Ambiance : Animé

Entrées : 4 à 5$

Plats : 19 à 27$
Vins : 45$+
Sakés : 12$+

_

Le Ryu Peel a déménagé de quelques blocs sur la rue Peel. Laissant tomber le fast-casual, l’adresse est maintenant un bar à sushis aussi délicieux que magnifique.

Le Ryu du propriétaire, David Dayan, a profité du changement de local pour troquer le titre de comptoir à sushis pour celui de véritable restaurant nippon où les sushis sont à l’honneur. La nouvelle adresse offre maintenant une cinquantaine de places assises et une belle terrasse pouvant accueillir 16 personnes. La formule, plus formelle et festive, propose un menu soigné et épanoui.

En cuisine, le chef Haruo Ogura officie toujours, alors le nouveau local permet à sa créativité de s’épanouir. Ce renouveau prend la forme d’un menu kaiseki, une forme de haute gastronomie où les plats, plus petits se partagent, et des spécialités du chef, dont un tataki de bœuf wagyu. Côté sushis, l’accent est mis sur le traditionnel nigiri ; on vous conseille particulièrement le uni wagyu (oursin et bœuf japonais) et le wagyu nigiri (bœuf japonais), de véritables délicatesses ! Un menu dégustation (ou omakasecomme disent les Japonais) est disponible à 80 $ et 100 $. Pour le lunch, on peut choisir une option plus rapide mais tout aussi satisfaisante comme un poké. Le bar à sushis propose également un service haut de gamme pour emporter qui suggère de combiner plusieurs spécialités dans une boîte design en carton recyclable. Si vous êtes pressés, il est possible d’appeler avant de venir la chercher.

La pierre angulaire de la nouvelle identité du Ryu Peel est l’impressionnant décor de ce local. La firme Ménard Dworkind (vinvinvinMiss WongBlossom et autres) a créé un intérieur chic et confortable. Pour ce faire, Guillaume Ménard et David Dworkind font référence au Wabi-Sabi : un concept esthétique japonais qui prône la simplicité, les imperfections et le charme de la patine. Le local est marqué par une sculpture de bois qui semble voler au-dessus des tables, un mélange maîtrisé de matériaux bruts et un long bar derrière lequel sont posées une centaine de bouteilles de sakés.

À boire, on trouve de légers cocktails, une carte des vins qui favorise les blancs et une offre de sakés qui plaît aux néophytes comme aux fervents de cet alcool.

Repas délicieux et mission noble

Le restaurant sert des poissons frais du jour qui proviennent de sources 100 % durables et/ou d’origine certifiée. Ryu Peel a d’ailleurs une mission nommée « Manger Ryu » qui est basée sur trois principes : la durabilité alimentaire, résiduelle et communautaire. Tous les poissons pêchés sont donc sauvages ou issus d’élevage responsable et certifiés Ocean Wise. De ce fait, Ryu Peel est certifié par cet organisme. De plus, tous les emballages sont fabriqués à partir de matériaux recyclables à 100 % et compostables. Enfin, le bar à sushis est associé à Repasrelais et effectue des dons pour aider les enfants qui sont dans le besoin de recevoir des repas. Fier, le propriétaire ajoute que le Ryu Peel est « un peu plus qu’un restaurant grâce à sa capacité à marier le traditionnel à la tendance d’aujourd’hui, tout en faisant attention à l’environnement. »

Si vous aimiez le Ryu Peel avant son déménagement, un passage au 1474 rue Peel est nécessaire pour apprécier la nouvelle formule qui garantit d’agréables soirées.

© Photos Ryu Peel


Ryu Peel Bar à sushis Ryu Peel Bar à sushis Ryu Peel Bar à sushis Ryu Peel Bar à sushis Ryu Peel Bar à sushis Ryu Peel Bar à sushis Ryu Peel Bar à sushis Ryu Peel Bar à sushis Ryu Peel Bar à sushis Ryu Peel Bar à sushis Ryu Peel Bar à sushis Ryu Peel Bar à sushis Ryu Peel Bar à sushis Ryu Peel Bar à sushis Ryu Peel Bar à sushis Ryu Peel Bar à sushis Ryu Peel sushi 1
Partagez

Et aussi …

Article suivant

Et aussi et vice-versa: