• 17 j’aime

Mercato Comunale: superbe épicerie-pizzéria du Vieux-Montréal

Mercato_Vins Mercato_Équipe Mercato_Patisseries Mercato_comptoir1 Mercato_comptoir2 Mercato_Sandwich Mercato_Pizza Mercato_Charcuterie Mercato_Lunch Mercato_Piensa1 Mercato_Piensa2
  • Mercato Comunale

  • 701 Rue William Montréal H3C 0T9
    (514) 504-0701
  • Lundi: Fermé
    Mardi: 7:30 AM – 12:00 AM
    Mercredi: 7:30 AM – 12:00 AM
    Jeudi: 7:30 AM – 12:00 AM
    Vendredi: 7:30 AM – 12:00 AM
    Samedi: 7:30 AM – 12:00 AM
    Dimanche: Fermé
    • Propriétaire(s) Graziella Battista, Pierre Jullien, Alexandre Gagnon
    • Chef(s) Bruno Bondini
    • Hôte Alexandre Gagnon
    • Sommelier(s) Claire Gauthier
    • Date d’ouverture 2022-06-10
    • Accepte mastercard, visa, amex, cash, debit
    • 100 Places assises
    • Accepte les groupes
    • Offre une salle privée
    • Est accessible
  • Restaurant Café Bar à vin Épicerie / Dep Comptoir

Mercato Comunale fait partie des nouvelles adresses chez nous où bien manger.

Le trio Graziella Battista, Pierre Jullien et Alexandre Gagnon fait des étincelles en restauration à Montréal depuis des années, un trio intéressant avec ses accents multiculturels, la cheffe calabraise, Pierre français bon chic, bon genre et Alexandre de la grande famille sherbrookoise des Gagnon. Avant le Mercato Comunale, il y avait eu Il Sole pendant des années sur le boulevard Saint-Laurent, puis Restaurant Graziella dans le Vieux-Montréal, des maisons qui ont permis de savourer le travail de chacun; la cheffe avec des plats lumineux et les deux messieurs avec un accompagnement chaleureux offert aux clients ainsi qu’un choix de bouteilles très intelligent et, bien entendu, très italien.

Nouvelle belle pizzéria dans le Vieux-Montréal

Ce Mercato Comunale est leur nouvelle aventure, rue William à quelques pas de leur restaurant de la rue McGill. Ce projet était dans la tête de chacun de trois copropriétaires depuis plusieurs années. Il s’inscrit dans ce que l’on a pu apprécier à New York par exemple avec Dean & DeLuca puis Eataly et constituera sûrement une sorte de «hub», comme disent les Italiens pour ce quartier vibrant.

Mercato Comunale est une bête à trois têtes: épicerie et boutique, «pinseria» et bar à vin. Une bête magnifique, chacune des sections étant dans le style de ce qui se fait de mieux en Italie. L’épicerie/boutique propose des petits plats, des bouchées et diverses gourmandises ainsi que quelques objets à l’image — très classe — de la maison. La section centrale — «pinseria» — permet de déguster des pinsas, sortes de pizzas plus délicates, plus légères et à la pâte plus croustillante encore. Dans quelques jours, ou quelques semaines peut-être, compte tenu des délais post-pandémiques, un superbe bar à vin ouvrira dans la troisième section. L’esthétique de l’ensemble est l’œuvre de Paul-William Francœur de la firme Provencher_Roy; on lui saura gré d’avoir réussi à donner beaucoup d’élégance à tout le décor de Mercato Comunale, jusque dans les moindres détails, bois massif, béton brut, nombreux arrondis et touches évoquant l’Art Déco.

Chez Mercato Comunale bien manger dès l’aube…

Clientes et clients se pressent dès 7h30 pour ramasser un croissant, un bombolone ou une autre gâterie du matin proposée par la maison. À midi, sandwiches, salades et une part de pizza al taglio. On peut également emporter une des bouteilles de vin présentées en étagère à condition de commander un article cuisiné sur place.

Dans la section centrale où on peut admirer un superbe four à pizza ou à pinsa venu directement de Naples, le chef, Bruno Bonvini, et son bras droit, Stéphanie Ender, proposent un menu court; une demi-douzaine d’antipasti, huit pinsas et deux desserts. Au Mercato Comunale, tout est fait maison et vraiment délicieux — l’adresse fait d’ailleurs partie de nos meilleures pizzas de Montréal. Les portions sont assez généreuses pour satisfaire un appétit du midi ou même du soir. Nos coups de cœur vont à la Verdure Miste, légumes marinés, mozzarella di bufala fumée et à deux succulentes pinsas : Stazione Termini, pancetta, champignons, provolone, basilic et Trastevere – Artichaut, prosciutto cotto, mozzarella di bufala, tomate séchée et gelée menthe. Détail qui n’en est pas un, Bruno vient de la jolie municipalité de Senigallia dans les Marches sur les rives de la Mer Adriatique et a travaillé ses premières assiettes en Italie avant de travailler sous la houlette de madame Battista.

Le service est attentionné et proactif, ajoutant au plaisir de se trouver dans cette très élégante maison, et les prix sont comparables à ce que l’on trouve dans le quartier et vraiment raisonnable compte tenu de la qualité de la cuisine. 

…et bien boire à toute heure

Du côté du magnifique bar à vin qui devrait ouvrir ses portes sous peu, une très belle carte des vins — nature et en importation privée, majoritairement italiens — et quelques cocktails.  Claire Gauthier dont on a pu apprécier le travail au Bouillon Bilk, chez Alma et plus récemment au Beau Mont, occupe la position stratégique de sommelière.

Avec une centaine de places à l’intérieur et une autre répartie sur trois terrasses, Mercato Comunale va très certainement faire des heureux dans le quartier et devrait rapidement devenir un lieu très couru pour tous les amateurs de bonne petite cuisine et de belles bouteilles. Et puis, manger et boire dans un lieu aussi élégant est un baume pour l’âme.


Photographié par Alison Slattery





On en parle dans

Liste

L’art du « mixed takeout »

L'équipe de scientifiques a noté une corrélation directe entre les facultés cognitives d’un individu et sa familiarité avec le « mixed takeout ».

La symphonie de Jason DeJordy-Morris

Au restaurant Marcus, le chef exécutif Jason DeJordy-Morris dirige une brigade de 36 cuisiniers. Rencontre avec un chef d'orchestre qui n'a pas peur d'improviser.

Présenté par