Restaurant Le Petit Alep
191 rue Jean-Talon Est
http://petitalep.com
514 270-9361
Mardi - samedi : 11h à 23h
Dimanche - lundi : fermé

Le Petit Alep : délices, exotisme, réconfort et petits prix

Le Petit Alep — Mis à jour en novembre 2017

Ouvert depuis maintenant plus de 20 ans, le restaurant Le Petit Alep est encore un de nos endroits favoris en ville pour son atmosphère vivante, ses plats savoureux et sa carte des vins remarquable!

Le Petit Alep : resto pas cher cuisine syrienne arménienne jean-talon est

Georges Frangié, originaire d’Alep a rencontré sa femme arménienne, Jacqueline Frangié, lorsqu’elle est venue faire ses études à Alep. Ils sont tout de suite tombés amoureux. Ils ont eu leurs filles Chahla et Tania Frangié, et ont décidé de s’installer à Montréal. À leur arrivée, ils aménagent dans le quartier Villeray. En 1976, monsieur Frangié ouvre le restaurant Alep sur la rue Jean-Talon Est au coin de l’Avenue de Gaspé. Tout petit à l’époque (quatre ou cinq tables), l’opportunité lui vient alors d’acheter la bâtisse du resto et il la prend! Il agrandit l’espace et lui donne des airs de la citadelle d’Alep — le restaurant devient très populaire.

En 1995, voyant le succès du restaurant Alep, Chahla et son conjoint — l’architecte Jean-François Potvin — ont l’idée d’ouvrir avec Tania « un restaurant pour les artistes, les étudiants, pour les gens qui voudraient bien manger sur le pouce avec des prix raisonnables. » D’où l’idée du restaurant Le Petit Alep ! Ayant grandi dans le quartier, la famille Frangié souhaite effectivement y ramener plus de vie. « Au début il y avait plein de spectacles, de vernissages, ça bougeait beaucoup! » Même si les spectacles ne sont plus, le Petit Alep bouge encore beaucoup. Avec une salle d’une soixantaine de personnes, le décor du restaurant Le Petit Alep est coloré et encore tout à fait aux goûts du jour. L’espace pensé par monsieur Potin est ouvert et fait sur différents niveaux, ce qui ajoute au dynamisme du décor. L’ambiance est vivante et le mélange des cultures du Moyen-Orient agrémenté de la joie de vivre québécoise donne au restaurant un charme et un magnétisme propre à l’établissement.

Niveau des vins, le restaurant Le Petit Alep est reconnu pour sa carte remarquable. C’est Jeanno Gingras qui s’en est occupé pendant très longtemps et c’est maintenant le talentueux Alain Paillassard qui s’en occupe. Le Petit Alep propose une carte de plus de 250 bouteilles de vin (!) qui sont principalement issues d’une agriculture et de méthodes de vinification respectueuses de la nature, juste comme on les aime. On trouve beaucoup de bouteilles entre 35 et 60 $ et plusieurs options au verre qui changent constamment. Le Petit Alep est d’ailleurs le premier restaurant à offrir des vins nature de l’agence d’importations privées Rezin il y a 20 ans! Le restaurant travaille encore avec des agences qu’on apprécie beaucoup et qui travaillent intelligemment pour servir de bonnes bouteilles. « Quand on a ouvert, Jeanno m’a dit “Tania, veux-tu vendre du vin pour l’argent ou pour l’amour du vin?” J’ai répondu pour l’amour du vin. Et c’est toujours comme ça qu’on a fonctionné. »

Le Petit Alep est une histoire de famille. « C’est ma mère qui a pensé toutes les recettes. Elle ne voulait pas vraiment travailler dans le restaurant, mais mon père a eu une crise cardiaque; elle est donc venue aider en cuisines, et elle y est toujours restée », raconte Tania. Suite au décès de monsieur Frangié en 2005, madame Frangié (qui encore à 73 ans), est encore chef du restaurant et Chahla l’aide. Tania, elle, gère maintenant la salle.

Le menu du Petit Alep présente une cuisine de saveurs et de partage typique du Moyen-Orient. On retrouve ici les mêmes plats travaillés du restaurant Alep, mais dans une formule aux portions plus petites et plus abordables. On retrouve au menu de savoureuses soupes, salades, mazzas, entrées, assiettes de fromages, entrées, succulents sandwichs, plats typiques de la cuisine moyen-orientale avec un accent montréalais, cafés et desserts. Dans les spécialités, on compte les pitas farcis, le shish kebab terbialy, les délicieux mazzas — coup de cœur pour le houmous, le mouhamara, les feuilles de vigne et les labneh — ainsi que les généreux menus dégustations à 23 $ ou 28 $. On mange au Petit Alep des plats qui font voyager et enivrent avec leurs odeurs et leurs saveurs.

« On adore nos clients. On aime les réguliers et les nouveaux, ils nous amènent une énergie unique. Ils nous donnent le défi d’aller plus loin, de nous pousser, de nous inspirer. On doit pouvoir les surprendre. On doit se remettre en question et toujours travailler plus fort; c’est motivant. » C’est en partie pourquoi le restaurant est une institution encore aussi populaire à ce jour. Le Petit Alep est unique en son genre : on s’y sent bien, on y mange bien et on y boit bien — et ce, à petits prix.

© Photos Alison Slattery — Instagram

Le Petit Alep : resto pas cher cuisine syrienne arménienne jean-talon estLe Petit Alep : resto pas cher cuisine syrienne arménienne jean-talon estLe Petit Alep : resto pas cher cuisine syrienne arménienne jean-talon estLe Petit Alep : resto pas cher cuisine syrienne arménienne jean-talon est Le Petit Alep : resto pas cher cuisine syrienne arménienne jean-talon estLe Petit Alep : resto pas cher cuisine syrienne arménienne jean-talon estLe Petit Alep : resto pas cher cuisine syrienne arménienne jean-talon estLe Petit Alep : resto pas cher cuisine syrienne arménienne jean-talon est Le Petit Alep : resto pas cher cuisine syrienne arménienne jean-talon est





You Might Also Like


  • Fiers partenaires