Ambiance : Calme

Menu dégustation : 51$

Vins : 52$+

_

Le 26 novembre 2015, John Winter Russell et son équipe ouvraient les portes du restaurant Candide, situé dans un ancien presbytère de la Petite Bourgogne.

À l’occasion, on entre dans un endroit — restaurant, boutique ou autre — et mystérieusement, on s’y sent comme si l’on y avait déjà été, je veux dire comme si l’on y avait déjà été bien. On ne sait pas trop d’où vient ce sentiment, mais c’est un bonheur simple. C’est exactement ce qui s’est passé lors de notre visite au restaurant Candide, cette nouvelle maison du chef John Winter Russell.

Un décor élégant — Est-ce le décor de cet ancien presbytère dont on n’a conservé que les murs et quelques portes et fenêtres ? Est-ce le confort des sièges ? La beauté des tables et leurs incrustations de marbre, pierre et bois ayant été récupérés dans l’église Saint-Joseph attenante ? L’ancien presbytère s’est métamorphosé en une salle à manger aérée, pouvant recevoir une quarantaine de convives. Décor épuré, élégant et à la cuisine ouverte où vous pouvez observer le ballet des cuisiniers.

Une cuisine allumée — Est-ce aussi et surtout la cuisine allumée du chef, respectueuse des produits, sans fioritures, nette, franche, subtile, savoureuse ? Le restaurant Candide propose un menu à prix fixe de quatre services  — deux entrées, un choix de deux plats principaux et un choix de dessert ou fromage — , qui se renouvelle au gré des arrivages et des saisons. Amateurs d’expérience gastronomique, cette adresse est pour vous. Vous pouvez consulter le menu sur leur site web ou via leur page Facebook.

Un service accueillant — Est-ce la chaleur de l’accueil et la délicatesse du service assuré par Valérie ? Est-ce enfin cette très belle carte des vins qui brille tant par son originalité que par sa sobriété (une belle qualité pour du vin) ?

Candide deviendra très vite une étape obligée pour vous qui êtes sensibles à la beauté des choses. Surtout si vous aimez que ces choses-là se mangent, soient préparées avec les meilleurs produits locaux, par des gens passionnés et qu’elles ne vous coûtent pas une deuxième hypothèque.

Dans cette période où l’on entend tellement de brouhaha à des adresses souvent insignifiantes, il est bon de savoir que ce restaurant Candide, appliqué et vibrant sans vous hurler dans les oreilles, est là.

© Photos Mickael Bandassak


restaurant-candide-griffintown-petite-bourgogne-334 restaurant-candide-griffintown-petite-bourgogne-331 restaurant-candide-griffintown-petite-bourgogne-332 594A8689 restaurant-candide-griffintown-petite-bourgogne-222
Partagez


Article suivant

Et aussi …