• 2 j’aime

Etna Pastificio : pâtes fraîches et autres produits méditerranéens

pâtes fraiches etna pastificio


Au coin de la rue Drolet et Faillon, non loin du bar à vin du même nom, se trouve une très jolie adresse ensoleillée, où se rencontrent l’Espagne et l’Italie : Etna Pastificio.

« Etna » comme le bar à vin installé sur Jarry à quelques coins de rue de là et « Pastificio » traduit de l’italien qui signifie « usine de pâtes » qui complète à merveille la première adresse. Véritable paradis des pâtes fraiches, l’adresse propose également d’autres superbes produits fins importés d’outre-Atlantique.

On retrouve derrière cette deuxième adresse, ouverte en août et déjà bien ancrée dans les habitudes des résidents de Villeray, Claudia Fancello et Sergio Conde qui transmettent dans leurs deux adresses leur amour pour leurs pays respectifs. Elle, pour l’Italie et plus particulièrement la Sardaigne et lui, pour l’Espagne, en Andalousie.

Le décor du comptoir nous rappelle celui du bar à vin. Tout en en simplicité, il comporte des accents andalous notamment avec sa belle mosaïque au sol qui apporte un peu de chaleur à nos hivers.

Etna Pastificio, c’est un peu la suite du bar à vin, un espace de production qu’ils exploitent à 100 % de son potentiel pour offrir en magasin leurs délicieuses pâtes, essayées et adoptées au restaurant, prêtes à être cuisinées à la maison. Et comme un bon plat de pâtes n’est pas complet sans la délicieuse sauce qui l’accompagne, la maison propose également de délicieuses sauces maison surgelées, sans oublier l’excellent fromage parmigiano et autres petits accompagnements.

À l’entrée du Etna Pastificio, on remarque de belles étagères colorées garnies de produits fins européens qui donnent envie de tout acheter. Huiles, conserves, panettones, sels et autres aliments pour garnir votre garde-manger ou pour offrir tant les produits sont aussi bons que beaux. L’épicerie propose aussi de belles bouteilles de vin, de cidres et de bières d’ici.

Etna Pastificio est un charmant comptoir à inscrire dans son carnet d’adresses pour ses très bonnes pâtes fraîches et ses produits fins directement venus d’Espagne et d’Italie, difficiles à trouver ailleurs à Montréal.


Photographié par Alison Slattery



On en parle dans

Du magazine