Ambiance : Animé

Entrees : 8-16$

Plats : 14-20$
A Cotés : 11-14$

_

« It just all started because Nick wanted to eat breakfast burritos. » Nick Hodges, born and raised du Texas, et sa femme Nathalie Doucet ont alors eu l’idée d’ouvrir un restaurant tex-mex sur le Plateau Mont-Royal. En mars 2011, Icehouse voyait le jour au coin de Roy et St-Dominique. Depuis, l’établissement aux accents texans charme ses convives voraces et désireux de bien manger en tombant souvent dans l’excès.

IceHouse est une toute petite adresse de 24 places seulement — qui double cependant durant l’été avec sa terrasse. Local assez simple et rustique et ambiance rappelant un peu la cabane à sucre et qui dégage un sentiment de familiarité et de confort. Ce sont les propriétaires qui ont fait eux-mêmes fait le décor. Nick (ex Java U et Kitchenette) est le chef de l’établissement. Encore à ce jour, c’est lui qui prépare toutes les recettes et toutes les sauces et s’occupe de la cuisine quelques soirs par semaine. Nathalie est la gestionnaire, la gérante, celle qui s’occupe de l’administration et veille au bon fonctionnement du restaurant. C’est aussi elle qui s’occupe de la carte des vins. Une carte constituée principalement de vins d’importation privée.

Le Icehouse n’est ni de la haute gastronomie, ni du fast food, c’est un entre-deux; un endroit sans prétention où l’on mange bien sans se soucier du taux de gras. Au Icehouse, on se sent bien, le menu est honnête, pas compliqué et l’endroit chaleureux et festif. Les propositions du menu sont assez simples et restent stables en grande partie; beaucoup d’assiettes à partager et dans chacune beaucoup de goûts. Le menu est très varié : tacos de légumes, poulet frit, poisson, pieuvre ou bœuf ; sandwichs aux huîtres, au brisket ou au porc effiloché ; nachos all dressed, au crabe, au bœuf ; burritos de steak, de homard, végés, poulet BBQ, un des meilleurs poulets frits de Montréal ; buckets de poulet frit ou de côtes levées. À tout cela, viennent s’ajouter des à-côtés comme le fameux 7 layers dip, jalapeños, frites, crevettes pop-corn, meilleures ailes de poulet de Montréal, beignets de crabe ou autres. Les plats coûtent entre 8 et 28 $, les à-côtés entre 4 et 14 $. « On a essayé de changer quelques plats, mais à chaque fois les clients voulaient certains éléments alors on a gardé des plats qui sont devenus nos classiques. » La facture moyenne d’un client tourne autour de 30 $, mais si, comme nous, vous aimez beaucoup la boisson, la facture monte très rapidement, surtout l’été avec plusieurs pichets du meilleur bourbon limonade en ville. Assurez-vous d’avoir du temps puisque le service peut être lent, mais la qualité du menu en vaut la peine.

Le Icehouse est un endroit où plusieurs types de clients complètement différents se retrouvent pour se délecter : étudiants, familles, groupes d’amis, dates, etc. Toutes les classes sociales et tous les groupes d’âges viennent ici se salir les doigts en mangeant du poulet servi sur des feuilles de papier et profitent de la bonne bouffe tex-mex. La diversité ajoute au charme de l’endroit. « Je pense que les clients aiment beaucoup la vibe de la maison, ils aiment le concept du bucket, ils aiment qu’on leur dépose le poulet sur la table. Je crois qu’ils se sentent un peu comme au Texas ou en tous cas ailleurs qu’à Montréal, quelque part d’exotique. »

« I just like that it is a simple concept. It’s nice sometimes to be simple. Everybody gets down and dirty. Its fun.« 

Le Icehouse est idéal pour toutes les envies irrépressibles de burritos, tacos, côtes levées, poulet frit ou ailes de poulet!

© photos Steph Polic


icehouse-tex-mex-montreal-plateau-110 icehouse-tex-mex-montreal-plateau-108 icehouse-tex-mex-montreal-plateau-107 icehouse-tex-mex-montreal-plateau-117
Partagez

Article suivant

Et aussi …