La Journée du Malbec célébrée en Argentine avec Trapiche

trapiche vins publicité trapiche vins publicité trapiche vins publicité trapiche vins publicité trapiche vins publicité trapiche vins publicité trapiche vins publicité trapiche vins publicité

Contenu commandité.

Aujourd’hui, pour célébrer la journée du Malbec comme il se doit, on s’envole vers le Sud, direction l’Argentine pour faire la découverte de l’un des producteurs les plus connus, Trapiche. Trapiche permet de découvrir ce cépage dans sa forme la plus populaire du Malbec d’Argentine.

Pour la petite histoire, le nom Trapiche est en réalité le nom d’un gouverneur de la région de Mendoza à l’époque où l’Argentine était encore sous la domination de l’Espagne. Connotation historique qui prête désormais son nom au vin de Malbec depuis 136 ans.

Figurant aujourd’hui comme cru emblématique des vins argentins, le Malbec est en réalité originaire du pays du vin, la France. Bien que cultivé dans la Loire, c’est dans le Sud-Ouest de l’hexagone que le Malbec trouve ses origines, plus précisément dans le Quercy où il brille de mille feux dans la région de Cahors. Son cépage est le Côt. 

Trapiche, c’est 75 % de production en vin rouge contre 25 % en vin blanc, de quoi ravir les papilles des adeptes du vin de couleur rubis. En quelques chiffres, les vins de Trapiche rassemblent 1 255 hectares de vignes, 300 fournisseurs indépendants, 2,5 millions de caisses de vins et 80 pays en exportation (!)

Se positionnant en tête du podium des exportations argentines, le Canada représente le 2e marché d’exportation pour cette maison, suivant de très près les États-Unis.

Au nez, le Malbec dévoile des arômes de fruits rouges (cerise, framboise) avec une touche de parfum de prune. En bouche, beaucoup de fraîcheur au rendez-vous grâce à une explosion de sensations fruitées.

Le 17 avril, célébrez donc la Journée mondiale du Malbec en ouvrant une bouteille du cépage phare de l’Argentine ! Direction la SAQ pour se procurer une des bouteilles recommandées par notre partenaire :

  • Trapiche Malbec Pure : ce vin est plutôt corsé. Son nez assez puissant ouvre sur des effluves de prunes et de fruits noirs. Avec des tannins solides, sa bouche ample est assez persistante. 
  • Broquel Malbec  : ce vin exhibant une couleur rouge violacé foncé. Son nez est sur la réglisse et le bois. Le vin est très tannique et charnus et propose des notes de réglisse, de bois et de mûre. Avec des tannins charnus, sa dégustation se termine avec une finale persistante.
  • Trapiche Fût de Chêne Réserve : ce vin propose un nez assez puissant avec des parfums de réglisse et de cassis. Le vin offre une bonne acidité et des tannins fermes. Il offre finale assez soutenue !

Petite recommandation de l’expert : Le Malbec accompagne parfaitement des bonnes grillades, un plat réconfortant ou un beau plateau de fromages à pâte mi-dure ; un délicieux moment en perspective.


Incontournables

Restos pas chers

Cafeden

6576 Boulevard Saint-Laurent
Montréal

243 Avenue du Mont-Royal Ouest
Montréal

Souper

Foxy

1638 Rue Notre-Dame Ouest
Montréal

Gokudo

630 Rue Cathcart
Montréal

600 Rue William
Montréal

Barroco

312 Rue Saint-Paul Ouest
Montréal

LOV

464 Rue McGill
Montréal

Bottega

65 Rue Saint-Zotique Est
Montréal

Foiegwa

3001 Rue Notre-Dame Ouest
Montréal

Cafeden

6576 Boulevard Saint-Laurent
Montréal

Leméac

1045 Avenue Laurier Ouest
Montréal

243 Avenue du Mont-Royal Ouest
Montréal

Liste

L’art du « mixed takeout »

L'équipe de scientifiques a noté une corrélation directe entre les facultés cognitives d’un individu et sa familiarité avec le « mixed takeout ».

La symphonie de Jason DeJordy-Morris

Au restaurant Marcus, le chef exécutif Jason DeJordy-Morris dirige une brigade de 36 cuisiniers. Rencontre avec un chef d'orchestre qui n'a pas peur d'improviser.

Présenté par

Vanessa Pilon tombe sous le charme de la Capitale Nationale et de la Côte-Nord

Tout au long de la belle saison, nous sommes allés à la rencontre des producteurs du Bas-Saint-Laurent, de la Montérégie et de Lanaudière dans le cadre de la tournée Mangeons local de l’Union des producteurs agricoles (UPA). À temps pour les dernières récoltes, c’est maintenant au tour de la région de la Capitale-Nationale-Côte-Nord d’être à l’honneur

Présenté par