Ambiance : Festive

Entrées : 4,75$ à 15$

Plats : 13$ à 28$
Desserts : 1,75$ à 15$
Vins : 24$+

_

L’Express est une institution incontournable de Montréal ! Table connue de tous, l’adresse est un classique dont la constance ne déçoit jamais. 

François Tremblay, Colette Brossoit, Pierre Villeneuve et deux investisseurs silencieux ont ouvert le restaurant L’Express le 19 décembre 1980 (!) rue Saint-Denis. L’adresse fait d’ailleurs partie de notre liste d’institutions montréalaises. Colette et Pierre étaient des gens de théâtre et, à l’époque, la rue Saint-Denis était une artère populaire et très fréquentée.

Ils ont envie d’ouvrir un restaurant où l’on pourrait manger après le théâtre, mais surtout un endroit où tout le monde trouverait son compte ; tant les techniciens de salle que les vedettes d’une pièce de théâtre devraient s’y sentir bien.

L’Express a donc été créé avec cette idée de convivialité et d’inclusion de toutes les classes sociales. Encore à ce jour, l’adresse offre des entrées qui commencent à 4,75 $ et des plats à 13 $ (!) et que dire des vins, où le verre commence à 6,75 $ et les bouteilles sont à peu près au meilleur rapport qualité prix en ville.

Les propriétaires de l’époque ont cependant ouvert le resto sans vraiment d’expérience en restauration. Lors de l’ouverture, l’établissement offrait des petits sandwichs sans trop avoir de menu précis; les proprios étaient eux-mêmes en cuisine à essayer de faire de leur mieux. Au bout de huit mois de succès, ils ne pouvaient plus tenir le rythme et ont dû se restructurer. Ils ont passé une annonce à la recherche d’un chef ; Joël Chapoulie postule et obtient le poste. 

C’est grâce au chef Joël Chapoulie qu’on trouve le menu que l’on connaît aujourd’hui. Si vous passez ici, vous devez goûter l’os à la moelle, la mousse de foie de volaille, le foie de veau, les rognons de veau, le ravioli ou l’onglet. Pour les habitués de la maison, cette adresse offre aussi quelques plats du jour et plats de saison qui changent avec les arrivages. Ici, tout est fait maison, sauf le pain ! En effet, des cornichons qui sont préparés deux fois par jour jusqu’aux sauces uniques de chaque plat, L’Express met beaucoup d’amour et d’attention dans toutes ses assiettes. Depuis janvier 2016, suite au départ du chef Chapoulie pour une retraite bien méritée, c’est le talentueux Jean-François Vachon qui a repris les cuisines et qui assure de maintenir les très hauts standards de qualité de l’adresse.

Si de très nombreux clients sont restés fidèles et viennent et reviennent s’attabler à L’Express depuis 1980, l’équipe est elle aussi une des plus stables. Monsieur Masson, le barman de 70 ans a fêté plus de 35 ans de service ici. Robert, lui, a fêté plus de 33 ans de service, et c’est ainsi pour plusieurs employés extraordinaires de la maison.

Le décor du restaurant L’Express est a également contribué au succès de l’établissement. Conçu par le célèbre Luc Laporte, l’espace de brasserie française est franchement réussi ! Joël Chapoulie avait dit : « L’architecte Luc Laporte a créé un décor fantastique, d’un classicisme remarquable, on ne peut pas faire mieux dans le style ; tout est équilibré, balancé juste comme il faut. » On ne peut qu’être d’accord avec lui. La salle entièrement ouverte offre une atmosphère unique. Les 15 places au bar permettent de savourer un repas seul ou en couple avec entrain, et la salle à manger de 60 places assises avec nappes blanches (encore à ce jour) rend l’expérience avec cette touche d’élégance parfaitement dosée.

« Tous les gens qui ont grandi ici reviennent avec leurs enfants, on a une nouvelle génération, c’est super ! L’ambiance de l’Express est unique. Des gens en train de déménager, plein de peintures viennent ici, d’autres passent avant leur mariage, après le théâtre, avant un événement, après un accouchement, etc. On est une grande famille et je pense que les clients le sentent. »

Les propriétaires d’aujourd’hui — Pierre Villeneuve, Mario Brossoit, Josée Préfontaine, Hélène Dansereau et deux investisseurs silencieux ont su donner beaucoup d’amour à l’adresse et s’assurent quotidiennement de garder la qualité reconnue de L’Express tout en la gardant au goût du jour. On ne vient pas ici pour être éblouis par un menu rempli d’originalité, mais bien pour savourer d’excellents classiques parfaitement exécutés..

