Bucky Roosters : le poulet frit à l’honneur dans Saint-Henri

Mis à jour le 11 septembre 2020   |   Publié le 26 août 2020   |   188 partages

À peine ouvert, Bucky Roosters appelle les foules ! Et pour cause… Installé au cœur de Saint-Henri, cette maison est la nouvelle adresse préférée des amateurs de poulet frit dans Saint-Henri.

Derrière ce succès gourmand, on retrouve nuls autres que Raegan Steinberg et Alex Cohen, tous deux chefs-propriétaires de Arthurs Nosh Bar, accompagnés de Shah Kash (The Letter Bet, My Mep) et Paulina Dicapua. Les couples d’amis ont donc revu leur concept et se sont orientés vers un comptoir de poulet frit.

Initialement, au printemps, l’espace devait accueillir Evalina’s, un restaurant aux inspirations sud-américaines et du Moyen-Orient, très attendu. La pandémie en a décidé autrement et c’est plutôt Bucky Roosters qui est né. Le comptoir de poulet frit permet de proposer aux habitants de Saint-Henri un rendez-vous gourmand adapté aux normes sanitaires. En effet, afin de respecter les mesures de distanciation sociale, l’adresse a élu domicile dans le stationnement derrière l’établissement. Une grande terrasse y a été aménagée afin de permettre à toutes et à tous de dévorer le succulent poulet frit sur place en famille ou entre amis.

Bucky Roosters est à visiter pour deux raisons. La première : son délicieux poulet frit… évidemment ! Et la seconde : un branding amusant et hors du commun conçu par Shah. Le menu, tout comme l’agencement de l’espace, racontent une histoire. Cette histoire c’est celle des Acadiens et de leur influence sur la culture du Sud de l’Amérique. À noter que leur excellent poulet est assez dispendieux, si vous cherchez quelques chose de plus abordable vous pouvez consulter notre liste des meilleurs poulets frits à Montréal.

« Voici ce que je fais. Je transforme les idées en concepts et je les marque. Pour moi, c’est une seconde nature. Une fois que j’ai convaincu Alex que nous allions faire un spot de to go au poulet frit, j’ai pensé à ce que je ressentais et à ce qui me faisait penser, au poulet frit. En fait, ça m’a fait penser à mon enfance et à mes vacances en famille ; ça m’a fait penser à l’Amérique et à sa grandeur. Les années 80 et 90 et des films comme « Fast Times at Ridgemount High », « La folle journée de Ferris Buller » et « Do the Right Thing ». » Néons, couleurs flashs et luminaires sont donc au rendez-vous pour recréer cette ambiance, fruits de l’imagination du propriétaire. C’est l’illustrateur Kaseem Greene qui a fait un superbe travail avec le logo et le personnage construit de toute pièce de Bucky Roosters.

Shah nous donne une explication tout aussi créative quant au nom de l’endroit : « Cela m’a fait penser à des surnoms cool et à des couleurs vives ; cela m’a fait penser au Dude de « The Big Labowski » et à Henderson de « Dazed and Confused », à des types comme Spicoli de « Fast Times » ou Mookie de « Do the Right Thing » … tous ces personnages intemporels avaient des noms cools. J’ai imaginé Bucky Rooster comme mon personnage dans le mini-film dans mon esprit qui a été tellement façonné par le cinéma de John Hughes, George Lucas et Spike Lee dans les années 80 et 90. Dans mon esprit, Bucky Rooster était d’origine acadienne et il est né et a grandi en Louisiane ! »

Le menu est le résultat d’un travail collaboratif. C’est Alex Cohen, également chef du Arthurs, qui mène la barque tout en travaillant main dans la main avec Tommy Delano, chef en cuisine et Nadia Pisaturo qui s’occupe davantage de la partie sucrée.

De la même manière que tout est absolument délicieux, tout est fait maison ! Des sauces jusqu’aux desserts en passant par les frites, l’équipe met un point d’honneur à offrir des produits de qualité.

Pour ce qui est de la composition du menu, la portion poulet frit en « buckets » restera de manière permanente alors que l’on goûtera à des nouveautés du côté des sandwichs et des salades. Pensez à garder de la place pour le dessert ! La maison propose aussi des tartes et autres petites douceurs pour finir en beauté.

Une carte des vins sera également bientôt disponible pour accompagner les petits délices du menu ! On sirotera des bouteilles rafraîchissantes qui se boivent facilement, sélectionnées dans leur totalité en importation privée.

Félicitations pour cette nouvelle ouverture !

© photos Alison Slattery

J’aimerais proposer une amélioration à cet article