4134 Rue Sainte-Catherine
Westmount

Pichai

Pichai est le restaurant très attendu de l’équipe de l’Épicerie Pumpui. Le superbe décor est une fois de plus signé par l’équipe en collaboration avec l’architecte Clothilde Caille Lévesque qui fait écho au décor du Pumpui avec des connotations distinctes asiatiques. Les propriétaires ont également fait appel à des artistes montréalais tels que Dana Slijboom pour les œuvres accrochées au mur.

5985 Rue Saint-Hubert
Montréal

Le Blossom

On le dit et on le dira toujours ; le Blossom est de loin un des plus beaux restaurants de Montréal ! Naturellement, le restaurant se démarque par la présence de son superbe arbre cerisier pièce centrale de la salle à manger. Bien qu’il s’agisse de la pièce maîtresse du décor du restaurant, c’est la géométrie du Blossom qui en fait un endroit si intéressant. Construits entièrement autour de la cuisine-bar, les sièges, le comptoir, les lumières et les accents du restaurant suivent un itinéraire qui rend l’espace visuel très intéressant. Combinant une ambiance branchée et festive à une délicieuse cuisine japonaise aux inspirations vietnamiennes, le Blossom est une garantie d’agréables soirées. Le superbe espace est l’œuvre combinée du designer Guillaume Ménard de l’Atelier Mainor et de la vision des propriétaires Dan Pham (Kamehameha Snack Bar, Red Tiger), Viet Truong et Nam Truong. photo Christian Brault

1101 Boulevard de Maisonneuve Est
Montréal

Restaurant Damas

La beauté du Damas se situe autant dans son décor que dans sa capacité à faire voyager. Franchir la porte du restaurant signifie passer directement de l’avenue Van Horne à un décor tout droit sorti de Syrie. Plus coloré que d’autres dans son apparence, le Damas dégage des airs raffinés grâce à la richesse de son décor. Le restaurant allie simplicité et complexité dans son apparence. Simple grâce à son mobilier, ses couverts et ustensiles épurés; complexe dans ses superbes moulures, ses mosaïques, son carrelage et le rappel de motif des fauteuils qui viennent puiser dans la beauté de la culture syrienne. On ajoute au tout le rouge du plafond et un éclairage doux, mais présent diffusé par les nombreuses lampes de l’endroit et l’on obtient l’un des plus beaux restaurants de Montréal, fruit des efforts du chef et copropriétaire Fuad Alneirabeie. photo Vesia Photography

1201 Avenue Van Horne
Montréal

Le Serpent

Le Serpent est non seulement l’un des meilleurs restaurants italiens de Montréal, il s’agit aussi de l’un des plus beaux ! Partageant son bâtiment avec la Fonderie Darling, le Serpent tire son nom de la cheminée en spirale situé sur le toit du bâtiment et qui servait autrefois à l’évacuation des émanations des métaux en fusion travaillés par la fonderie. Cette anecdote met en contexte l’espace du restaurant, qui prend place dans un ancien espace industriel. Le mot d’ordre ici : épuré, dans la vision d’Annie Lebel et Hubert Marsolais. Blanc et noir se partagent les couleurs du local, rehaussées par un mobilier simple et droit au but. La vedette du restaurant se trouve au-dessus des têtes des clients : le Serpent tire son éclairage d’impressionnants luminaires suspendus qui apportent au lieu un éclairage tamisé en soirée. Pendant la journée, la lumière provenant des grandes fenêtres givrées illumine le restaurant. photo Alison Slattery

257 Rue Prince
Montréal

Perles et Paddock

Dans Grinffintown, difficile de manquer le Perles et Paddock. Le restaurant est isolé des autres sur sa rue. En entrant, une seconde séparation se fait sentir entre les deux salles à manger du restaurant; le Perles et Paddock navigue entre chic et convivial. D’un côté, dans une salle à manger tout de blanc, marbre, bois clair et céramique, de la végétation et des accents de métal cuivré donnent au lieu un charme épuré. Au centre du local, un passage fenestré qui mène vers la seconde salle à manger. Tout en demeurant élégante, cette section du Perles et Paddock échange son apparence raffinée pour une salle à la couleur jaune orangé. Le restaurant prend alors une apparence des plus chaleureuses. On se croirait dans deux restaurants à la fois. Le Perles et Paddock doit son décor aux efforts combinés de son propriétaire Maxime Perrault, de l’architecte Maurice Martel et de la firme FX Studio Design. Perles et Paddock