© Photos Alison Slattery — Instagram

Restaurant L'Express montreal

Si la plupart des Montréalais sont allés manger à cette adresse, peu connaissent les secrets de l’établissement. Voici quelques petites choses à savoir sur le restaurant L’Express de la rue Saint-Denis : 

  1. Le restaurant L’Express a ouvert ses portes le 19 décembre 1980. Depuis, l’institution de la rue Saint-Denis s’est fait connaître à travers le monde. À l’époque, les propriétaires étaient Colette Brossoit, Pierre Villeneuve et François Tremblay. Aujourd’hui, la direction est assurée par Hélène Dansereau, Josée Préfontaine, Mario Brossoit et Pierre Villeneuve.
  2. Si pendant plus de 30 ans, le chef Joël Chapoulie a été aux commandes des cuisines de L’Express, c’est maintenant le chef Jean-François Vachon qui dirige la brigade. À ses débuts en cuisine, Jean-François a travaillé à L’Express sous les ordres du chef Chapoulie et, connaissant bien la philosophie de l’entreprise, il a su perpétuer la qualité de la maison.
  3. Le restaurant l’Express est rassurant. Le menu de L’Express change très rarement; les clients ne veulent surtout pas de changement à tous ces plats qu’ils aiment tant. Le menu est une sorte de réconfort permanent, il est devenu classique, intouchable, indémodable. On vient de partout pour déguster un bon repas à L’Express dans une atmosphère éclatée. Par contre, les plats indiqués sur les petits cartons glissés sur le côté des menus changent régulièrement afin, entre autres, de satisfaire les clients les plus réguliers qui ne veulent pas manger de l’onglet cinq fois par semaine. « Quand bien même, les clients choisissent toujours les classiques de la carte ! » Les plats les plus populaires sont : « Tous… La mousse de foie de volaille, les os à moelle, le tartare de bœuf, l’onglet, le foie de veau, l’île flottante, etc. » Nous, on vient ici pour l’onglet, le foie de veau, les rognons et les os à la moelle.
  4. La soupe à l’oseille, la mousse de foie entre autres sont là depuis les premiers jours  !
  5. À l’époque, à Montréal, des plats comme l’os à moelle ou l’onglet, il n’y en avait pas vraiment ; c’est Joël Chapoulie qui les a amenés avec L’Express.
  6. L’équipe de L’Express compte maintenant une soixantaine de personnes; des gens de métier qui font leur travail de façon impeccable et y mettent tout leur cœur. Encore et toujours, on retrouve en salle et derrière le comptoir Roch, Mario, Patrick, Robert, Monsieur Masson (une institution en soi !), Yves, Josée, Christian, Grégory, Jacques-Yves, Ariane pour ne nommer qu’eux.
  7. Plusieurs employés sont là depuis l’ouverture, autant en salle qu’en cuisine. La majorité depuis plus de cinq ans. Ça en dit long sur la manière dont l’établissement soigne son personnel.
  8. Le décor a été conçu par feu Luc Laporte, grand architecte parmi les grands. Si le restaurant L’Express est une institution, à cause du lieu, c’est parce que l’architecte Luc Laporte a réussi à créer ici un décor fantastique, d’un classicisme remarquable. On ne peut pas faire mieux dans le style ; tout est équilibré, balancé juste comme il faut. Le décor fait partie de la signature de la maison. Le lieu est habité d’une âme unique !
  9. Ce très beau décor n’a presque pas changé avec les années, il n’a été que rafraîchi. Par contre, les plafonds étaient autrefois beiges, mais les clients fumaient tellement, que l’établissement a décidé de les peindre en conservant cette couleur donnée par toute la boucane des fumeurs du resto ! Grâce à son histoire et son style distinct, l’Express est devenu l’un des plus beaux restaurants de Montréal x Ramacieri Soligo.
  10. Au lieu de regarder une enseigne en hauteur, l’architecte a installé un des premiers signes dans un troittoir chauffant devant le restaurant. Cette enseigne se trouve donc au sol, peut-être un signe d’humilité de L’Express.
  11. Le restaurant compte 75 places en incluant les 15 au comptoir. Le comptoir fait partie intégrante de l’esprit de brasserie française de l’établissement. Comme le serveur Monsieur Claude Masson une célébrité qui va au-delà de tous les habitués.
  12. Ce qui fait que les clients reviennent toujours et qui fait du restaurant une institution ? La constance, l’ambiance, l’accueil. De plus, la clientèle et le personnel si fidèles, les longues heures d’ouverture qui font qu’on peut toujours venir — une sorte de service public amélioré, ouvert presque 24 h sur 24, 364 jours par an. L’énergie qui flotte dans l’air, l’ambiance générale, le sens du travail d’équipe, le côté réconfortant de la carte et de tous ses éléments. Sans parler de cette magnifique carte des vins à prix très raisonnables.

Restaurant L'Express montreal


Restaurant L'Express montreal Restaurant L'Express montreal Restaurant L'Express montreal Restaurant L'Express montreal Restaurant L'Express montreal Restaurant L'Express montreal Restaurant L'Express montreal Restaurant L'Express montreal Restaurant L'Express montreal Restaurant L'Express montreal Restaurant L'Express montreal Restaurant L'Express montreal Restaurant L'Express montreal Restaurant L'Express montreal Restaurant L'Express montreal Restaurant L'Express montreal Restaurant L'Express montreal Restaurant L'Express montreal Restaurant L'Express montreal Restaurant L'Express montreal Restaurant L'Express montreal Restaurant L'Express montreal Restaurant L'Express montreal Restaurant L'Express montreal MENU Restaurant L'Express montreal Restaurant L'Express montreal
Partagez

Et aussi …

Article suivant

Et aussi et vice-versa: