Ambiance : Animée

Crème Glacée : 4$+

_

C’est simple, si vous cherchez le Kem Coba lors d’une chaude journée d’été, il vous suffit de suivre la masse de jeunes et moins jeunes faisant la file vers le petit comptoir de glaces vietnamiennes sur la rue Fairmount Ouest. Véritable lieu de pèlerinage, le petit local, qui a vu le jour en février 2010 et qui se trouve dans notre liste des meilleures crèmeries montréalaises, a maintenant une deuxième location dans l’est de la ville.

Impossible de parler de cette délicieuse crémerie sans faire l’éloge du sympathique couple de propriétaires derrière la crèmerie. Coba c’est le surnom de Ngoc Phan et signifie en vietnamien « la 3e fille » : Kem Coba, c’est littéralement la crème glacée de Ngoc. La copropriétaire est une pâtissière et chocolatière formée à l’ITHQ. L’autre élément du couple, Vincent Beck, était pâtissier en France avant de venir s’installer à Montréal pour devenir, un peu par hasard, maître glacier. Les deux considèrent leur établissement comme une réflexion de leur union où ils servent un produit authentique qui leur ressemble dans une ambiance des plus sympathiques.

Les crèmes glacées brillent ici par un mélange de saveurs aussi délicieux qu’inattendu. Les connaisseurs sont prêts à faire la file devant le petit comptoir, car ils savent qu’ils y trouveront des créations avec des produits assez rares à Montréal, comme le Durian – fruit dont on préfère et de beaucoup le goût à l’odeur – et la feuille de pandanus. Les mélanges offerts chez Kem Coba résultent d’une recherche réfléchie et passionnée de la part des proprios. « Nous trouvons des nouveaux mélanges de saveurs lors de nos voyages, mais aussi en écoutant les recommandations de nos clients, », expliquent-ils. Pour eux, une des meilleures crèmes glacées offertes chez Kem Coba est celle au beurre salé, beurre qu’ils caramélisent eux-mêmes !

Petit fait intéressant sur le premier local du Kem Coba. Les propriétaires, pratiquant le feng shui, ont choisi cet emplacement en raison des énergies harmonieuses qui y régnaient. Le couple a donc signé le bail en deux semaines et la crémerie Kem Coba est née. Outre le local, Ngoc et Vincent reconnaissent que le succès de Kem Coba est en grande partie attribuable à l’équipe qui entoure le couple.

Si la file est trop longue, essayez de revenir à des heures moins populaires, comme en matinée ; la crème glacée de Kem Coba est si savoureuse qu’elle vaut vraiment le déplacement.

© photo Alison Slattery — Instagram


Kem Coba cremerie vietnamienne montreal Kem Coba cremerie vietnamienne montreal Kem Coba cremerie vietnamienne montreal Kem Coba cremerie vietnamienne montreal Kem Coba cremerie vietnamienne montreal Kem Coba cremerie vietnamienne montreal Kem Coba cremerie vietnamienne montreal Kem Coba cremerie vietnamienne montreal Kem Coba cremerie vietnamienne montreal
Partagez

Et aussi …

Article suivant

Et aussi et vice-versa: