• 2 j’aime

Buboy: cuisine philippine traditionnelle à NDG

  • Buboy

  • 5976 Avenue de Monkland Montréal H4A 1G8
    (514) 482-6440
  • Lundi: Fermé
    Mardi: 10:00 AM – 9:00 PM
    Mercredi: 10:00 AM – 9:00 PM
    Jeudi: 10:00 AM – 10:00 PM
    Vendredi: 10:00 AM – 10:00 PM
    Samedi: 10:00 AM – 10:00 PM
    Dimanche: 10:00 AM – 4:00 PM
    • Propriétaire(s) Eric Lazaro Magno
    • Date d’ouverture 2023
    • Accepte mastercard, visa, amex, cash, debit
    • 12 Places assises
    • Offre la livraison
  • Restaurant Comptoir

Situé sur la rue Monkland à Notre-Dame-de-Grâce, le Buboy prépare les classiques de la cuisine des Philippines avec amour et convivialité. Le restaurant, ouvert en mai 2023, est déjà très apprécié des habitants du quartier. 

«Buboy c’était un clin d’œil au surnom qu’on donne aux enfants un peu chubby aux Philippines», nous explique Eric Lazaro Magno, le propriétaire. Né à Montréal, il a toujours eu un attrait pour la cuisine. Après avoir terminé son secondaire, il travaille en mécanique, mais décide de tout quitter pour poursuivre sa passion première: la cuisine. Il part aux Philippines, son pays d’origine, durant 1 mois et décide, en revenant, de s’inscrire à l’ITHQ afin de parfaire ses techniques. Durant la pandémie, Eric commence à organiser des pop up. Il y vend des bols faits maisons ainsi que de la crème glacée. Quand un local sur la rue Monkland se libère, il décide de se lancer à l’eau et d’ouvrir son restaurant: Buboy. 

Comme à la maison

Vous retrouverez au Buboy des plats riches et gourmands. «Je prépare des plats que je mangeais en grandissant et que j’ai découvert pendant mon voyage aux Philippines», explique Eric. Tout est fait maison de A à Z et ça se ressent dans les saveurs. Le OG Bulalo, une soupe savoureuse à base de boeuf, d’os à moelle, de maïs et de nouilles maisons, est la star du menu, en grande partie à cause de son bouillon absolument décadent qu’ils font mijoter durant des heures. On a raffolé du Kare-Kare de queue de boeuf et d’aubergine avec une sauce aux arachides. Et nous reviendrons certainement pour le Pandesal tocino, un sandwich simple et délicieux au porc sucré. Attention, les portions sont extrêmement généreuses pour les prix, venz l’estomac vide! 

Le décor rappelle le golden age des Philippines des années 80-90. «Quand les gens entrent dans le restaurant, ils nous disent qu’ils se sentent comme aux Philippines, c’était ça le but», explique le propriétaire. Le local de 12 places assises est orné d’affiches et de banderoles colorées. L’endroit est définitivement très invitant! 

«Je suis fier d’avoir bâti une petite communauté à travers Buboy et de montrer l’autre côté de la cuisine philipine «ugly delicious» que l’on connaît moins», se félicite Eric. 

Bonne découverte!


Photographié par Alison Slattery





On en parle dans

Du magazine