• 2 j’aime

Nolan café, resto et bar à vin : faites comme chez vous!

Nolan - Spaghetti aux morilles et pois sucrés Nolan - Intérieur Nolan - Intérieur Nolan - Intérieur Nolan - Éclairs à la crème et au speck Nolan - Radis sauce ranch Nolan - Cocktails Nolan - Plats principaux Nolan - Asperges aux jaunes d'oeufs fumés Nolan - Flétan de Gaspésie Nolan - Flétan de Gaspésie Nolan - Les copropriétaires Abel Garcia, Julien Betancourt et Vincent Lévesque Lepage Nolan - Intérieur Nolan - Intérieur

Chez Nolan, chic petit resto de quartier dans la Petite-Bourgogne, on ne se prend pas la tête. Peu importe le moment de la journée, on vous accueille à bras ouverts, que ce soit pour un café, un verre ou un bon repas.

Le grand tableau de l’artiste montréalais J.30000 accroché au mur ne laisse aucun doute quant à la vocation de l’endroit: «Café, Wine, Restaurant.» Ouvert du matin au soir, du mercredi au dimanche, sans réservation, Nolan souhaite devenir une référence pour les gens du quartier, à toute heure du jour.

Le matin, on sert le café avec des tartines de pain au levain de la boulangerie Miette, beurres composés et confiture de camerise maison. En journée et en soirée, le menu composé de plats à partager s’accorde à vos envies. L’offre du midi comptera aussi bientôt des sandwiches et des salades, nous promet-on.

«On ne se pose pas de question, résume Julien Betancourt (Marché des Éclusiers, Clandestino, Boro), un des cinq partenaires derrière Nolan. «Notre devise, c’est « As you are » [comme vous êtes]», poursuit-il.

Matthew Shefler et le chef Vincent Lévesque Lepage (derrière l’excellent restaurant Knuckles dans Villeray), Paul Aoun et Abel Garcia, complice de toujours de Julien, complètent le quintette.

«Mood communal»

Julien Betancourt a pensé un intérieur qui favorise les rapprochements et les rencontres. Au centre, une longue table communale divise la salle. Une banquette ininterrompue serpente de l’avant du local jusqu’au bar et à la cuisine, tout au fond.

Le décor est parsemé de touches vintage qui contribuent à rendre l’endroit chaleureux et accueillant: le plancher de bois marqué par le temps, les luminaires schoolhouse, le secrétaire antique dans le vestibule, les chaises bistro, la céramique blanche. On s’y sent vite chez soi.

Le produit au centre de l’attention

En cuisine, le chef Vincent Lévesque-Lepage concocte des plats inspirés des arrivages saisonniers.

Le menu, plutôt court, est divisé en deux catégories: des petits plats à partager pour se mettre en appétit, puis un deuxième service un peu plus soutenu: légumes travaillés, plats de pâtes fraîches, viandes et poissons.

«On travaille principalement les produits du Québec, nous dit le chef. Le but, c’est de présenter des bons ingrédients, bien sourcés, pas dénaturés. De garder le produit au centre de l’attention.»

Au premier service, on a eu droit au Nolan Roll – pensez mozzarella stick en plus fancy, farci de viande fumée, choucroute et emmental – suivi d’éclairs salés au speck, crème et raifort, de palourdes au vinaigre de rhubarbe et à la livèche et finalement des radis bien croquants des Jardins Sauvé-Lafrance servis sur une délicate sauce ranch maison (qui n’avait rien à voir avec la ranch du commerce).

Pour la suite: délicieuses asperges de La Sublime Asperge saisies sur charbon de bois et nappées de jaunes d’oeufs fumés et d’oeufs de truite (superbe!), flétan de Gaspésie déposé sur une émulsion de babeurre, gras de veau fumé et aneth et, pour finir, notre coup de coeur, Spaghetti Alla Chitarra, des pâtes fraîches avec juste ce qu’il faut de mordant, fond de veau monté au beurre (!), morilles grillées et pois sucrés. On en aurait redemandé!

Au bar

Matthew Shefler et la sommelière Marie-Claude Lauriault sont responsables de la carte de vins, composée principalement de références françaises et italiennes. «On veut rester sur l’idée d’une production qui respecte le produit et la nature, mais on ne se considère pas comme un bar à vins nature», précise Julien Betancourt.

On propose aussi une courte mais solide carte de cocktails maison signée par Abel Garcia.

Bref, Nolan est une sympathique adresse du Sud-Ouest où l’on mange et boit très bien toute la journée. Parions que l’endroit deviendra vite un deuxième chez-soi pour bien des gens du quartier!


Photographié par Alison Slattery



Du magazine