Ambiance : Calme

Encas : 3,95$ - 9$

Pains : 4$+

_

Installée dans Villeray, au croisement des rues De Castelnau et Drolet, la boulangerie Le Pain dans les Voiles a ouvert ses portes à l’automne 2013. Elle avait déjà acquis une belle notoriété avec sa première adresse à Saint-Hilaire et a connu un succès quasi immédiat.

C’est le projet de François Tardif et de sa compagne Guylaine, amateurs de voiliers. D’où le nom de la boulangerie, en référence à l’expression « avoir le vent dans les voiles ». François nous explique avoir commencé à faire du pain lorsqu’il vivait sur un bateau, et ajoute qu’il était nécessaire de manier les outils de « cuisine » en boulangerie autant que ceux d’un marin à bord d’un voilier.

Agronome de formation et après avoir vendu le vignoble verger familial, François souhaitait trouver une activité dont l’aspect resterait proche de la terre. D’où la création d’une boulangerie (première succursale à Saint-Hilaire et toute dernière à Saint-Bruno). La maison utilise d’ailleurs sa propre farine « Le Pain dans les Voiles » à base de blé québécois. Après avoir étudié le marché montréalais, c’est dans Villeray que les propriétaires décident de s’implanter. Un quartier qui leur ressemble, familial et en pleine évolution.

Pour le décor, ils se sont tournés vers des artisans de Bel-Œil. En plus du comptoir qui longe les vitres donnant sur l’extérieur, la boulangerie offre une grande table commune et quelques petites tables individuelles, toutes faites en noyer et acier. On peut également admirer une multitude de photos affichées au mur (anciens et actuels employés, dont Julien maintenant en charge de la boulangerie Automne). On y compte une quarantaine de places assises, et une vingtaine de plus aux beaux jours.

Derrière les fourneaux, Julien Haubert, le chef boulanger et son équipe préparent d’irrésistibles viennoiseries, quelques sandwichs, tartines et quiches et bien entendu de délicieux pains. La particularité de ces derniers ? Les boulangers utilisent du levain à chaud (moins acide) et la durée de fermentation n’est jamais inférieure à 24 ou 48 heures. Tous sont préparés avec leur propre farine à l’exception du pain intégral au blé entier (à base de farine de Charlevoix biologique). Les produits phares ? La tourte de seigle (vendue seulement à Montréal) et le désormais célèbre ”Pain du peuple », vendu au poids. Quant à nous, en plus de ce pain si savoureux, on a aimé le sandwich au porc effiloché dans un pain en forme de ballon (on se demande un peu pourquoi). Côté boissons, la maison propose des cafés mettant en vedette des torréfacteurs locaux ainsi que quelques rafraîchissements.

Qu’est-ce que vous préférez dans la boulangerie ? « La grande table qui amène une certaine convivialité. Mais aussi le fait que l’on s’entende parler et que l’on puisse se poser dans un coin pour y travailler. » Et ce que vous aimez particulièrement lorsque vous êtes ici ?  « Quand ton entreprise grossit, tu as tendance à te détacher de la production. J’aime ça revenir à la base, élaborer mes produits et les goûter ! » Nous, ce que l’on aime, c’est la passion de ces gens qui mettent leur cœur et beaucoup d’efforts pour proposer de délicieux produits

© Photos Alison Slattery — Instagram


Le Pain dans les Voiles De Castelnau Villeray Le Pain dans les Voiles De Castelnau Villeray Le Pain dans les Voiles De Castelnau Villeray Le Pain dans les Voiles De Castelnau Villeray View MLe Pain dans les Voiles De Castelnau Villerayore: https://twofoodphotographers.pass.us/tastetjan2020 Le Pain dans les Voiles De Castelnau Villeray Le Pain dans les Voiles De Castelnau Villeray Le Pain dans les Voiles De Castelnau Villeray Le Pain dans les Voiles De Castelnau Villeray Le Pain dans les Voiles De Castelnau Villeray
Partagez

Et aussi …

Article suivant

Et aussi et vice-versa: