Ambiance : Animée
_

La Meunerie Urbaine est une nouvelle boulangerie qui a ouvert ses portes dans Notre-Dame-de-Grâce et qui offre de délicieux pains, dont une des meilleures baguettes en ville.

La Meunerie Urbaine : charmante boulangerie de Notre-Dame Ouest

Ouverte en octobre 2017, la Meunerie Urbaine est la boulangerie de Martin Falardeau – autrefois Le Pain dans les Voiles – et de sa femme Dina Dagher. Habitant le quartier, le couple a remarqué l’absence de boulangerie et de produits de boulangerie artisanale frais dans NDG. « C’est pour ça qu’on a ouvert la Meunerie Urbaine ici ; on voulait une boulangerie de quartier, où les familles du coin pourraient se procurer du bon pain frais. » Et on fait difficilement plus frais qu’ici. La boulangerie est munie de son propre moulin à grain et moue ainsi sa propre farine sur place. « De cette façon, on va chercher tout le goût de la germe de blé, en plus de son côté nutritif qui est généralement perdu dans les 50 premiers jours de vie de la farine. C’est ce qui arrive aux farines industrielles.»

Le décor de la boutique à été pensé par Martin; c’est aussi lui qui a fait une grande partie des travaux dans le local. Ce dernier profite d’une devanture tout en fenêtre, ce qui amène une belle lumière lors de journées particulièrement ensoleillées. L’endroit a également été pensé pour que l’on puisse voir le travail des boulangers en arrière-boutique. En vedette dans l’espace cuisine, on trouve le fameux moulin à grains de la Meunerie Urbaine. La machine, avec son look de bois et son côté rustique, semble presque faire partie du décor plutôt que de l’équipement de cuisine. En salle, on retrouve bien sûr le comptoir, mais aussi un espace aménagé avec une douzaine de places si l’on désire s’arrêter sur place afin de déguster l’une des créations de la maison.

Les recettes des pains sont elles aussi pensées par Martin, qui apporte au menu ses nombreuses années d’expérience dans le milieu de la boulangerie. On a déjà mentionné le caractère nutritif des pains de la maison, mais ceux-ci sont également biologiques et toujours frais du jour. La Meunerie fait affaire avec des agriculteurs bios québécois pour son blé. « Éventuellement, on aimerait offrir une sélection du Québec, avec des produits venant de l’ensemble de la province. » Pour l’instant, la Meunerie Urbaine offre une sélection de plusieurs pains de grand format et classique, comme des pains à base de khorasan (farine de kamut). On achète ici aussi une excellente baguette, récipiendaire du prix de la meilleure baguette au Québec (!) La Meunerie Urbaine offre aussi de bonnes pâtisserie et viennoiserie, gracieuseté du chef pâtissier Kevin Poitevin. Tous les jours, on a accès à une petite sélection. Par contre, les vendredis, samedis et dimanches, le gros de la production est réalisée et on est alors gâté avec des éclairs, tartelettes et autres confections laissées à l’imaginaire du chef Kevin. Éventuellement, la boulangerie aimerait incorporer les fruits du Québec dans ses pâtisseries, telles les baies d’amélanchier dont le goût rappelle le bleuet et l’amande. Parfait avec le café de la Meunerie, fourni par Café Union.

« J’aime voir des familles venir ici, avec leurs enfants, pour leur faire découvrir des produits frais et d’ici. J’espère que ces enfants grandiront avec le souvenir des odeurs et du goût qui vient avec la boulangerie. » Nous, on aime ce que représente l’idées de la Meunerie, avec un produit d’ici, fait avec l’attention qu’il mérite. Le défi est relevé haut la main.

© Photos Alison Slattery — Instagram

La Meunerie Urbaine : charmante boulangerie de Notre-Dame OuestLa Meunerie Urbaine : charmante boulangerie de Notre-Dame OuestLa Meunerie Urbaine : charmante boulangerie de Notre-Dame OuestLa Meunerie Urbaine : charmante boulangerie de Notre-Dame Ouest


Partagez

Article suivant

Et aussi …