403 Rue des Seigneurs
Montréal

Leméac

Lorsque l’on pense au Leméac, on pense surtout à une chic brasserie à la cuisine de style française et aux savoureux menus. Un peu comme pour la magie qui opère à la Taverne Square Dominion, le décor du Leméac fait voyager non seulement à travers le temps, mais également à travers l’espace. On s’y trouve donc dans la France d’une autre époque, aux allures chaleureuses et raffinées. Situé au coin de l’avenue Laurier Ouest et de la rue Durocher, le restaurant est baigné presque toute la journée d’une belle lumière naturelle. Les murs et le plafond du Leméac sont couverts de bois foncé, rehaussés par la blancheur des tables et la chaleur des sièges qui bordent le grand bar d’une dizaine de places. Le décor de l’établissement à été conçu par feu Luc Laporte, architecte montréalais d’exception. photo Jimmy Hamelin

1045 Avenue Laurier Ouest
Montréal

Foxy

Si le décor du Foxy pouvait se résumer en un mot, ce mot serait probablement feutré. Si l’ambiance du Foxy devait se décrire en un mot, ce serait festif. Le décor est le fruit de l’imagination des propriétaires Dyan Solomon et Éric Girard ainsi que du savoir-faire d’Éric Filtreau et son équipe de MO Design Workshop et Architecture. Tout en longueur, le local du Foxy est, d’un côté, bordé d’une banquette et de sa station de cuisine, de l’autre d’un bar de plus d’une dizaine de places. En termes de décor, le Foxy rappelle un boisé moderne, avec ses grandes lignes directrices, son plein visuel savamment pensé et ses accents cuivrés. Cela dit, côté design, c’est l’éclairage du Foxy qui est en vedette ; en effet, en plus de leur forme intéressante, il suffit de regarder les luminaires aux formes organiques en fond de salle, ces lumières viennent conférer au restaurant cette luminosité tamisée que l’on aime tant. photo Alison Slattery

1638 Rue Notre-Dame Ouest
Montréal

Bar George

Autre véritable machine montréalaise à voyager dans le temps, le Bar George se trouve dans l’ancienne résidence ㅡ aujourd’hui patrimoniale ㅡ de Sir George Stephen, fondateur de la compagnie de chemin de fer Canadian Pacific. Achevé en 1883, il faudra attendre prêt d’un siècle et demi pour que l’enveloppe extérieure du bâtiment soit entièrement restaurée et que le Bar George ouvre ses portes en 2017. Signé Metaphore Design, l’intérieur du bar et du restaurant respecte intelligemment l’héritage historique du bâtiment. L’entièreté de celui-ci est d’ailleurs couvert de bois, donnant au Bar George une prestance semblant sortie du siècle dernier. Vous trouverez ici deux sections principales ; le bar et le restaurant.  Le bar est habillé d’un éclairage et d’une apparence plutôt rougeâtre, alors que le restaurant vient jouer dans des tons de vert, marié au noir des fauteuils capitonnés, le tout rehaussé par la superbe tapisserie murale. On parle ici d’une véritable perle de l’histoire montréalaise ! Cindy La

1440 Rue Drummond
Montréal

L’Express

Quand on parle de L’Express, il est tout naturel de mentionner le mot institution dans la même phrase. Ouvert le 19 décembre 1980, le décor pensé par feu Luc Laporte, architecte sommité dans son domaine, n’a presque pas changé en plus de 35 ans. Comme dans une capsule de temps, on trouve entre les quatre murs de l’Express un petit morceau des années 80. Le brouhaha ambiant, les uniformes élégants du personnel, le cliquetis des ustensiles et le son des stations de travail, tout semble issu d’une autre époque où régnait le bon goût ! Divisé en son centre par un muret, on retrouve d’un côté du restaurant la salle à manger et de l’autre un long comptoir de zinc ㅡ qui crée un décor de brasserie élégante avec ses belles chaises de cuir rouge. L’espace est des plus chaleureux et invitants — et que dire du magnifique carrelage, qui vient guider les clients dans l’enceinte du restaurant. photo Alison Slattery

3927 Rue Saint-Denis
Montréal

Moleskine

Pensé par le talentueux designer Bruno Braën, le Moleskine surprend par ses moindres et surprenants détails. Le designer du Pullman, de l’Auberge Saint-Gabriel et du Big in Japan Bar pour n’en nommer que quelques-uns, a encore une fois su apporter sa touche d’originalité au décor. Ce qui peut au premier regard sembler n’être que de simples les fils de lampes s’avère plutôt des stylos suspendus au plafond et qui serviront à prendre en note les commandes du restaurant (!) La salle à manger, donnant sur la cuisine ouverte et le four à bois du restaurant est surplombée d’un second étage ouvert sur le rez-de-chaussée. À l’étage, d’un côté une salle à manger conviviale et festive, de l’autre un large balcon aux allures plutôt intimes. Dominique Lafond

3412 Avenue du Parc
Montréal

Jatoba

Restaurant à la très bonne cuisine asiatique, le Jatoba est un un de ces établissements qui changent drastiquement entre jour et nuit. Signé Amlyne Phillips, designer de la Chambre Design & Co, le décor du restaurant dégage chaleur, convivialité et confort grâce aux matériaux privilégiés dans l’enceinte. Viennent s’y marier bois, pierre de brique, marbre et végétation avec une structure de pilier et de moulures magnifique. Pendant la journée, le Jatoba est agréablement éclairé notamment par ses grandes fenêtres ; en soirée, les luminaires signés Lambert & Fils viennent tout simplement voler la vedette en ajoutant une touche supplémentaire au caractère invitant de l’endroit. Dans sa composition, on parle réellement de l’un des plus beaux restaurants de Montréal. photo Jatoba

1184 Rue du Square-Phillips
Montréal

Le Filet

Le Filet, comme bien des restaurants, possède un espace de salle à manger adjacent à son bar ; Mais, contrairement à bien des restaurants, il possède sa propre scénographie et divise presque parfaitement son espace en deux atmosphères singulières. En commençant par la cénote, (un groupe d’effondrement dans lequel l’eau vient à s’accumuler et une vie marine vient à se développer joliment). Située au centre du resto, cette reconstruction d’un univers aquatique contenu vient raviver l’espace. Le décor, conçu par le propriétaire Hubert Marsolais et l’architecte Annie Lebel de la firme in situ, se divise harmonieusement grâce à son éclairage ambiant qui, côté salle à manger, prend des airs de luminosité et, côté bar, devient soudain plus sombre et tamisé. La séparation est magnifiquement réussie et rend la composition de l’espace particulièrement intéressante photo Alison Slattery

219 Avenue du Mont-Royal Ouest
Montréal

Milos

À Montréal, le restaurant Milos n’a plus besoin de présentations. En plus d’être l’un des meilleurs restaurants grecs de Montréal, l’établissement est devenu avec le temps synonyme de classe et de repas de la plus haute qualité. Le déjà impressionnant local du Milos s’est refait une beauté en 2015. La salle à manger du restaurant est synonyme de raffinement à la grecque, toute en blanc et munie de drapé pour accentuer en certains endroits la légèreté du lieu. Certaines parties de la salle sont rendues plus chaleureuses grâce à un éclairage très délicat. Toutefois, ce qui demeure vraiment impressionnant ici est le magnifique bar à poissons frais ouvert sur la salle à manger. On peut en effet y voir tous les poissons utilisés dans la préparation à venir des plats du Milos. Le restaurant est idéal pour toutes les personnes à la recherche d’une soirée particulièrement élégante. photo Alison Slattery

5357 Avenue du Parc
Montréal

Elena

Dans son apparence, le Elena est un restaurant à la fois joyeux et élégant. Conçu par le talentueux Kyle Goforth, designer du Boxermans et du Bar Loïc, l’espace évoque une Italie de style rétro. La base du canevas qu’est le Elena est claire et épurée en apparence, murs blancs et planchers de bois clair. À cela s’ajoute un mobilier dynamique aux couleurs, textures et matériaux intéressants. Des tables de marbre sont combinées à plusieurs assises de velours bleu et des banquettes mauves et orange. Côté bar, pour dynamiser le tout, le Elena reprend le bleu de ses chaises en autant d’accents de couleurs et de textures. À cette section s’ajoutent des structures de métal peint jaune, complétant le look. Le Elena est festif et estival dans son décor. photos Dominique Lafond —

5090 Rue Notre-Dame Ouest
Montréal

Jellyfish

Francis Rodrigue et Roberto Pesut, propriétaires, ont su donner un look unique à leur restaurant. Le style du Jellyfish Crudo+Charbon s’inscrit dans plusieurs façons de penser. Le local aux allures industrielles et au haut plafond est éclairé d’une multitude de lustres. Les clients s’installent confortablement aux tables en bois de formes simples. Des volets français couvrent les piliers du restaurant. Une des façades entièrement fenestrée est munie d’un carrelage d’époque. Des portraits peints ornent certains murs. Le dessous du bar ㅡ qui agit en îlot central ㅡ éclaire le sol d’une teinte vert tendre. Tant d’éléments particuliers se joignent ici pour offrir l’un des plus beaux restaurants de Montréal. Le décor du Jellyfish Crudo+Charbon est à la fois dynamique, explosé et tout simplement harmonieux. photo Patricia Brochu

626 Rue Marguerite-d'Youville
Montréal

Lawrence

Le Lawrence a complètement actualisé son décor ! Profitant à nouveau du talent créatif de la copropriétaire Annika Krausz, designer de talent, le local a acquis une touche de maturité et de chic tout en conservant son aspect accueillant. Deux variantes de couleurs complémentaires ont été utilisées ici : l’orange et le bleu. Cette combinaison, familière à l’œil humain, ajoute encore au charme de l’endroit. Quelques murs sont peints d’un bleu royal profond alors qu’un autre est entièrement couvert de magnifiques tuiles de céramique aux teintes terreuses. Un îlot semi-circulaire aménagé en comptoir a été ajouté au centre du restaurant. Ce simple ajout fait de cette partie du restaurant un point de rencontre et de rassemblement. On se sent invités à profiter de ce nouveau Lawrence. bar Matthew Perrin

9 Avenue Fairmount Est
Montréal

Vin Mon Lapin

Le bar à vins Mon Lapin a ouvert ses portes au début du mois de mars 2018, et vient s’ajouter avec perfection à la Petite-Italie. Anciennement le dernier projet du groupe Joe Beef, c’est Marc-Olivier Frappier et Vanya Filipovic (anciens Joe Beef) qui en sont maintenant exclusivement les propriétaires. Ils sont connus pour être des maîtres de l’hospitalité — ils l’ont prouvé avec le Joe Beef, le Liverpool HouseMckiernan Luncheonette et le Vin Papillon. Et encore une fois, ils excellent. Au coin des rues Saint-Zotique et Casgrain, il profite de la superbe lumière naturelle de fin de journée ! L’espace d’une trentaine de places est ouvert et convivial : murs blancs, banquettes de cuir rouge vin et tables en bois. Partout, on trouve de jolies fleurs, tulipes et autres arrangements, qui donnent à la salle des airs de printemps. Aux murs, on observe avec amusement plusieurs toiles inspirées du lapin, de la forêt et de la chasse. Quelques toiles de Peter Hoffer, que l’on trouve aussi dans les autres restaurants du groupe ornent les murs. On trouve aussi cette fois des toiles de David McMillan, Frédéric Morin et plusieurs autres employés de la famille — on adore ! Le joli espace du restaurant a été conçu par les propriétaires. Plus petit, plus intime, Mon Lapin, c’est comme un party de cuisine chaque soir. photo Alison Slattery

150 Rue Saint-Zotique Est
Montréal

Caffe un po di piu

Le Caffe Un Po di Piu est le nouveau restaurant des propriétaires Éric Girard et Dyan Solomon (Olive et Gourmando et Foxy). Le magnifique espace d’une soixantaine de places assises a été conçu par le célèbre designer Zébulon Perron. « Ça a été un travail collaboratif, mais c’est lui qui l’a réalisé. On a adoré travailler avec lui ! » La salle rappelle les magnifiques cafés italiens d’époque. On trouve des matériaux riches, beaucoup de superbes luminaires, un grand bar qui fait la quasi-totalité du fond du resto ; c’est vraiment un espace superbe. Pendant la belle saison, l’établissement propose également une terrasse de 85 places assises (!) photo Alison Slattery —

