• 5 j’aime

Édouard et Léo : nouvelle boucherie locale du quartier Ahuntsic

Lancée en 2021 par le chef Marc-André Jetté de Hoogan et Beaufort, la boucherie Édouard et Léo opérait jusqu’à maintenant depuis le local de Marc-André le traiteur et vendait ses produits en ligne. La boutique a maintenant trouvé pignon sur rue à Ahuntsic, dans l’ancien local de la boucherie Ça va barder, sur Fleury Ouest.

Édouard et Léo est une boucherie de quartier qui mise sur la collaboration avec les producteurs locaux pour faire rayonner les produits d’ici auprès de sa clientèle. Les artisans bouchers travaillent dans le plus grands respect de la nature et du travail des producteurs et proposent des coupes qui valorisent l’animal entier. Il n’est donc pas surprenant d’y trouver des pièces de viande moins connues qui gagnent à être découverte. Les experts bouchers se feront d’ailleurs un plaisir de vous conseiller sur la meilleure façon d’apprêter et cuire ces morceaux de choix.

En plus d’une sélection de viande de très grande qualité – boeuf, porc, agneau, volailles – et de produits fins, l’adresse propose de délicieux plats en formule prêt-à-manger, cuisinés sur place par des artisans cuisiniers et experts bouchers. La maison propose également les boîtes Édouard et Léo, qui contiennent un assortiment de belles pièces, d’accompagnements et de marinades. Une belle façon d’économiser tout en encourageant les producteurs d’ici!

Évidemment, il est toujours possible de commander en ligne et de faire livrer vos emplettes directement à la maison, ou encore de les ramasser à l’atelier du 3535 de Rouen, à Hochelaga. Un nouveau comptoir sera d’ailleurs bientôt installé à cette adresse, permettant aux clients de commander sur place.

Édouard et Léo Ahuntsic, c’est une nouvelle adresse qui encourage l’achat local et les bonnes pratiques d’élevage. On s’y rend pour acheter de belles pièces de viande à mettre sur le barbecue cet été, des produits fins de qualité exceptionnelle et de délicieux repas prêts-à-manger.


Photographié par Alison Slattery



On en parle dans

Du magazine