Ambiance : Calme

Entrées : 7$ - 21$

Plats : 16$ - 36$
Desserts : 7$ - 9$
Wine : 41$

_

Hoogan et Beaufort a ouvert ses portes en décembre 2015 à la limite du quartier Rosemont, dans les Shops Angus. Le superbe restaurant, sous la direction d’un des meilleurs chefs de Montréal, est prometteur de nombreuses soirées délectables en agréable compagnie.

Un local empreint d’histoire — Hoogan et Beaufort étaient deux agriculteurs qui avaient vendu leurs terres à la compagnie ferroviaire Canadian Pacific Railways en 1879 pour faire place aux Shops Angus. Grâce au Technopôle Angus, Hoogan et Beaufort a implanté un projet d’architecture urbaine afin de pouvoir cultiver une partie des produits utilisés en cuisine. Le local dans lequel se trouve le restaurant est une ancienne usine de transformation et de construction de trains, ce qui donne un charme certain au local. « Ce qui nous a frappés ici est le cachet de l’espace, l’histoire derrière les murs. »

Une équipe du tonnerre — Marc-André Jetté est un grand chef de Montréal, un des meilleurs en ville. Après être passé derrière les fourneaux du restaurant Laloux et du restaurant 400 Coups, Marc-André s’est lancé dans deux des projets qui lui tenaient à cœur : sa compagnie de traiteur Marc-André Le Traiteur — un traiteur haut de gamme — et son restaurant Hoogan et Beaufort.

Esthétique Hoogan et Beaufort — Le restaurant Hoogan et Beaufort dispose de 70 places ; « on avait l’espace pour en mettre 100, mais je voulais un restaurant plus intime, plus de quartier, confortable et agréable. » Le décor a été créé par la firme Appareil Architecture, en collaboration avec le talentueux Alexandre Baldwin. Des plafonds de 28 pieds de haut, de magnifiques anciennes lampes de gares, des vieilles chaises de bistro entièrement refaites — le genre où l’on peut rester assis des heures confortablement. Un mélange de moderne et d’ancien, très bien agencé. Et la cuisine au centre de tout :  « on voulait mettre de l’avant notre métier, on en est fiers. Peu importe où tu te trouves, tu vois notre cuisine. » Six chanceux pourront d’ailleurs y manger le soir et observer de plus près la valse en cuisine. De l’espace pour les groupes, pour les couples, pour les familles et tous les gourmands.

Hoogan et Beaufort gourmand — C’est toi qui cuisineras ? (Rires)  « J’ouvre un restaurant pour être aux fourneaux. C’est mon métier et c’est ma passion. J’ai vraiment hâte de cuisiner pour les gens tous les jours, » répond le chef.  Marc-André Jetté et sa brigade proposent des assiettes délicates, en accordant une priorité absolue aux produits du Québec et en privilégiant le plus possible les cuissons dans le magnifique four à bois. « On me dit que ma cuisine est souvent féminine, mais c’est que j’aime que les choses soient fraîches, délicates et goûteuses. Je n’aime pas me sentir lourd après un repas. » Comptez donc au menu quelques entrées — beaucoup de légumes, quelques assiettes de pâtes délicieuses et quelques plats de résistance, avec un accent constant sur les légumes. On trouve aussi un plat à partager. Pour les desserts, c’est la cheffe pâtissière Melissa Tringle qui séduit avec des desserts osés et goûteux.

Un superbe menu, très prometteur, dans un décor magnifique, servi par une équipe expérimentée : formule gagnante. Le menu change régulièrement. De plus, Hoogan et Beaufort possède une magnifique terrasse qui figure sur notre liste des plus belles terrasses de restaurants à Montréal.

Niveau vins, on parle de beaucoup d’importations privées et le restaurant offre également une vaste sélection de bières artisanales québécoises.

© Photos Alison Slattery Photography


Hoogan et Beaufort restaurant Montréal Hoogan et Beaufort restaurant Montréal Hoogan et Beaufort restaurant Montréal
Partagez

Et aussi …

Article suivant

Et aussi et vice-versa: