• 18 j’aime

Schwartz’s : deli incontournable de Montréal

schwarts meilleurs sandwichs montreal Food at Schwartz's Food at Schwartz's Food at Schwartz's Food at Schwartz's Food at Schwartz's Food at Schwartz's Schwartz's Outside People at Schwartz's People at Schwartz's Dining Room at Schwartz's

Schwartz’s est une institution incontournable de Montréal qui offre un des meilleurs smoked meat en ville depuis 1928 (!)

Le smoked meat est arrivé à Montréal bien avant l’ouverture de Schwartz’s. Son apparition sur la scène gastronomique montréalaise date de 1884, avec Aaron Sanft, venu à Montréal de Roumanie. C’est le style roumain de cuire la viande que nous avons adopté à Montréal.

En 1928, Reuben Schwartz, aussi immigrant roumain, décide d’ouvrir un deli. Son nom — Schwartz’s. C’est d’ailleurs le seul et unique propriétaire à avoir travaillé au deli qui se trouvait dans un quartier à fortes influences juives.

La méthode pour cuire le smoked meat va comme suit : la viande doit provenir d’une partie précise du bœuf, le brisket ou la poitrine basse. On la marine ensuite pendant 10 à 12 jours dans un mélange d’épices (habituellement sel, coriandre, poivre noir, l’ail, etc.). La poitrine est ensuite fumée de 8 à 9 heures, puis cuite à la vapeur pendant 3 heures. Après ce long processus, la viande est ensuite tranchée et prête à être dégustée.

Le résultat est un étager de bœuf strié de gras, si fragile qu’il doit être coupé à la main au couteau. « C’était moins cher à l’époque d’utiliser des produits naturels que des produits chimiques. Aujourd’hui on continue dans le faire parce que c’est bon, » nous dit Frank Silva, le manager. Il n’y a ni vins ni desserts et le café est à la température de la pièce. Au fil du temps, Schwartz’s a su s’adapter à sa clientèle : « On a cédé à la demande générale des touristes – on a ajouté une poutine! » Malgré cet ajout, la star du deli demeure le renommé sandwich au smoked meat, pour lequel bien des gens attendent patiemment en file sur le boulevard Saint-Laurent. L’établissement fait ainsi partie de notre liste des meilleures adresses de Montréal où déguster un excellent smoked meat.

Dans ce deli de 62 places, il y a selon Frank, pas trop de décor. Ce qu’il a, c’est quelque chose de bien particulier : le même décor depuis bientôt 90 ans. Des chaises bistro et tables de bois s’alignent le long de cet étroit restaurant. Des articles de nombreuses publications tapissent les murs. Des adultes, qui y venaient enfants y amènent maintenant leurs petits-enfants. Comme quoi the whole world is changing, but Schwartz’s isn’t.


Photographié par Alison Slattery





On en parle dans

Liste

L’art du « mixed takeout »

L'équipe de scientifiques a noté une corrélation directe entre les facultés cognitives d’un individu et sa familiarité avec le « mixed takeout ».

La symphonie de Jason DeJordy-Morris

Au restaurant Marcus, le chef exécutif Jason DeJordy-Morris dirige une brigade de 36 cuisiniers. Rencontre avec un chef d'orchestre qui n'a pas peur d'improviser.

Présenté par

Vanessa Pilon tombe sous le charme de la Capitale Nationale et de la Côte-Nord

Tout au long de la belle saison, nous sommes allés à la rencontre des producteurs du Bas-Saint-Laurent, de la Montérégie et de Lanaudière dans le cadre de la tournée Mangeons local de l’Union des producteurs agricoles (UPA). À temps pour les dernières récoltes, c’est maintenant au tour de la région de la Capitale-Nationale-Côte-Nord d’être à l’honneur

Présenté par