Le restaurant Foodchain ferme ; la marque continue

foodchain ferme

Comme dans tous les milieux, dans celui de la restauration il y a des bonnes nouvelles et parfois de moins bonnes. Tastet vous tient informés des premières avec enthousiasme et, à l’occasion, doit vous mentionner les secondes ; le fait que Foodchain ferme son restaurant au centre-ville fait partie de ces dernières.

Dès son ouverture, cette maison avait ébloui la clientèle. Une formule originale, des produits d’une fraîcheur impeccable, une rapidité de service exemplaire et des gens au service d’une grande amabilité, tout était en place pour un succès retentissant. 

Aller déguster une petite salade chez Foodchain était rapidement devenu une sorte de clé magique pour des repas du midi différents, choisis par des clientes et des clients “branché.e.s”. On pouvait accompagner d’un petit “pain magique” la salade choisie parmi les huit proposées et faire suivre le tout d’un gâteau végan. On sortait de là en sifflotant, conscient d’avoir fait un effort pour la planète en évitant la viande et pour sa propre santé en consommant des légumes de qualité.

Foodchain a ouvert ses portes juste avant la pandémie en plein cœur de Montréal. Le centre-ville de Montréal quasi-désert pendant des mois — et ce sur une période de plusieurs années — a joué un vilain tour à ce restaurant. Déjà fragilisé par cette baisse drastique de clientèle, disparue à toutes fins utiles durant toute la COVID, Foodchain n’a pas vu cette clientèle de consommatrices et de consommateurs pourtant fidèles revenir au bureau dans les tours du centre-ville.

À cette situation déjà périlleuse est venue s’ajouter une omniprésence de travaux d’aménagement juste en face du restaurant avec le dédale habituel de trottoirs fermés, ouverts, refermés et parfois rouverts, mais dans un sens différent, ce qui constitue toujours un empêchement majeur même lorsque l’on est affamé. D’où la raison pour laquelle Foodchain ferme son restaurant au centre-ville.

La bonne novuelle : restent les produits de la marque que l’on peut continuer à se procurer auprès des Fermes Lufa. Jeffrey Finkelstein, un des partenaires de Foodchain nous a déclaré : « Nous tenons à remercier chaleureusement tous les gens qui nous ont soutenus pendant nos six ans d’existence. Les servir a été une source de bonheur pour toute notre équipe, mais cette pandémie qui a fait déserter le centre-ville a constitué une épreuve terrible pour nous ; l’installation des travaux à nos portes aura été le coup de grâce. »


Photographié par Alison Slattery

Bars à vin

Incontournables

Du magazine