Où trouver les meilleurs beignes à Montréal

Cette semaine chez Tastet, on se sucre le bec avec les meilleurs beignes de Montréal !

Beignes, beignets, trous de beigne, donuts, on mange cette pâtisserie en forme d’anneau sucré depuis l’Antiquité. À l’époque médiévale, le beigne était une offrande religieuse, ensuite celui-ci se vendait lors des carnavals. Aujourd’hui, plusieurs redécouvrent cette gourmandise et la réinventent au gout du jour.

De plus en plus de cafés, boulangeries et même de restaurants ajoutent à leur menu ce petit délice de pâte sucrée, fourré ou enrobé de mille et une saveurs. Au sommet de sa popularité, on peut dire que le beigne s’ajoute aux autres spécialités emblématiques de la ville ! Pour les becs sucrés, il serait vraiment regrettable de ne pas ajouter à sa liste une virée beigne entre ami(e)s ou même en solo !

On vous a donc préparé cette petite liste d’adresses où aller déguster de décadents beignes, pour le petit-déjeuner, le goûter ou encore pour l’instant munch de votre soirée.

Bon appétit !

Arte et Farina

Le Arte et Farina vous offre des beignets à l’italienne qui sont absolument exceptionnels. C’est le chef pâtissier Sandro Carpene qui s’occupe du sucré de la maison. Originaire de Bassano del Grappa, en Italie, il prépare des cannoli, panettoni classiques, panettoni au chocolat, tartes de ricotta, biscottes et autres. On vient cependant ici pour déguster parmi les meilleurs bomba di roma, fritella et cornetta de Montréal ! Alison Slattery — 

1550 Rue Sainte-Catherine Est
Montréal

La Cornetteria

Cette petite pâtisserie italienne, située sur le Boulevard St-Laurent, est une adresse gourmande comme on les aime. La Cornetteria offre plusieurs déclinaisons de beignes et de Zeppole garnis au fromage ricotta ou autres garnitures du moment. On peut gouter aussi le fameux Cronut, le Cronetto, qui est préparé frais tous les jours. Heejungkimm

6528 Boulevard Saint-Laurent
Montréal

Lawrence

Lawrence et Larry’s : Ces deux petites adresses du Mile-End sont dans nos restaurants coups de cœur de Montréal et sont des mêmes propriétaires. On y mange très bien en général, mais les deux maisons offrent également des petits beignets faits maison et fourrés à la crème, au café ou au chocolat qui sont absolument divins. Accompagnés d’un café en fin de repas ou comme petit snack d’après-midi, ces délices sucrés sont définitivement à essayer si vous passez dans le coin ! bar Matthew Perrin

9 Avenue Fairmount Est
Montréal

Trou de beigne

Cette beignerie de la Petite Italie offre tous les jours des beignes exceptionnels. Croustade aux pommes, Bleuets et chocolat noir, Thé Vert Matcha, Bacon et sirop d’érable, Blizzard, S’More; leurs sucreries moelleuses sont offertes à 2 $ (les petits) ou 2,75 $ (les standards) l’unité. À l’évidence, il faut débourser quelques sous pour s’offrir ces petites douceurs, mais leur fraicheur et leur qualité sont assurées. Trou de Beigne fourni plusieurs établissements à travers la ville, tels que Melk, café Olimpico et café Perko. Vous pouvez également passer une commande et vous faire livrer au bureau ou à la maison (!) Alison Slattery — 

156 Rue Saint-Zotique Est
Montréal
Café Saint-Henri Jean-Talon _ 2

Café Saint-Henri

Le café Saint-Henri figure dans notre liste des plus beaux cafés de Montréal! Ce superbe café est spécialisé en microtorréfaction, dégustation et cours sur le café. Il offre aussi d’irrésistibles beignes SUMO de la talentueuse Geneviève Casaubon. Le café au décor épuré et contemporain est un endroit parfait pour savourer un très bon café et un succulent beigne, entre deux courses au Marché Jean-Talon. Café Saint-Henri

260 Place du Marché-du-Nord
Montréal

Photographié par

Alison Slattery — 





Du magazine

On savoure la Montérégie avec Marie-Eve Janvier

Après avoir fait escale au Bas-Saint-Laurent avec Rémi-Pierre Paquin, la tournée Mangeons local de l’Union des producteurs agricoles met le cap sur la Montérégie avec nulle autre que Marie-Eve Janvier à bord ! La chanteuse et animatrice qui avait eu droit à un Parcours gourmand à Montréal et Laval l’an dernier, était ravie de visiter cette région dont elle est native, fertile traversée par la rivière Richelieu pour aller à la rencontre de ses producteurs.

Présenté par