Réouverture des restaurants et rassemblements intérieurs : qu’en est-il ? – en date du 8 juin

Mis à jour le 10 juin 2020   |   Publié le 8 juin 2020   |   499 partages
réouverture restaurants
_

Réouverture des restaurants et rassemblements intérieurs : qu’en est-il ? – en date du 8 juin

C’est officiel, les restaurants du Québec pourront rouvrir leurs portes le 15 juin prochain ! Cependant cette annonce ne concerne pas la totalité de la Province. La Communauté métropolitaine de Montréal, la Municipalité régionale de comté de Joliette et la municipalité de L’Épiphanie devront encore patienter pour accueillir leur clientèle à partir du 22 juin.

Réouverture des restaurants

Cette réouverture s’accompagne, comme prévu, de normes d’hygiène dictées par la situation; toutes répertoriées sur le site de CNESST. Parmi ces dernières, on trouve le célèbre deux mètres de distanciation obligatoire, le port du masque (et protection oculaire lorsque les deux-mètres ne peuvent être respectés) et la désinfection régulière des surfaces (comptoirs, poignées de portes, etc…). En cas de grande chaleur, le masque et la protection oculaire pourront également être remplacés par une visière, permettant à l’air de passer plus facilement.
Le nombre de clients maximum n’est pas prescrit mais devra être contrôlé par le personnel des restaurants. Il est également de la responsabilité des établissements d’imposer une réglementation stricte pour des travailleurs qui se trouveraient symptomatiques.
En ce qui concerne les buffets, un changement d’expérience s’annonce ; ce sera le personnel qui fera le service et non la clientèle qui sera libre de se servir.

Les mesures annoncées permettent également aux restaurants, détenteurs de terrasses de faire agrandir ces dernières pour que certains d’entre eux puissent sauver leur saison. Il est précisé que les demandes seront traitées de manière accélérée (pas de délai maximum).

En ce qui concerne les permis d’alcool, ce projet de loi permettrait aux restaurants de vendre de l’alcool à travers des entreprises tiers dans le cadre de la COVID-19. La vente d’alcool pourrait donc se faire à travers des services de livraison tels que UberEats, Just Eat ou Doordash, pour n’en citer que quelques-uns. De plus, les restaurateurs auraient la possibilité de définir un prix différent pour les alcools en vente à emporter et/ou en livraison que celui proposé en salle à manger.

Rassemblements intérieurs

Le gouvernement a également annoncé aujourd’hui l’autorisation des rassemblements de 10 personnes maximum dans les foyers provenant de trois maisonnées différentes et toujours à une condition : conserver les deux mètres de distanciation entre chaque invité.
Les milieux intérieurs étant plus propices à la propagation du virus, le gouvernement demande aux Québécoises et aux Québécois de rester vigilant.e.s.

Et les bars ?

Seuls les bars en possession d’un permis de restaurant peuvent réouvrir. À suivre…

Il est de la responsabilité collective de respecter ces directives de la santé publique. La fidèle clientèle a donc pour mission de se rendre dans son restaurant préféré afin de partager un délicieux repas, mais également pour encourager les petites entreprises d’ici qui ont beaucoup souffert et continuent de souffrir de la crise sanitaire.

© Photo Alison Slattery — Instagram

Le contenu de cette page doit être mis à jour
Partagez

Et aussi…

Article suivant

Et aussi et vice-versa :