3 Rue de la Commune Est
Montréal

Bird Bar

Le concept du Bird Bar ? Poulet frit et champagne dans un décor splendide — ce qui caractérise le Bird Bar est effectivement le très bel espace ! Créé en collaboration entre les Gauley Brothers et la cheffe Kimberly Lallouz, l’endroit surprend au premier abord et finit par impressionner. Le Bird Bar est vraiment élégant : magnifique porte d’entrée d’époque, planchers de bois, très beau long bar en marbre, tabourets de velours noirs, luminaires rappelant le lever et le coucher du soleil (et le grand intérêt de Kimberly concernant Burning Man), etc. Le tout est très réussi : l’espace d’une soixantaine de places (dont une vingtaine au bar) est à la fois original, chic et confortable. photo Alison Slattery —

1800 Rue Notre-Dame Ouest
Montréal

Montréal Plaza

Le Montréal Plaza est le restaurant de Charles-Antoine Crête et Cheryl Johnson dans la Plaza St-Hubert. Le restaurant Montréal Plaza attire l’attention avec ses superbes portes vitrées et son signe de poulet en néon. Une fois entrés, on n’est pas déçus. Le décor est un mélange de « “Zébulon et Charles-Antoine”, ou de “Charles-Antoine par Zébulon” et pas trop beau ». L’endroit est chic et élégant. Pourtant, l’atmosphère y reste décontractée. Le décor rappelle celui d’une brasserie classique, avec quelques touches de folie à la Charles-Antoine : une maison à l’envers qui tourne au-dessus de la table en face des cuisines, un atelier un peu désordonné à côté du bureau de Charles-Antoine, des schtroumpfs un peu partout, etc. photos Dominique Lafond —

6230 Rue Saint-Hubert
Montréal

Monarque

À première vue, ce qui distingue le Monarque, c’est son espace spectaculaire qui impressionne par sa beauté et par sa grandeur. Le mélange de matériaux bruts et riches donne au local un look élégant, chic et classique, digne des grands restaurants de ce monde. On découvre le Monarque pour visiter un espace franchement magnifique, où le moindre détail a été réfléchi, allant de son excellente cuisine gourmande jusqu’au service attentionné que l’on y reçoit. Un seul mot : Wow ! photo Alison Slattery —

406 Rue Saint-Jacques
Montréal

Ryu

Ryú Westmount a ouvert ses portes en août 2018 et propose une excellente cuisine japonaise servie dans un décor splendide. Conçu par Ménard Dworkind Architecture & Design (Le Blossom, Red Tiger, Kamehameha Snack-Bar), l’espace est tout en élégance et en modernité. Le jour, la salle du Ryu Westmount est des plus lumineuses, alors que, le soir, elle cède la place à une ambiance chic et confortable. Ryú compte parmi les meilleurs restaurants japonais en ville et sert certains des meilleurs sushis de Montréal ! David Dworkind

4185 Rue Sainte-Catherine
Westmount

Henri Brasserie française

Henri Brasserie française est un tout nouveau splendide restaurant au centre-ville de Montréal. Le décor de l’endroit, pensé par Zébulon Perron, est superbe; magnifique fenestration, matériaux riches et plafonds vertigineux caractérisent l’espace. On aime l’ambiance sophistiquée et classique du restaurant, à l’image de l’immeuble historique dans lequel il se situe. Côté menu, les excellents plats de la maison sont tous inspirés de la gastronomie française et des ingrédients du terroir québécois. Une superbe adresse à découvrir au centre-ville. Henri Brasserie française

1240 Phillips Square
Montreal

Dandy

Le restaurant Dandy, confortablement installé dans le Vieux-Montréal, est ouvert pour le déjeuner et le lunch. L’adresse se veut un refuge pour les passants du coin qui désirent fuir le va-et-vient extérieur. L’intérieur du Dandy donne l’impression de se retrouver dans un club privé. Alors que l’espace respire et qu’on y circule aisément, le restaurant se démarque par la touche rétromoderne qui est offerte au somptueux bâtiment. Le décor du restaurant décontracte tous ses visiteurs ; c’est pourquoi le Dandy se retrouve sur cette liste. photo Alison Slattery —

244 Rue Saint-Jacques
Montréal



Du magazine