• 16 j’aime

Wills : Micro-brasserie moderne dans l’ancien Alexandraplatz

Wills - Le bar Wills - Vins Wills - Vins Wills - Vins Wills - Décor Wills - Décor Wills - Décor Wills - Cocktails Wills - Bière et cocktails Wills - Ambiance Wills - Extérieur Wills - Food truck Winneburger Wills - Food truck Winneburger Wills - Terrasse

Lancé par Ethan et Alex Wills, la micro-brasserie artisanale Wills s’est installée dans le local qui abritait anciennement la Brasserie du Vieux-Montréal, qui louait le local à l’avant à l’équipe d’Alexandraplatz.

Les deux cousins caressaient depuis longtemps le rêve de fonder une micro-brasserie, de créer ensemble un projet durable. La pandémie leur aura finalement donné l’impulsion nécessaire pour concrétiser le projet.

«On ne cherchait pas à capitaliser sur l’héritage du lieu», nous dit d’emblée Ethan Wills. «Notre objectif principal était d’ouvrir une micro-brasserie. L’emplacement avait tous les éléments que nous cherchions. Le fait qu’il y ait aussi un permis de bar était un plus.»

Ethan était copropriétaire du restaurant Lawrence, sur St-Laurent, alors qu’Alex travaillait dans l’industrie pétrolière. «Nous avons des talents vraiment complémentaires», souligne Ethan. «Je suis plus de type créatif, alors qu’Alex et davantage du côté pratique et rationnel. Il y a étonnamment beaucoup de similitudes entre la bière et les combustibles fossiles: c’est des fluides qui passent dans des tubes pour aller dans des cuves», plaisante-t-il.

Au moment d’écrire ces lignes, la brasserie n’est pas encore tout à fait opérationnelle – les deux associés attendent toujours la livraison de leur équipement, la lente reprise économique ayant entraîné quelques retards dans l’approvisionnement. Le bar, quant à lui, était fin prêt: ils ont donc décidé d’ouvrir au public, juste à temps pour l’arrivée du soleil et pour notre plus grand bonheur!

Bière artisanale, vin nature et cocktails maison

Pour le moment, le bar offrira une sélection de fûts et de canettes de brasseurs invités du Canada et d’ailleurs. Ethan espère toutefois être en mesure d’offrir ses premières cuvées en fûts dès la fin de l’été.

La micro-brasserie Wills misera davantage sur la qualité et la précision d’exécution que sur l’attrait de la nouveauté et des bières de fantaisie. «Nous voulons nous concentrer sur des bières désaltérantes, bien équilibrées et faciles à boire», précise Ethan. Une salle de dégustation sera également aménagée du côté de la brasserie. Les visiteurs pourront y goûter les produits et les acheter sur place.

En plus des bières, Wills propose aussi une très belle sélection de vins et de cocktails. C’est la gérante et sommelière Kaitlin Doucet (ex-Foxy et Olive + Gourmando) qui est aux commandes de la carte de vins. On y retrouve une jolie sélection de vins nature qui varie selon les arrivages, avec une dizaine de choix au verre.

Les cocktails de la maisons sont imaginés par la mixologue en chef Devojka (pas de nom de famille, insiste-t-elle!), qui a fait école sous la tutelle de Sam Ross au Attaboy, à New York, un établissement régulièrement cités parmi les meilleurs bars à cocktails de la planète. Elle propose des créations inspirées de cocktails classiques, mais avec une touche bien à elle, comme le Carolina Fashioned, un cousin du Old Fashioned à base de cognac et de liqueur de pêche.

Un espace intérieur plus raffiné

Le design du local, élégant et épuré, est signé par Annika Krausz, la conjointe d’Ethan. «Je voulais que ce soit chaleureux, mais sans cacher le fait que c’était anciennement un garage», nous dit-elle. Les propriétaire souhaitaient créer un espace intérieur à leur image, plus mature et raffiné, et qui pourrait être opéré à longueur d’année.

Un grand bar en terrazzo trône au centre de la pièce, surplombé par un magnifique luminaire rouge créé par Hamster objets de compagnie. La lumière naturelle abondante, les grandes arches, les hauts plafonds, les teintes de gris chaud des murs et du plancher apportent une touche de raffinement européen qui vient atténuer le côté industriel du local. On remarque aussi sur les murs les magnifiques oeuvres du peintre montréalais Peter Krausz, le père d’Annika.

«L’inspiration, c’est un peu comme si tu te balades dans les rues de Milan et tu tombes sur un ancien garage transformé en bar ou en galerie d’art», résume la designer.

L’équipe a par ailleurs récupéré le système de son du défunt restaurant Agrikol. On peut donc s’attendre à une qualité sonore de haut niveau!

Une affaire de famille

À l’extérieur, les habitués d’Alexandraplatz retrouveront avec joie les quelques tables disposées dans le stationnement à côté du bâtiment, petite terrasse improvisée qui faisait le charme de l’endroit. Le camion Winneburger, du restaurant Nouveau Palais, assure le ravitaillement des buveurs en attendant que le bar développe sa propre offre culinaire.

«C’est vraiment une affaire de famille», nous dit Ethan Wills, qui souhaite voir la brasserie devenir un pilier du quartier et un rendez-vous pour la communauté locale.

«Ce qui nous fait le plus plaisir, c’est les voisins qui sont venus nous encourager et qui sont super contents qu’on soit là», ajoute Annika.

Bref, la micro-brasserie Wills est une adresse à (re)découvrir, tant pour les habitués d’Alexandraplatz que pour les amateurs de bonnes bières, de savoureux cocktails et de vin nature.


Photographié par Mikael Lebleu



Du magazine