• 19 j’aime

Neotokyo: bar à ramen à l’ambiance cyberpunk

Neotokyo - Décor Neotokyo - Tonkotsu Ramen Neotokyo - Tonkotsu Ramen Neotokyo - Tonkotsu Ramen Neotokyo - KaraAge épicé Neotokyo - Neotokyo Mazeboba Neotokyo - Neotokyo Mazeboba Neotokyo - Décor Neotokyo - Décor Neotokyo - Décor
  • Neotokyo

  • 425 Avenue Viger Ouest Montréal H2Z 1W5
    (514) 395-2222
  • Lundi: Fermé
    Mardi: 5:30 – 10:00 PM
    Mercredi: 5:30 – 10:00 PM
    Jeudi: 5:30 – 10:00 PM
    Vendredi: 5:30 – 10:00 PM
    Samedi: 5:30 – 10:00 PM
    Dimanche: Fermé
    • Propriétaire(s) Yann Levy
    • Date d’ouverture 2022-12-14
    • Accepte mastercard, visa, amex, cash, debit
    • 75 Places assises
    • Accepte les groupes
  • Restaurant

Situé dans un bâtiment historique de la rue Viger, entre le centre-ville et le Vieux-Montréal, Neotokyo semble tout droit sorti d’un film de science fiction. Ce bar à nouilles à l’esthétique cyberpunk propose de délicieuses soupes ramen, des mazemen (ramen sans bouillon), quelques à-côtés classiques et une courte carte de sakés et cocktails aux saveurs japonaises.

Le décor néofuturiste de Neotokyo est composé de béton, de briques et de tôle, des matériaux bruts qui tranchent avec les couleurs criardes des néons et des fausses enseignes publicitaires lumineuses en japonais (signés CSRK) qui surplombent le bar, où une quinzaine de personnes peuvent prendre place sur des petits tabourets en cuir rouge. Au-dessus de la salle à manger, qui compte quelque 75 places, des guirlandes de lanternes de papier et de grands abat-jour rouges baignent les tables d’une lumière tamisée. L’ensemble donne une impression de diner tout droit sorti d’un futur dystopique.

Un saut dans le futur à Neotokyo

C’est la scène d’ouverture du film culte Blade Runner qui a inspiré le concept de Neotokyo. Grand fan de science-fiction, le copropriétaire Yann Levy (Hanzō, Gokudo, Biirū, Koa Lua et Escondite) nous confie avoir été frappé par l’atmosphère de cette scène, dans laquelle le personnage d’Harrison Ford mange des nouilles dans un marché asiatique extérieur. Cette esthétique, on la retrouve partout dans le décor: outre les néons et les enseignes susmentionnées, dans les projections sur les murs et les marquages au sol, qui rappellent les lignes de signalisation du Los Angeles de 2019 (!) imaginé par Ridley Scott en 1982.

Les plus observateurs remarqueront aussi quelques clins d’œil à d’autres classiques du genre, comme Akira de Katsuhiro Ôtomo (dont l’action se situe dans la métropole de Neo-Tokyo) et le jeu vidéo Cyberpunk 2077.

Un menu signé par un précurseur du nouveau mouvement ramen

Yann Levy a fait appel à un des maîtres de notre époque en matière de ramen pour créer son menu: Shigetoshi Nakamura (Nakamura Ramen et Niche, à New York). Déjà bien connu en tant qu’expert des nouilles au Japon et aux États-Unis, Shigetoshi a partagé son expertise pour le plus grand bonheur des Montréalais.

Au menu, on trouve trois types de ramen, quatre mazemen et quelques petits plats d’accompagnement. La courte carte est composée de classiques: le Tonkotsu (ramen de porc considéré comme le roi des ramens), le Shio Yuzu (avec un bouillon à base de sel) et une option végétarienne au miso et huile de truffe. Côté mazemen, on propose le Neotokyo Taiwanese Mazesoba, avec soboro (porc haché), poudre de poisson et jaune d’oeuf coulant, en plus d’options au saumon, au steak et au bacon, crème et fromage Pecorino, une version nipponne de la carbonara.

En accompagnement, un choix de gyoza (dumplings traditionnels au porc ou végétariens), karaage (poulet frit, doux ou épicé), wontons de crevettes, salade de concombre et sésame et edamame viennent compléter la carte.

Du côté des boissons, on retrouve la bière japonaise Asahi en pression ou en canette, une demi-douzaine de cocktails maison et une petite sélection de vins et sakés d’importation privée. On vous suggère le rafraîchissant Natsu, un panaché de bière Asahi avec yuzu et 7up.

Un menu spécial pour les groupes sera également disponible prochainement.

Neotokyo 2049

En date de son ouverture, en décembre 2022, Neotokyo n’est ouvert que de soir du mardi au samedi. Toutefois, Yann Levy nous indique qu’il compte étendre les heures d’ouverture au deux autres jours de la semaine et ouvrir les midis dès 2023. Une excellente nouvelle pour les employés de Google, nouvellement installés dans le même immeuble, et ceux de la Chambre de commerce à quelques pas. Le copropriétaire nous chuchote aussi que Neotokyo pourrait éventuellement se transformer en snack bar après minuit, avec un menu de fin de soirée pour rassasier les fêtards.

Si l’entreprise est un succès (et tout indique qu’elle le sera!), Yann et son associé Ilan Benhaim, cofondateur de la plateforme d’e-commerce Veepee, souhaitent décliner et exporter le concept avec des bars à sushi et des bars à saké Neotokyo.

On attendait impatiemment l’ouverture de Neotokyo; on est maintenant tout aussi fébriles de voir la suite! Bon succès!


Photographié par Mikael Lebleu





On en parle dans

Du magazine