Ambiance : Animée/festive
_

À l’intersection du boulevard Saint-Laurent et du boulevard Saint-Joseph s’est installé Le Roseline, un nouveau café-buvette qui offre un kick caffeiné le matin et une formule alcoolisée en fin de journée.

En coulisses, on rencontre Jean-Marc Renaud qui rassemble ses expériences en direction artistique, design et hôtellerie pour ce nouveau-né en plein cœur du Plateau Mont-Royal.

Le décor rappelle les années 30, le Montréal de la Belle Époque avec ses canapés en cuir et ses décorations vintage. L’établissement est conçu en plusieurs espaces propices à un tête-à-tête décontracté ou à une virée entre amis.

Tout au long de la journée, la maison propose un très bon café de torréfacteurs locaux tels que Kittel et quelques en-cas à se mettre sous la dent. On retrouve des noms bien connus (et bien aimés !) tels que Boulangerie Guillaume pour le pain, Brioche à Tête pour les viennoiseries et Fairmount bagels pour les plus grosses faims. L’espace fait rayonner les entreprises locales en choisissant le meilleur des commerces environnants.

Lorsque le café se transforme en buvette, le menu nourriture se garnit davantage avec des plats classiques et revisités au goût du jour tels que pot-au-feu, tartare de bœuf, œufs mimosa ou, pour les dents sucrés, omelette norvégienne. Derrière les fourneaux, Alex Collyer, aperçu à la Taverne sur le Square et Bon Vivant, prépare des plus ou moins petites assiettes à partager, autant pour accompagner un apéritif que pour souper sur place.

C’est un comédien, Martin Laroche (Ruptures, Fugueuse, Trip à trois, Horloge biologique) qui a monté une carte des vins majoritairement élaborée en importations privées. On y trouve de beaux produits naturels et biodynamiques, principalement venus de l’Hexagone.

La carte des vins est également accompagnée d’une belle carte des cocktails concoctée par Nathan Fazi ; des classiques revisités, juste que ce qu’il faut d’étonnant pour donner envie d’en commander un deuxième… Parmi les préférés de l’équipe on se laisse tenter par le French 75 et le Mary Pickford, créé à l’Hôtel Reine Élizabeth de Montréal suite à la visite de l’actrice en 1948. Pour les amateurs, la maison propose également une belle sélection de gins locaux.

Café accueillant de jour et bar ou prendre une bouchée quand la nuit tombe, le Roseline se démarque par son décor des années 30 de la Belle Époque, au cœur du Plateau Mont-Royal.

Merci pour l’invitation !

© Photos Le Roseline


Roseline Plateau Boulevard Saint Laurent Roseline Plateau Boulevard Saint Laurent Roseline Plateau Boulevard Saint Laurent Roseline Plateau Boulevard Saint Laurent Roseline Plateau Boulevard Saint Laurent Roseline Plateau Boulevard Saint Laurent Roseline Plateau Boulevard Saint Laurent Roseline Plateau Boulevard Saint Laurent Roseline Plateau Boulevard Saint Laurent Roseline Plateau Boulevard Saint Laurent Roseline Plateau Boulevard Saint Laurent Roseline Plateau Boulevard Saint Laurent Roseline Plateau Boulevard Saint Laurent Roseline Plateau Boulevard Saint Laurent Roseline Plateau Boulevard Saint Laurent Roseline Plateau Boulevard Saint Laurent Roseline Plateau Boulevard Saint Laurent Roseline Plateau Boulevard Saint Laurent Roseline Plateau Boulevard Saint Laurent Roseline Plateau Boulevard Saint Laurent
Partagez

Et aussi …

Article suivant

Et aussi et vice-versa: